1986

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 10/20

LINE UP

-Tom G.Warrior
(chant+guitare)

-Martin E.Ain
(basse)

-Bruce Day
(batterie)

TRACKLIST

1) The Third of Storms
2) Massacra
3) Triumph of Death
4) Horus/Aggressor
5) Revelations of Doom
6) Messiah

DISCOGRAPHIE


Hellhammer - ApocalypticRaids 1990 A.D.
(1990) - black metal - Label : Noise Records



Attention, on entre de plein pied dans la légende avec ces raids apocalyptiques. Considéré comme un des disques fondateurs du black metal, il ne peut en effet en être autrement. Et qui dit disque fondateur, dit musique pas forcément très aboutie. Et bien c’est le cas ici. Outre le fait que les musiciens viennent d’apprendre à manier leurs instruments (Tom G. Warrior est le premier à le reconnaître), la recherche musicale est vraiment basse.

On se retrouve donc avec un ensemble fortement thrashisant enregistré avec les moyens du bord, ce qui confère un son d’époque assez agréable au disque, et aux possibilités limitées. D’ailleurs, Tom G. Warrior, leader du groupe reconnaîtra que les neuf minutes trente de "Triumph Of Death" représentait les limites du concept du groupe… alors que celui-ci avait sorti un seul mini… On peut trouver une extrémité dans l’approche musicale du groupe et un côté jusqu’au-boutiste digne de respect et qui a sûrement contribué à la légende qui entoure désormais la musique de cet éphémère combo suisse qui aboutira à Celtic Frost. "Triumph Of Death" justement, parlons-en.
Une ambiance parfaite pour représenter ce que la chanson cherche à mettre en musique, la mort. Des riffs très peu nombreux et excessivement simples mais qui n’ennuient pas. Cette chanson résume à elle seule tout ce qu’il y a à retirer de Hellhammer, pas grand-chose musicalement mais beaucoup pour l’Histoire finalement. Et malgré tout, elle parvient à installer une atmosphère dérangeante que beaucoup de groupes actuels n’arrivent pas à reproduire. Hellhammer est le groupe d’une personne déterminée avec très peu de moyens techniques et cela se ressent. La richesse est un mot à bannir et tout donne l’impression de se ressembler finalement. Il y a bien "Horus/Aggressor" avec son refrain « Aggressor ! » qui tient la route, mais l’auditeur ne retiendra finalement de cette galette que sa redondance.

Que dire, que dire alors? La démarche est honnête et en ces temps reculés, très courageuse. Musicalement, il y a la volonté de plonger l’auditeur dans une ambiance très sombre et inquiétante. Cela marche. Mais le problème c’est qu’il est bien difficile de réellement distinguer une chanson d’une autre. Nous ne retiendrons donc que la monolithique "Triumph Of Death". Et pour le disque ? Ma foi, si vous êtes fan de black, écoutez donc comment sonnait votre genre à ses débuts. Si vous aimez le rock brut, peut-être trouverez-vous quelques satisfactions. Pour les autres, il faut bien avouer que cela n’ira pas bien loin, voire nulle part. Donc quinze pour la légende et cinq pour l’objectivité.

P.S : notez que cet album, qui est une réédition de la démo parue en 1984 initialement, comporte Apocalytic Raids(tout court), soit les quatre premiers titres, la cinq et la six étant issues des samplers pour la compilation Death Metal.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4