1843

CHRONIQUE PAR ...

21
Wineyard
Cette chronique a été mise en ligne le 30 mars 2008
Sa note : 12/20

LINE UP

-Marcel Dostert
(chant)

-Marc Matter
(guitare)

-Thierry May
(guitare)

-Philip Ries
(basse)

-Marc Heirens
(batterie)

TRACKLIST

1)Sincerely Yours
2)Innocent Ignorance
3)Heresy

DISCOGRAPHIE

Demo (2008)

Clean State - Demo




Luxembourgeois de leur état, les Clean State qualifient leur style de «Modern Metal» glissant légèrement vers le thrash et le death, et se réclament d'In Flames, de Soilwork, de Lamb Of God et de Slipknot en guise d'influences majeures. Le flyer décrivant succinctement le groupe définit leur volonté de conserver une certaine diversité sans concéder un pouce de leur agressivité. Beau challenge...


Certaines des influences citées sont bien présentes, à savoir que "Sincerely Yours" est bien marqué par In Flames et que "Innocent Ignorance" l'est plus par Soilwork, le tout dans un style plus syncopé. Seule "Heresy" semble plus personnelle et orientée vers un death plus classique. Leur album est avancé comme un concept explorant la psychologie des serial-killers, aussi serait-on en droit d'attendre une, voire un panel d'ambiances particulières (dérangée, schizophrène, malsaine, violente...), ce qui n'est pas vraiment le cas, du moins sur cette démo de trois titres. Peut-être que l'écoute d'un album entier modifierait cette perception ?

L'ambiance ne retranscrit pas l'idée qui voudrait être transmise, sauf peut-être sur "Heresy". En voulant « résumer » le style, ce qui est très inapproprié mais aura le mérite d'être clair, il s'agit plus d'un melo death thrash avec une pointe de nü (à composante death melo majoritaire) qui effectivement arrive à rester agressif, ce qui est un bon point. La voix est assez particulière, sorte de variation aiguë et criarde de de celle d'In Flames, qui certes donne un ton particulier, mais qui arrive également à énerver, à tel point que l'on accueille avec bonheur un growl plus grave sur "Heresy", donnant immédiatement plus de profondeur à cette ambiance.

Quelques bonnes idées récurrentes (marque identitaire future?) comme la superposition des voix claire, hurlée et des chœurs sur le refrain de "Sincerely Yours", mais aussi - chœurs en moins - sur "Innocent Ignorance". La démo progresse en qualité le long des trois titres, passant des riffs communs sans grand relief de "Sincerely Yours", à une amélioration sur "Innocent Ignorance" avec un passage mid-tempo plus influent sur l'ambiance (mais aussi avec une voix claire pas très juste...), à enfin un peu plus d'inspiration et de puissance sur "Heresy" qui se veut plus melo death mais aussi meilleure en tout point. On regrettera tout de même une batterie trop en retrait.


Avec cette démo probablement bâtie avec des petits moyens, Clean State peut prétendre à intéresser les recruteurs. Il leur faudra cependant travailler le vocal, peut-être en intégrant plus de growl à leurs lignes actuelles, ajoutant ainsi de cette variété proclamée mais quelque peu absente ici. Probablement leur faudra-t-il aussi s'armer de plusieurs "Heresy" à leur arc.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6