112

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 14/20

LINE UP

-Jake Starr
(chant)

-Steve
(basse)

-Dan-o Deckelman
(guitare)

-Ben Brower
(batterie)

TRACKLIST

1)Hi-Ball
2)Your Wish Is My Command
3)Nine
4)Cruiser (Dead Boys' 'Sonic Reducer' )
5)Sin City (AC/DC)
6)Cold Sweat (Thin Lizzy)
7)Asteroid B-612 (Sonic's Rendezvous Band)
8)Neat Neat Neat (The Damned)
9)Psycho Therapy (Ramones)
10)Sizzleen
11)Supernaut (Black Sabbath)
12)Piece of Ass
13)Iron Chain
14)Kiss of Steel (Samhain)
15)Real Cool Time (The Stooges)
16)Yr Days Are Numbered, Motherfucker
17)Have Your Way With Me
18)Burned My Eye (Radio Birdman)
19)Dog Meat (Flamin' Groovies)
20)SWLABR (Cream)

DISCOGRAPHIE


Adam West - Hi-Balls Are Rolling



Adam West est un punk rock band, dans la lignée des MC5, Ramones, The Misfits, AC/DC... Alléchant programme tout ça! Et le pire, c'est que ça déboîte sévère! Formé au début des années 90, Adam West a remporté plusieurs fois le Washington Area Music Association Wammie Award du meilleur groupe de hard rock (pour les années 1998, 1999, 2000 et 2001) et le chanteur a également gagné deux fois ce Wammie pour le prix du meilleur chanteur de hard rock (en 1998 et 2000). Et à l'écoute de l'album, on comprend mieux tout l'intérêt du chanteur, y'a pas à dire, il assure!

Hi-Balls Are Rolling est une compilation d'inédits enregistrés entre 1999 et 2001. Les titres s'enchaînent aussi rapidement que sur un album des Ramones, c'est hyper répétitif et pourtant, pas le temps de s'ennuyer, la classe! Les riffs old-school sont un régal pour les oreilles, ça donne une furieuse envie de pogoter. Pas de place pour les titres speed façon punk US, pas besoin de jouer à fond la caisse pour être efficace, enfin ça n'empêche pas la fin de l'album d'être plus speed, mais de manière raisonnable, façon old school toujours. Et que dire du chanteur? Sinon qu'il a la fucking rock 'n' roll attitude, beaucoup de charisme, et comme pour les grands chanteurs, le moindre cri poussé est un régal. Son rôle est primordial dans la réussite de ce disque, puisque trop souvent, les chanteurs de punk sont banals et ont une voix sans intérêt. Ici, le chanteur est capable de rebooster n'importe quel morceau un peu plus faible que la moyenne.

Des reprises au programme : "Psycho Therapy" des Ramones, repris pour la cinquante millième fois par un groupe de rock et "Sin City" d'AC/DC (j'ai presque envie de dire idem). Du moment que ces reprises sont réussies, tout baigne, et c'est le cas ici, le feeling est allright. On sent un p'tit côté Motör-punk pour les titres plus speed ("Iron Chain") ou même MC5 ("Kiss Of Steel" dont le riff rappelle "The Extremist" de Joe Satriani, la comparaison qui tue, et "Yr Days Are Numbered, Motherfucker"), ce qui pourra que faire plaisir aux plus graisseux d'entre nous. Iggy & The Stooges ne sont pas loin non plus par moments ("Real Cool Time"). Les titres manquent peut-être d'un peu d'unité mais c'est une compile d'inédits il est donc normal de trouver des chansons qui n'ont pas toujours la même production, un enchaînement logique, etc... Pas très grave, car vu le niveau de simples "fonds de tiroir", j'ose à peine imaginer le niveau que peut atteindre Adam West sur un album normal.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2