18811

CHRONIQUE PAR ...

21
Wineyard
Cette chronique a été mise en ligne le 29 octobre 2021
Sa note : 16/20

LINE UP

-David "Dave" Gahan
(chant)

-Martin Lee Gore
(chant+guitare+claviers)

-Andrew John Fletcher
(claviers+basse)

-Alan Charles Wilder
(claviers+batterie)

TRACKLIST

1) Something To Do
2) Lie To Me
3) People Are People
4) It Doesn't Matter
5) Stories of Old
6) Somebody
7) Master and Servant
8) If You Want
9) Blasphemous Rumours

DISCOGRAPHIE


Depeche Mode - Some Great Reward
(1984) - indus Y'avait pas New Wave, alors Indus c'est pas plus mal que Synth Pop - Label : Mute



Second album, avec son prédécesseur, du diptyque précédant la construction identitaire du Big Three - Black Celebration, Music for The Masses et Violator-, Some Great Reward achève de patiner les qualités personnelles des membres de Depeche Mode. Là où Construction Time Again affirmait Gore en tête pensante unique et montrait une partie des talents d'arrangeur de Wilder, Some Great Reward enfonce un peu plus le clou vers la maturité de composition d'un groupe qui ne se cherche plus. Quelques expérimentations sonores encore un peu "vertes" de la recherche industrielle de Gore, quelques petites facilités encore à gommer et le festin arrivera bientôt, d'autant que Gahan est de plus en plus solide vocalement.

Some Great Reward continue d'exposer les thèmes chers à Martin Gore : racisme, sexe, religion, amour sous diverses formes. L'amour complémentaire de "Somebody" (qui sent le vécu) sur un simple et touchant piano/voix ou le sado maso social de "Master and Servant" - social, car Gore en fait une extension hors de la sphère amoureuse. Et encore de l'amour au travers de la trahison de "Lie to Me". La manière d'aborder le sujet de Gore est accessible, populaire dans les thèmes, à tel point qu'il fait mouche sur ceux qui peuvent le vivre et donc le comprendre. Ramener l'ether à la terre, il est très fort pour cela. On notera indéniablement l'iconoclaste "Blasphemous Rumours" qui aborde le pan de la croyance religieuse en posant l'éternelle question de l'existence de Dieu (ou de sa non-existence): …« But I think that God's got a sick sense of humor …. And when I die I expect to find Him laughing »… Sans oublier l'hymne anti-raciste mais humble de "People are People".
Parlons-en, tiens, de "People are People". Certainement le premier vrai grand tube mondial de l'ère Gore ("If You Want" est de Wilder cependant). Bien sûr, les fans avisés citeront "Everything Counts", sauf que ce dernier, s'il a ouvert le bal du succès, n'eut pas le retentissement du premier, et l'histoire retiendra ce fait. Et ce ne sont pas les succès suivants par "Master and Servant" et "Blasphemous Remours" qui contrediront ce changement de statut. Après cet album, Depeche Mode se permettra de sortir la fameuse compilation The Singles 81-85 qui abrita le fabuleux "Shake The Disease", dont on peut entendre quelques prémices dans "Stories of Old" en tendant l'oreille. Some Great Reward aurait pu devenir le quatrième larron du Big Three cité en préambule, si seulement "Shake The Disease" en avait fait partie… On ne refait pas l'histoire, et ce rattachement n'eut pas même lieu lors de sa réédition, mais dans celle de Black Celebration qui n'en avait pas besoin tant sa densité était déjà suffisante. J'aurais adoré avoir un album en 1985, "Shake The Disease" en tête de gondole.


Et c'est peut-être la conclusion à tirer de Some Great Reward… S'il s'était enrichi de l'année 1985, il serait devenu un monument, au même titre que ses trois successeurs. Oubliés les titres un peu plus faibles chantés par Gore, même s'ils sont emplis d'émotion et de paroles touchantes. Oubliées les petites imperfections d'un "Lie To Me" et les expérimentations industrielles inachevées. "People Are People", "Master and Servant", "Blasphemous Rumours" et "Shake The Disease" auraient occulté tout le reste, sans nul doute, sauf celui des enculeurs de mouches. Reste que Some Great Reward est tout de même un très, très bon cru, même sans.



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3