2418

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 16/20

LINE UP

-Christian Vander (piano+chant+batterie)

-Klaus Blasquiz
(chant+percussions)

-Claude Olmos
(guitare)

-Jannick Top
(basse)

-Teddy Lasry
(flûte)

-Jean-Luc Manderlier
(claviers)

-Stella Vander
(chœurs)

-René Garber
(chœurs)

-Muriel Streisfeld
(chœurs)

-Evelyn Razymovski
(chœurs)

-Michele Saulnier
(chœurs)

-Doris Reihnardt
(chœurs)

TRACKLIST

1)Hortz Fur Dëhn Stekëhn West
2)Ïma Sürï Dondaï
3)Kobaïa Is De Hündïn
4)Da Zeuhl Wortz Mekanïk
5)Nebëhr Gudahtt
6)Mekanïk Kommandöh
7)Kreühn Köhrmahn Iss De Hündïn

DISCOGRAPHIE


Magma - Mekanïk Destruktïw Kommandöh
(1973) - rock prog zeuhl - Label : Seventh Records



Magma fait-il du rock progressif? Grande question qui doit tourmenter les passionnés du genre. Mais Christian Vander serait sûrement le premier à rejeter une telle étiquette, plutôt dévalorisante il est vrai. En tout cas, avec Mëkanïk Destruktïw Kommandöh, le phénomène Magma est en marche. Plus rien ne pourra arrêter Christian Vander et sa troupe, persuadés d'être le meilleur groupe de l'univers, et ils ont bien raison, les bougres! Pourquoi être modeste quand on a le talent? Je vous le demande! Antoine de Caunes ira même jusqu'à écrire un bouquin sur l'histoire de Magma, ce qui prouve une fois de plus le statut de groupe culte qu'il a acquis.

Magma n'a pas rencontré un succès énorme. Mais ce groupe a toujours fait parler de lui malgré tout, grâce à son statut de groupe culte. Enfin, il n'était pas possible pour eux de vendre plein d'albums, car ils ne faisaient pas de la variété comme Pink Floyd ou des B.O. pour les meilleurs films de Max Pecas comme Ange! En fait, la question de savoir si Magma est progressif ou non ne se pose même plus, puisqu'il existe peu de disques estampillés progressif à pouvoir rivaliser d'intensité avec Mëkanïk Destruktïw Kommandöh. Les morceaux de Magma sont souvent longs, mais cette fois-ci, l'album est entièrement basé sur une longue suite de près de quarante minutes. Mëkanïk Destruktïw Kommandöh est le genre de disque qui rend fou, et ce n'est peut-être pas le plus accessible pour débuter dans l'aventure Magma. C'est en tout cas leur album phare, celui qui montre le mieux à quel point Magma est une bande de tarés ! Et ne parlons pas de leurs concerts, de véritables cérémonies où les fans reprennent en choeurs les paroles en Kobaïen... Ils sont fous ces fans!

Mëkanïk Destruktïw Kommandöh joue à fond sur l'utilisation des chœurs féminins. Entendre le même thème répété longuement contribue à donner cette ambiance de psychopathes, ou plutôt de psyköpäth devrais-je dire ! Ce sont surtout les chœurs qui occupent le terrain, les instruments servent juste d'accompagnement. Mëkanïk Destruktïw Kommandöh paraîtra « too much » à de nombreuses personnes en tout cas, c'est certain. Et même parmi les fans de progressif, ce disque ne fait pas l'unanimité. Il y aura les « pro » et les « anti » Magma... Bon, il y aura aussi ceux qui s'en foutent, c'est vrai!

Quelques longueurs sont à déplorer, comme sur "Da Zeuhl Wortz Mekanïk" qui peine à décoller malgré toute l'artillerie lourde employée. Mais ce n'est rien face aux progressions dramatiques impressionnantes, avant d'accéder aux accélérations finales en crescendo ("Kobaïa Is De Hündïn", "Mekanïk Kommandöh"). Globalement, Mëkanïk Destruktïw Kommandöh est à apprécier plus comme un état d'esprit particulier que pour la musique en elle-même, car ce n'est pas l'album le plus riche de Magma.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1