18561

CHRONIQUE PAR ...

97
Winter
Cette chronique a été mise en ligne le 22 janvier 2021
Sa note : 14/20

LINE UP

-Bornyhake
(tout)


TRACKLIST

1) The Morning After Death
2) Tomorrow Is the Last Day
3) Mon tombeau
4) Your Dark Embrace
5) The World Seems To Be Fading

DISCOGRAPHIE


My Death Belongs To You - The World Seems To Be Fading
(2020) - death metal doom metal funeral doom - Label : Funere



Le funeral doom, c’est un genre extra. C’est d’ailleurs le seul style au monde à permettre à un one man band de jouer tous les instruments en même temps ! Un coup de cymbale, un accord, un growl, un la mineur au synthé, et hop, on recommence ! Bornyhake l’a bien compris. Lui qui collectionne les one man band (et les several men bands également) n’allait pas se refuser le plaisir de jouer avec lui-même en simultané ! Même Dark, la série de Netflix, est battue !

Connu essentiellement via le groupe Borgne, l’homme derrière My Death Belongs To You a l’air de maîtriser ses classiques du doom funéraire de manière impeccable. The World Seems to Be Fading est à l’image de sa pochette : sombre, profond, clean, triste. La quasi-heure de musique qui nous est proposée offre au fan sa dose de réverbération, d’ambiance cryptique et de mouvements amples. L’ensemble est loin d’être original, pas d’innovations au programme, mais ce premier album remplit toutes les conditions mentionnées dans le cahier des charges du groupe de funeral doomster : chant extra-grave, immersion dans un océan de ténèbres, riffs se succédant à la vertigineuse vitesse du mouvement des plaques composant la croûte terrestre. L’on décomposera l’œuvre en deux parties. Mouvement un : prédominance des guitares et des arpèges, tantôt aigres et tantôt cristallins, sur fond de graouh des cavernes. "Mon tombeau" rappelle par moments l’ambiance musicale du Transendence into the Peripheral des mythiques Disembowelment.
On ne nous offre rien que du très classique, mais c’est bien fait. On notera la montée dans les aigus (si, si) opérée par le maître de cérémonies sur la fin de "Tomorrow is the Last Day". Mouvement deux ; les claviers se mettent en avant, et l’album bascule du côté des funeral doomsters ou death-doomsters bisounours (mes préférés). Comme Unmercenaries ou Nangilima, et bien sûr, Shape of Despair. L’influence de ces derniers est patente sur "The World Seems To Be Fading", qui se trouve être, ô surprise, mon titre préféré de l’album. Le contraste impactant entre le côté éthéré des claviers et la base caverneuse saisit l’auditeur qui est pris d’une envie subite de se repasser le titre plusieurs fois avant de plonger sur Monotony Fields. On finit donc sur une très bonne note un bon album, réservé aux adeptes d’un funeral doom abordable, aux titres raisonnablement courts (aucun ne dépasse le quart d’heure) et à l’ambiance monstrueuse et classieuse à la fois. Personnellement, ça me va.


My Death Belongs To You fait le job. Le premier album que le sieur Bornyhake réalise sous ce nom-là, est une réussite. On ne criera pas encore au génie, mais on attendra de pied ferme le prochain travail, en espérant qu’il nous donnera l’occasion d’une nouvelle plongée dans un univers froid, noir et grisant.






©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4