2372

CHRONIQUE PAR ...

43
Gazus
Cette chronique a été mise en ligne le 22 août 2008
Sa note : 14/20

LINE UP

-Jean-Joël
(chant+guitare)

-Julien
(guitare)

-Benoît
(basse)

-Jeremy
(batterie)

TRACKLIST

1)L'Œuf du Serpent
2)Tu devrais sourire
3)Les Vieux

DISCOGRAPHIE


Brainwash - Mondogumor (EP)
(2007) - postcore post rock - Label : Autoproduction



Découverts il y a un petit moment en première partie de Psykup par votre serviteur, les quatre membres de Brainwash officient depuis quelques années déjà. Ce groupe versaillais a déjà joué un peu partout en région parisienne et ailleurs et a sorti en 2006 un premier EP éponyme, se créant petit à petit une fanbase à force d'apparitions live. En 2007, Brainwash réitère avec Mondogumor, un EP trois titres disponible via leur page Myspace et qu'ils vendent lors de leurs concerts donne un petit aperçu de leur musique.*

Mondogumor, donc, démarre sur le titre "L'Œuf du Serpent". Visiblement, il s'agit ici de metal. Sont au rendez vous riffs de guitare et de basse saccadés, et roulements de grosse caisse utilisés avec parcimonie. Puis il y a le chant. Jean-Joël varie entre braillements éraillés, cris mélodiques et un chant clair pas forcément convaincant lors des premières écoutes. Qui plus est, les textes sont en français, ce qui fera office d'obstacle pour certains. La première minute metal du titre s'écoule, jusqu'à l'arrivée de parties de guitare légèrement dissonantes. On se rapproche alors plus d'un post-core à la Eden Maine en bien moins chaotique et plus carré. Le dernier tiers du titre laisse le groupe se livrer à plus de violence encore, le batteur se livrant à quelques blast-beats et envoyant de la double grosse caisse à gogo, les guitares s'énervant elles aussi, tandis que le chanteur hurle entre autres le célèbre « L'Enfer c'est les autres » de Jean Paul Sartre. En un titre, Brainwash pose les bases de sa face violente.

Viens alors "Tu devrais sourire", deuxième titre de l'EP, qui permet d'explorer la face mélodique et planante du groupe. Les deux longues premières minutes dudit morceau laissent l'auditeur dans un crescendo progressif qui monte jusqu'à l'explosion... Nous avons bien affaire ici à du post-rock. Et les Versaillais de mélanger alors leurs deux facettes, contrastant la première partie toute en montée avec une déferlante de blast-beats et de cris somme toute assez variés. Le titre se conclut sur un final hypnotique à base de riffs saturés répétés et de batterie de plus en plus violente. Bien plus convaincant que la première plage, "Tu devrais sourire" montre que le contraste post-rock / post-core va fort bien à Brainwash. Il en est de même sur "Les Vieux" qui clôt l'EP. Notons enfin une production globalement réussie, mis à part le son de la caisse claire qui, s'il colle parfaitement aux passages violents, ne convient pas réellement aux moments d'accalmie, ainsi qu'un bon niveau technique concernant les musiciens et leur mise en place, notamment le batteur.


Une fois passée la barrière due au chant de Jean-Joël ainsi que les textes en français (langue dans laquelle il n'est pas spécialement aisé d'évoluer, notamment dans le domaine du rock et du metal), Mondogumor se révèle être un EP fort sympathique qui prime par ses passages post-rock et ses moments de furie dissonante, mais pêche tout de même par le manque de niveau de son chanteur et des passages violents pas toujours convaincants. La suite des événements s'annonce en tout cas intéressante pour la jeune formation.

*Merci à CCC pour son introduction de la démo d'Ekat qui aura joué dans les mêmes circonstances que Brainwash et m'aura permis de ne pas trop me casser la tête.

http://www.myspace.com/brainwash1


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4