18941

CHRONIQUE PAR ...

106
Belzaran
Cette chronique a été mise en ligne le 23 avril 2022
Sa note : 16/20

LINE UP

-Erdélyi Péter
(chant+guitare)

-Püski László
(guitare)

-István Horváth
(basse)

-Szabó Csaba Zoltán
(batterie)

TRACKLIST

1) No One Knows
2) The Truth
3) Behind
4) The Subliminal
5) Lines
6) Withstanding
7) A Cold Embrace
8) From The Undying
9) Endgame Protocol
10) Until We Fade

DISCOGRAPHIE


Archaic - The Endgame Protocol
(2022) - death metal thrash metal - Label : H-music



L’archaïsme, dans le metal, ce sont les années quatre-vingts, siège des grandes gloires, des grands noms, qui obsèdent les jeunes pousses du milieu. Qui s’est vraiment remis du Master of Puppets de Metallica ? Pas Archaic en tout cas, qui nous arrive avec un brûlot thrash aux accents modernes limités. Un retour à la simplicité originelle de notre genre musical bien aimé : des guitares, des riffs, de la hargne et de l’énergie en intraveineuse.

Archaic est apparu dans les années 2000 lors de la vague de thrash old school. Visiblement, le groupe a un peu galéré avant de revenir avec un How Much Blood Would You Shed to Stay Alive? convaincant en 2017. Nouveau changement de line-up (notamment de chanteur) pour ce qui ne sera que leur troisième album depuis 2006 : The Endgame Protocol. Ce dernier reprend le concept du précédent : on est dans un thrash rapide et agressif, simple dans son articulation. Le groupe n’est pas jeune, mais il a la fougue de la jeunesse. Il n’est pas là pour innover mais pour fournir un plaisir immédiat, le tout avec une bonne dose de violence, les Hongrois officiant dans un thrash teinté de death. Le chant hurlé apporte d’ailleurs sa part de hargne bienvenue. The Endgame Protocol a tout du défouloir jouissif. Les gars ne font pas dans la dentelle, ils sont simples et efficaces. Mais avec ce credo, ce n’est pas toujours simple de tenir le rythme, de garder l’intérêt de l’auditeur sur la durée. Pourtant, Archaic fait le taf. Certains refrain marquent, d’autres fois ce seront les solos… Sans une variété folle, ils savent nous garder en haleine grâce à une qualité toujours au rendez-vous. On regrettera juste deux appels du pied un peu appuyé à Metallica pendant l’introduction ("Wherever I may roam") et les « Faster ! » gueulés sur les refrains de "The Truth" qui rappellent fortement les « Master ! » de qui vous savez.
Ce qui permet d’éviter à l’auditeur la lassitude, ce sont les quelques morceaux différents. Archaic sait parfois lâcher la pédale d’accélérateur (par contre, celle de distorsion, beaucoup moins). Il ne crache pas sur l’apport de mélodies, portées notamment par un chant clair convaincant. Pas de sucre ici, ça braille, ça scande… Tout est dans l’intention. Derrière le chant hurlé tout en gorge et en autorité, ces passages différents savent se faire remarquer. De même, au-delà des pépites thrash survitaminées, les Hongrois sont capables de morceaux mid-tempo de qualité. "A Cold Embrace" est ainsi l’un des meilleurs morceaux de la galette sans jamais utiliser la vitesse comme argument. On remarque alors dans les riffs un certain groove ("The Endless Protocol"). On est loin des groupes de groove metal, mais il y a un quelque chose dans le jeu des guitaristes qui donne un plus à la musique de The Endgame Protocol. Ce côté était plus évident encore dans leur précédent album. Cependant, tout en restant discret, cela imprègne le skeud. Comme quoi, savoir bien jouer et pas comme des bourrins, ça peut servir parfois. Et quand la dernière piste retentit, se terminant sur un "Plus près de toi mon Dieu", on aimerait plutôt leur répondre "Ce n’est qu’un au revoir".


The Endgame Protocol est un très bon album de thrash tendance death à fond les ballons. Ne cherchant pas l’originalité, il apporte ce que l’on est venu chercher : de la vitesse, de l’énergie et de l’agressivité. Autoritaire et sacrément efficace, Archaic a trouvé sa voie où exceller. Dans le genre old school, les Magyars peuvent regarder les autres de haut.





©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6