17047

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été mise en ligne le 23 juin 2015
Sa note : 13/20

LINE UP

-A.S.A.
(chant)

-Thanatoath
(guitare)

-Gelgjer
(guitare)

-Agarash
(basse)

-Lagodas
(batterie)

TRACKLIST

1) Intro
2) The True Enemy
3) Sacrifice the Weak
4) Parasite Fall
5) A Prayer for Those I Will Have to Kill
6) Faith in God's Corpse
7) Enf of Cycle
8) Vision of Doom
9) Résistance
10) Outro

DISCOGRAPHIE

Memento Mori (2015)

The Negation - Memento Mori
(2015) - black metal - Label : Kaotoxin



Kaotoxin s'est fait connaître sur ces deux-trois dernières années en sortant nombre d'albums de qualité à la brutalité sans faille. Grind, death sont de rigueur, toujours avec une touche propre qui permet de classer le label dans la catégorie « à suivre » pour l'amateur d'amitié costaude. Alors quand c'est un groupe de black metal qui sort de cette écurie, la curiosité fait vite le tour de la tête et c'est l'esprit embrumé qu'on se jette dedans.

Certes, The Negation nous fait le coup de l'intro. On pourrait presque croire à un groupe de black classique. Seulement Kaotoxin produit des groupes qui ne font pas dans la dentelle, alors on attend d'entendre. Attente récompensée : ça blaste dur. Dès les premières notes, les Français ne mentent pas sur la marchandise et balancent force blast sur fond de riffs black ultra rapides. Notez les quelques relents de death à la fois dans le son des guitares et certains riffs ou rythmiques. Globalement l'album reste clairement dans le giron du black d'obédience brutal, néanmoins il semble se plier à la philosophie plus orientée death de Kaotoxin. Sur quel pied danse donc The Negation ? Il semblerait qu'on parle d'un mix entre Dark Funeral et des groupes de death brutal très carrés à la Decapitated (d'ailleurs The Negation est-il un hommage à l'album du même nom ?) des débuts. Fin et raffiné, Memento Mori cherche à faire mal.
Et il y parvient car l'avalanche est difficile à contenir. Fort heureusement pour sa survie musicale, la troupe française sait baisser le pied, et le fait en fait assez souvent. Les passages sans blast sont étonnamment nombreux. Étonnamment car alors que l'ensemble de la musique de The Negation semble n'être que pure brutalité, nous sommes abreuvés de breaks moins appuyés et de passages rythmiquement plus doux, même si la puissance engagée dans chaque note est évidente. Ne vous attendez toutefois pas à des slows. Il s'agit de rythmes marqués à chaque fois, passages où et la batterie et la guitare tapent dur. Ces accalmies démontrent que The Negation sait jouer avec les rythmes et enrichit sa musique. Cela ne le sort pas pour autant du qualificatif brutal et c'est tout ce qu'on demande par moments. Le chant est à l'avenant, black agressif teinté de growl death et légèrement en reverb.


Memento Mori satisfera sans aucun doute les âmes égarées à la recherche d'un black metal brutal parsemé de légères concessions pour respirer. Et saupoudré de death également. N'y voyez aucune révolution, il est d'ailleurs à penser que ce n'est pas l'objectif du groupe.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1