17981

CHRONIQUE PAR ...

132
Eudus
Cette chronique a été mise en ligne le 13 août 2018
Sa note : 15/20

LINE UP

-Simone Simons
(chant)

-Mark Jansen
(chant+guitare)

-Isaac Delahaye
(guitare)

-Ariën Van Wessenbeek
(chant+batterie)

-Coen Janssen
(claviers+piano)

-Rob Van Der Loo
(basse)

TRACKLIST

1) Crimson Bow and Arrow
2) Wings of Freedom
3) If Inside These Walls was a House
4) Dedicate your Heart!
5) Crimson Bow and Arrow (instrumentale)
6) Wings of Freedom (instrumentale)
7) If Inside These Walls was a House (instrumentale)
8) Dedicate your Heart! (instrumentale)

DISCOGRAPHIE


Epica - Attack on Titan songs (EP)
(2018) - metal symphonique - Label : Nuclear Blast



Epica est-il un groupe hyperactif ? Après leur excellent septième album, The Holographic Principle en 2016 et le très moyen The Solace System en 2017, voici qu’en ce mois de juillet 2018, les néerlandais nous proposent un nouvel EP, Attack on Titan songs, basé sur le manga du même nom. Si la sortie précédente était sans relief et servait à nous proposer des titres non retenus sur le dernier LP, le travail effectué sur cette nouvelle livraison s’avère de bien meilleur qualité, pour notre plus grand plaisir.

Attack on Titan songs est composé de quatre morceaux (ainsi que leurs versions instrumentales) qui sont des reprises du groupe japonais Linked Horizon (composé d’un seul et unique membre, REVO) qui compose la bande originale du manga Attack On Titan. C’est lors d’un concert d’Epica, en avril 2017 à Tokyo, que REVO, qui est fan des bataves, décide de leur soumettre l’idée de reprendre ses titres, réarrangés façon metal symphonique. Ces réarrangements seront effectués par Coen, le claviériste et par Joost Van Der Broek (producteur et ex membre d’After Forever) pour une sortie inédite en terre du soleil levant, le 20 décembre 2017. Il aura fallu attendre le 20 juillet 2018 pour que le reste du monde puisse découvrir ce nouvel effort. Enfin, il faut savoir qu’au Japon, REVO est extrêmement connu (en tant qu’artiste J-Pop J-rock) tout comme le manga en question, véritable phénomène, surtout dans sa version anime (pour en savoir plus sur le manga en lui-même, vous trouverez les informations ici). Tous les morceaux composés pour la série le sont par l’artiste asiatique. Musicalement parlant, Epica réussi le tour de force de proposer quatre pièces de metal symphonique sans dénaturer les compositions initiales. Les propositions sont rythmées, à l’instar de "Wings of Freedom" (reprise de "Jiyuu no Tsubasa" second générique de l’anime), douces ("if Inside These Walls Was a House" qui revisite "Moshimo Kono Kabe no Naka ga Ikken no Ie Dato Shitara") et puissantes ("Dedicated your Heart!"). Quant à "Crimson Bow and Arrow", son introduction nous plonge directement dans le monde des titans.
Epica a mis les moyens sur cette sortie. C’est très bien produit, les parties vocales de Simone sont parfaites (notamment sur la sublime "If Inside These Walls Was a House" qui montre encore une fois que la rousse la plus connue du metal symphonique enchaîne les progrès). Les arrangements sont grandiloquents sans en faire trop ("Crimsow Bow and Arrow", adaptation du premier générique, "Guren no Yumiya", garde l’essence du titre original, que ce soit le travail de l’orchestre et le rythme de l’œuvre).  Mark est également en forme grâce à des grunts des plus féroces ("Wings of Freedom"). "Dedicated your Heart"! (version de "Shinzo wo Sasageyo", troisième générique) est pour sa part le petit coup de cœur de l’EP grâce à son refrain agrémenté de cœurs mettant en relief la composition. Le titre est labelisé cent pour cent Epica, et n’aurait pas fait tâche sur un album classique des hollandais. Enfin, du point de vue des lyrics, la traduction n’a pas l’air de dénaturer le propos, ainsi "Crimson Bow and Arrow" retranscrit parfaitement la lutte des habitants face à l’attaque des titans (« No, we will never ever fail,  we stand  up and we fight for the moment of the truth, stand up and fight for their demise, we won't surrender »). On retrouve les thèmes de la liberté, du rêve, de la terre promise etc. Les paroles abordent également les réfléctions des différents protagonistes.  Tous ces propos sont ainsi accompagnés et mis en valeur par le travail de la bande du Limburg, ce que rend l’œuvre vraiment réussie. On en vient à se dire que quatre titres, c’est malheureusement trop peu.


Orchestrations inspirées et arrangements maîtrisés à la perfection, Attack on Titan songs est un pari réussi pour Epica. Il n’y a pas besoin de connaître le manga pour s’en délecter. Les bataves n’ont pas complètement transformé l’œuvre originale de Linked Horizon (que vous trouverez sur les plateformes de streaming en ligne), ils en ont gardé l’essence. Cependant, peut être qu'un ou deux morceaux de plus, et un chouillat plus de prise de risque auraient été les bienvenus. Cela reste tout de même une bien belle sortie estivale qui fera plaisir aux fans de metal symphonique et pourquoi pas aux fans du manga non initiés à ce style de musique ?


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5