17865

CHRONIQUE PAR ...

97
Winter
Cette chronique a été mise en ligne le 15 février 2018
Sa note : 16/20

LINE UP

-Andreas Frigstad
(chant)

-Sindre Nedland
(chant)

-Johnar Håland
(chœurs+guitare+claviers)

-Kjetil D. Pedersen
(guitare)

-Alexander Lebowski Bøe
(basse)

-Baard Kolstad
(batterie)

Ont participé à l'enregistrement :

-Kristian Wikstøl
(chœurs)

-Simen H. Pedersen
(chœurs)

-Matthew Kiichi Heafy
(chœurs sur "Soul Adventurer")

-Audun Barsten Johnsen
(claviers)

-Magnhild Skomedal Torvanger
(violon+alto)

-Line Falkenberg
(saxophone)

-Ingeborg Skomedal Torvanger
(violoncelle)

-Baard Kolstad
(batterie)

TRACKLIST

1) Seekers of the Truth
2) Soul Adventurer
3) Blood We Shed
4) En forgangen tid (Times of Yore part II)
5) Origin
6)
As the Black Horde Storms
7) Standing on the Ground of Mammoths

DISCOGRAPHIE

The Latter Rain (2007)
AEnigma (2013)
Currents (2018)

In Vain - Currents



Un pochette laide peut-elle être elle synonyme de soulagement ou même de joie ? Réponse: je veux, mon neveu ! Remise en contexte: une fois l’excellent Aenigma digéré et apprécié, fortement apprécié même, une question est venue me tarauder de manière récurrente: In Vain a su s’arrêter du bon côté de la ligne située entre l’intégration de mélodies merveilleuses et l’ode à la guimauve. Et si, par malheur, pour le prochain, ils posaient quelques orteils du mauvais côté ? Voire un pied, ou le corps tout entier ?

Vous comprenez pourquoi la vision de ce crayonnage me rassure ? Sans avoir écouté l’album, on a compris qu’on aura encore le droit à une bonne dose de growls. Premier écueil évité. Le second, le plus important, tout de même, l’est également: Currents est un très bon album. Il n’atteint pas les sommets d’extase qu’on avait pu vivre par moments sur Aenigma –aucun titre ne rivalise ici avec "Against the Grain", merveille d’entre les merveilles- mais le mélange entre death old-school, parfois blackisé ("As The Black Horde Storms") et mélodies claires, limpides même, prend à nouveau et certains titres sont, une fois de plus, absolument magnifiques. C’est le cas de "Blood We Shed", qui trompe son monde pendant de longues minutes, offrant à l’auditeur du death basique, mais bien agréable, avant que surgisse une voix claire célestielle nous offrant une mélodie imparable. C’est le cas également d’ "Origin", et sa basse funky initiale, qui laisse rapidement place à un savant mélange de brutalité et de beauté, chose que peu de groupes savent si bien faire. L’initial "Seekers of the Truth" et "En forgangen tid" font également partie des bons éléments d’un album dont, en fin de compte, le direct "To the Core", titre d’Aenigma, était l’annonce, avec sa première partie relativement agressive et l’arrivée plus tardive des mélodies.
Côté doléances, la liste n’est hélas, pas vide. In Vain est revenu à un schéma plus simple que sur l’album précédent, et ce n’est pas un mal, mais, du coup, on n’aurait pas craché sur un ou deux titres supplémentaires. Autre petite critique: "Standing on the Ground of Mammoths", sans être mauvais, perpétue le côté ampoulé qui avait empêché Aenigma de grimper au sommet du genre, l’utilisation standard du saxo n’étant pas un vrai plus ici. Dernière critique, plus sérieuse cette fois-ci: "Soul Adventurer" et son riff djent n’a pas grand-chose, à mon avis, à faire sur cet album, en deuxième place qui plus est. Très atypique, pas vraiment bon, voire moche, le morceau brise l’élan créé par "Seekers of the Truth", et heureusement que la qualité de "Blood We Shed" permet d’oublier rapidement la présence de ce vilain petit canard –dont on pourrait se débarrasser sans que l’album en pâtisse, bien au contraire. Il n’empêche que Currents reste un très bon album d’un groupe au talent de composition indéniable.

La nouvelle offrande d’In Vain est globalement une nouvelle réussite. Plus simple que son prédécesseur, il offre à nouveau un certain nombre de pépites de death mélodique de très grande classe, ce qui permet facilement d’oublier ses petites imperfections. Vive le crayonnage !



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3