Recherche alphabétique chroniques
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #































/

entre et

entre et /20



5 coups de coeur au hasard :



4973
Nightwish - Imaginaerum
sa note : 18/20
Pour commencer, mettons les choses au point : je ne supporte pas Dark Passion Play, album certainement le plus fade et le plus médiocre pondu par nos Finlandais. Ensuite, la voix d'Anette m'irritait, à tel point que j'avais enterré Nightwish depuis 2007, en me consolant sur une carrière solo de Tarja en demi-teinte (un premier opus banal mais un What Lies Beneath qui remonte bien la pente). Bref, tout ça pour vous restituer un certain contexte avant la lecture de cette chronique. Et je sais ne pas être la seule dans cette position, peut-être allez vous, à la lecture de ces lignes, vous reconnaître. C'est donc prise d'un réel scepticisme que j'entame l'écoute d'Imaginaerum, nouvelle galette made in Finland, agrémentée en 2012 d'un film…




17595


Allegaeon - Proponent For Sentience
sa note : 17/20
Dans la famille « death mélodique », je voudrais le fils, plutôt intello et virtuose, mais marrant. Quoi, pioche ? Alors ça, ça m’étonnerait ! Fais voir ta main ? Ah, tu vois, tu l’as&n [...]
1829


Septic Flesh - Communion
sa note : 16/20
Il est de ces retours que l'on n'espérait plus ou, alors, que l'on fantasmait gentiment en silence, en se remémorant, la larme à l'oeil et les disques à la main, les belles années passées: parmi ces r [...]
18349


Dimholt - Epistêmê
sa note : 17/20
Une fois n’est pas coutume, un groupe de black metal vient de Bulgarie. On connaissait la Hongrie dans le coin grâce à Attila Csihar, l’Ukraine avec sa flopée de groupes atmosphérico-douteux ou encore [...]
4427


Electric Wizard - Black Masses
sa note : 17/20
Un album d'Electric Wizard, c'est toujours la promesse d'un certain art de vivre, dont les piliers branlants seraient les films d'horreur à petit budget, l'imagerie occulte (budget serré aussi en géné [...]





5 coups de gueule au hasard:



2502
Dragonforce - Ultra Beatdown
sa note : 7/20
Dragonforce pensait atteindre le firmament, poussé par une vitesse de croisière démesurée et une ascension fulgurante due (entre autres) au jeu Guitar Hero. Mais une fois parvenu en haut de la colline, le groupe, au lieu de prendre son envol tel un Icare victorieux, semble avoir mésestimé le poids qu’il portait sur ses épaules : rien moins que l’essence la plus pure du metal épique et de tout ce qu’il représente, une essence que ne renieraient ni Manowar ni Rhapsody. Résultat : un beau gadin, que les générations futures de Vidéo-Gag se repasseront au ralenti pour en rire méchamment.



4475


Scheepers - Scheepers
sa note : 9/20
Ralf Scheepers commence à avoir une belle carrière derrière lui. Après avoir été le chanteur des grands débuts de Gamma Ray et être passé près du poste de vocaliste au sein de Judas Priest, voilà plus [...]
6557


Lantlôs - Melting Sun
sa note : 6/20
- Excusez... j'ai vu de la lumière alors je suis entré... - Et vous êtes... Monsieur... ? - Monsieur Droom ! Je suis Monsieur Droom. Je remplace Monsieur Decline, que vous devez surement connaître.& [...]
5287


Ganisha - Different
sa note : 6/20
Pourtant, cet album ne s’annonçait pas trop mal… Une pochette faisant penser à celle du Physicist du sieur Townsend, une forte revendication écolo à la Gojira… Bref, rien qui criait au chef d’œuvre&nb [...]
1855


Kingdom Of Sorrow - Kingdom Of Sorrow
sa note : 8/20
Quand Jamey Jasta, le brailleur d'Hatebreed monte un groupe de heavy stoner avec Kirk Windstein on est en droit de s'attendre à un album qui tient la route. « Pfff! » fit le pétard mouillé, car si sur [...]


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7