242

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15/20

LINE UP

-Fla Eklectika (basse+chant)

-Man X
(batterie)

-Phil Arm’s
(guitare)

-Khallys
(claviers)

-Emmanuelson (chant+guitare)

TRACKLIST

1)Spiritual Flower Bath
2)Butterfly Process
3)Divination
4)Darkness Call
5)Mother Apocalypse
6)Circle Of Psycho Universe
7)Dark Sensual Nymph
8)Astral My Land
9)From Beyond Thematics

DISCOGRAPHIE


Ellipsis - From Beyond Thematics



Sans relâche, depuis 1993, Ellipsis a toujours cherché à proposer une musique originale, progressive et symphonique, fort d’une inspiration et d’une technique sans faille. Je n’ai pu malheureusement jeter une oreille sur leurs précédentes réalisations. C’est donc avec l’esprit vierge de toute influence que je peux apprécier cet album. From Beyond Thematics s’inscrit comme un groupe original, proposant son psycho-metal progressif symphonique. Psychotique, tiré par les cheveux, puissant, From Beyond Thematics risque de plaire…

Le line-up du groupe accueille depuis 2003 un nouveau claviériste, permettant visiblement d’aller plus loin dans les mélodies et le niveau d’orchestration. Hétérogène et progressive sont les mots qui conviennent pour cette œuvre, notamment avec le titre "Darkness Call"… Musique sombre et calme, brutalisée de passages plus violents et entraînants. Une grande qualité de cet album vint aussi du niveau d’orchestration, la symbiose du Metal et des atmosphères parfois même Doom. Le chant d’Emmanuelson en est évidemment une composante essentielle, menant les mélodies d’une voix claire et puissante, n’hésitant pas à pousser le chant extrême sur certains titres, ou bien encore vers d’autres intonations plus filtrées dans des registres plus variés. On ne pourra reprocher à ce From Beyond Thematics le conventionnalisme des titres, passant sur "Mother Apocalypse" de mélodies acoustiques à la Opeth, à des ambiances plus Dark et imposantes, voire Blues par moment.

Les écoutes se succèdent et chacune possède son lot de surprises. Cela rend parfois perplexe puisque qu’on à l’impression d’être légèrement impuissant face à ce type de musique, de la même façon que l’on peut se sentir impuissant devant le Six Degrees Of Inner Turbulencede Dream Theater. Complexité progressive, mélodies poussées et insaisissables, atmosphères ensorceleuses et variées… Alors que "Dark Sensual Nymph" présente dès son début des riffs Metal Hardcore, l’efficacité primant, suivi d’une structure directe et évolutive, les titres Divination et From Beyond Thematics abordent des compositions plus actuelles, reposantes tout en étant recherchées. Les claviers jouent dans cette diversité un rôle aussi important que les guitares, à un niveau plus complexe. Discrets mais essentiels, ceux-ci permettent à "Divination" et "Astral My Land" de dégager les ambiances et sentiments voulus, plu proches des concepts personnels abordés par ces deux titres. En contrepartie, son rôle est prépondérant sur des titres plus orchestraux comme l’excellent "Butterfly Process", plus proche d’un Heavy Gothique raffiné (After Forever) que d’une ballade dépressive proche d’Opeth ou de Audioslave dans la puissance de voix. Ce "Butterfly Process" réserve bien des surprises, nous faisant découvrir avec ce coté symphonique des atmosphères sombres et tordues.

Etrangement, From Beyond Thematics repose sur un mid-tempo presque continuel. Seule la richesse des compositions et le jeu des guitares/chant permet le résultat psychotique et plaisant qu’il est permis de ressentir à l’écoute de cet album. Peut-être certains trouveront au final ce travail sans réelle forme parce que trop loin des standards du genre. Mais il y a fort à parier qu’Ellipsis représentera pour beaucoup un groupe et un espoir français de taille.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5