2114

CHRONIQUE PAR ...

6
Lord Henry
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 13/20

LINE UP

-Mario Suarez
(chant)

-Ivan Ramirez
(batterie)

-Jesus Zuazo
(guitare)

-Dan Diez
(guitare)

-Ivan Crespo
(claviers)

TRACKLIST

1)806
2)Miedo-Dolor
3)Salva Tu Hogar
4)Lágrima De Soledad
5)Una Vida Mas
6)Despierta
7)Fantasma Del Pasado
8)Vientos De Libertad
9)Ojos De Ley
10)Negando Lo Envidente
11)Mi Universo

DISCOGRAPHIE

Cenizas (2004)

Red Wine - Cenizas
(2004) - heavy metal - Label : Arise



Derrière ce nom plus ou moins ridicule se cache un combo espagnol de heavy-metal formé en 1997. Cenizas est déjà leur quatrième album, signe d’une longévité et d’un bagout qui commencent à être significatifs. Leur originalité? Aucune, et c’est justement ce qui pourrait jouer en leur faveur: là où la quasi-totalité des groupes de heavy-power tentent de rendre attrayante leur musique avec un tas d’artifices parfois pompeux (orchestres, chorales, claviers à foison, instruments folk traditionnels, etc.), Red Wine se contente de jouer un heavy brut et direct, sans fioritures. On branche ses amplis et on crache la purée.

Il faut tout de même signaler que le chant est en Espagnol, ce qui peut paraître surprenant au premier abord. Mais cela ne suffit pas pour mettre en avant une réelle identité – Tierra Santa ou Mägo De Oz jouent également cette carte -, d’autant que la tessiture vocale de Mario Suarez ressemble à s’y méprendre à celle d’André Matos (ex-Angra, Shaman), tremoli en moins. C’est assez incroyable de constater de telles similitudes entre deux chanteurs, surtout que la ressemblance est aussi frappante sur le plan physique. Peut-être la première expérience de clonage humain réussie…

Cet album rappelle donc forcément Angra, dans sa période Fireworks, ou plutôt Shaman car les rythmiques sont ultra carrées, façon béton armé. Ivan Ramirez à la batterie et Daniel Martinez à la basse maîtrisent relativement bien leur sujet, et ça cogne sévère. " Salva Tu Hogar " ou " Despierta " vous en convaincront. Le mastering de Piet Sielck contribue à cette impression de " mur du son ", en insistant comme à l’accoutumée sur les guitares: Jesus Zuazo et Dan Diez se la jouent Downing et Tipton transpyrénéens, et se livrent sur toutes les parties instrumentales à des duels endiablés, particulièrement réussis sur " Miedo – Dolor " et sur " Negando Lo Evidente ". Ils se risquent même parfois à des leads à l’unisson (le mid-tempo " Una Vida Mas "), et annoncent par là clairement leurs influences, Judas Priest et Iron Maiden.

Pas de grosse surprise à l’écoute de cet album donc, même si l’arrivée de chœurs black-metal (???) sur le pont de " Diesperta " fait son petit effet. Nous avons aussi un claviériste, Ivan Crespo, que l’on espère vivement engagé dans d’autres formations – ou dans un autre métier, tout simplement – car sa présence est quasi-inutile : sur les trois morceaux où interviennent les claviers, son jeu est tellement anecdotique et mixé en retrait que son absence passerait totalement inaperçue. La musique du groupe n’en a pas besoin. Claviériste chez Red Wine, c’est ce qu’on appelle la précarité de l’emploi.

Mais le groupe sait nous servir des refrains efficaces (" Despierta ", " Una Vida Mas ") et parvient à maintenir l’attention de l’auditeur, c’est là le principal. Cette musique énergique est de toute manière taillée pour l’exercice live, et les échos sont plutôt positifs à ce sujet, notamment pendant la tournée commune avec Saxon. Sachez simplement que lorsque Red Wine se lance dans la ballade acoustique, cela donne un " Mi Universo " hispanisant, et pour le coup assez original, de toute beauté. Mario Suarez semble, comme André Matos, être autant à l’aise dans les envolées sur aiguës que dans les parties calmes. Ce titre conclut l’album avec classe. Reste à savoir si le public adhèrera à ce come-back en force des années 1980, qui ne révolutionne rien à rien. En tout cas ce groupe sait ce qu’est le heavy-metal, sans aucun doute.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3