Recherche alphabétique chroniques
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #





























/

entre et

entre et /20



5 coups de coeur au hasard :



5231
El Caco - Hatred Love & Diagrams
sa note : 16/20
C’est en plein cœur du terrible hiver norvégien, où l’on vit au ralenti sous la neige et dans la nuit quasi-permanente, que El Caco (« le voleur » en espagnol) a choisi de commettre son cinquième méfait. Ce trio tondu et tatoué joue depuis une dizaine d’année un stoner rock/metal mélodique de très haute volée, sans flonflons, en constante évolution, à la fois simple et diablement efficace. Du vrai stoner comme on l’aime, en somme.




4427


Electric Wizard - Black Masses
sa note : 17/20
Un album d'Electric Wizard, c'est toujours la promesse d'un certain art de vivre, dont les piliers branlants seraient les films d'horreur à petit budget, l'imagerie occulte (budget serré aussi en géné [...]
6515


Lazuli - Tant que l'herbe est grasse
sa note : 16.5/20
Dans l’hexagone, certains groupes se détachent en voulant absolument garder la langue française comme vecteur d’émotion. Tâche compliquée qui en a fait chuter plus d’un, mais certains arrivent tout de [...]
17518


40 Watt Sun - Wider than the Sky
sa note : 17/20
A l'époque, je grattais encore un tout petit peu de guitare électrique. Quelques morceaux de mon cru ici où là. Très souvent, avec une influence doom assez marquée, qu'elle me vienne de My Dying Bride [...]
3938


Klang !! - After The Silence...
sa note : 17/20
Bonjour, je m'appelle la scène française. On s'est pas mal foutu de moi il fut un temps, genre j'avais pas le niveau et tout. Il faut dire que pas mal de groupes me représentant il fut un temps faisai [...]





5 coups de gueule au hasard:



6162
Primitive Man - Scorn
sa note : 6/20
Sale et violent. C'est comme ça que l'on cherche à nous vendre le soi-disant monstre. Et il faut bien avouer que la pochette l'est belle et bien, sale et violente. Sans aucun doute la pochette la plus dérangeante qu'il m'ait été donné de voir cette année. Vraiment, ce visuel me met mal à l'aise et la tension qui en émane m'use. Tout ça me fatigue et m'effraie. Le truc, c'est que j'aurais pu m'arrêter là, sur le seuil. Car le problème, c'est que Scorn a plus de gueule que de carrure et qu'il fait bien trop le méchant pour être pris au sérieux. 

Scorn



2878


Malmsteen, Yngwie - Perpetual Flame
sa note : 8/20
Vite fait dans l’urgence en six mois. Bein ouais quoi, ACDC, Metallica, Guns n’ Roses signent leur grand retour en 2008. Pourquoi pas aussi Yngwie, sauf que lui n’est jamais réellement parti. Et sauf [...]
4569


U.D.O. - Leatherhead (EP)
sa note : 6/20
En refusant de poursuivre l'aventure avec Accept, soi-disant pour ne pas priver ses fans de nouveaux albums en solo (la bonne blague déjà), Udo vient de passer pour un gros faisan. Sûrement misait-il [...]
3999


The Monolith Deathcult - The White Crematorium 2.0
sa note : 8/20
AGROUGROUM. Bon je sais, pas génial comme moyen d'introduire cette chronique, mais faut dire aussi que je suis pas content après ce que je viens d'entendre, de ré-entendre et d'entendre encore. Que le [...]
5420


Volksmetal - Volksmetal
sa note : 5/20
Je ne suis pas un homme joyeux. Même devant un habile humoriste, je ne parviens le plus souvent qu’à esquisser un sourire quasiment indétectable, pouvant facilement être confondu avec un rictus sadiq [...]


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4