2430

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 14/20

LINE UP

-Goran Edman
(chant)

-Yngwie Malmsteen
(guitare)

-Mats Olausson
(claviers)

-Svante Henrysson
(basse)

-Michael Von Knorring
(batterie)

TRACKLIST

1)Making Love
2)Bedroom Eyes
3)Save Our Love
4)Motherless Child
5)Devil in Disguise
6)Judas
7)What Do You Want
8)Demon Driver
9)Faultine
10)See You in Hell (Don't Be Late)
11)Eclipse

DISCOGRAPHIE

Marching Out (1985)
Trilogy (1986)
Eclipse (1990)
The Seventh Sign (1994)
Unleash The Fury (2005)
Perpetual Flame (2008)
Angels of Love (2009)
Relentless (2010)

Malmsteen, Yngwie - Eclipse
(1990) - shred hard FM - Label : Polygram



Ah, Yngwie Malmsteen, en voilà un gars qui a déchaîné les plus vives critiques à son égard. La citation de son simple nom horripile bien des amateurs de metal. Honteusement bafoué chez les Éternels, il était grand temps qu'une chronique digne de ce nom lui rende hommage. Et récemment, depuis l'essor d'Internet, il fait plus parler de lui pour ses interviews tapageuses où il se permet de critiquer de grands guitaristes, plutôt que pour sa musique.

Oh bien sûr, cette mauvaise réputation, il l'a bien cherché ce petit prétentieux. Et je ne parle même pas des rumeurs à la con qui pleuvent à son sujet, la dernière en date étant celle de l'hôtesse de l'air qu'il aurait soi-disant insulté « Unleash the fucking fury! ». De deux choses l'une : soit son ancien claviériste Jens Johansson n'a que ça à foutre de colporter des ragots sur lui (mais j'en doute, étant donné que les deux hommes jouent encore ensemble. Yngwie joue quelques plans sur les albums solos de Jens), soit ce sont des conneries. Je pencherais plus pour la deuxième solution étant donné qu'il n'existe aucune preuve concrète à ce sujet. Aller, demain, je vais balancer une rumeur sur le web comme quoi Yngwie Malmsteen a collaboré avec les nazis. Pas besoin de preuves, tout le monde va me croire !

Et si on parlait musique ? Yngwie il est pas gentil puisque pour Eclipse, il avait viré toute son ancienne équipe, incluant les frères Johansson (Anders à la batterie et Jens aux claviers). Bouh le vilain, c'est vrai quoi, c'est vraiment une crapule ! Mais il me semble que virer des musiciens de son groupe est une pratique courante non ? Et ce, même dans les groupes « démocratiques » (Helloween, Gamma Ray, Annihilator, Megadeth...), donc il serait bon de lui lâcher la grappe un peu à ce brave Yngwie ! Mais ce changement de line-up est plutôt profitable puisque le nouveau chanteur, Goran Edman, colle parfaitement au style FM d'Eclipse, alors que Joe Lynn Turner avait plus un timbre pop que heavy metal.

Le nouveau batteur est meilleur qu'Anders, il ne joue pas comme un robot au moins, son jeu respire davantage. Il faut dire aussi que la production le met enfin en valeur, Yngwie a fait des progrès à ce niveau-là. Et enfin, le claviériste Mats Olausson (qui restera avec Malmsteen pendant dix ans avant de rejoindre Ark) se fait plus discret, ce n'est pas un mal car au moins, on n'aura pas à se farcir les affreux solos de clavier de Jens Johansson (ne parlons même pas de ceux de Stratovarius !). En fait, je suis en train de parler des musiciens de Malmsteen là, ça voudrait dire qu'on les entend bien sur les albums, si si je vous assure ! Bon évidemment, ils n'en foutent pas de partout techniquement, mais pour ça, le lecteur des Éternels se penchera plutôt vers les livraisons de Dream Theater, un groupe ultra-technique et bourré de feeling (cherchez l'erreur !).

Eclipse est l'album le plus accessible du maestro, celui où il se met le moins en avant. Il n'y a d'ailleurs qu'une seule instrumentale, "Eclipse", dans la lignée des instrumentaux qu'on pouvait trouver sur Odyssey. Yngwie poursuit son effort de composition de mélodies léchées et de refrains faciles à retenir, parfois de toute beauté (celui de "Bedroom Eyes" par exemple). Eclipse nous scotchera moins qu'Odyssey dans le genre FM (il était difficile de faire mieux), mais c'est une fois de plus une réussite. Les titres speeds sont extrêmement mélodiques et accrocheurs (mais Yngwie n'est-il pas un des précurseurs du speed mélodique ?), les guitares étant bien souvent effacées pour laisser la place au bel organe du chanteur sur "Demon Driver", "Motherless Child" et "See You in Hell (Don't Be Late)".

Ce genre de morceaux ne fait que confirmer à quel point, en l'espace de quelques instants, il enterre bon nombre de formations de speed mélodique plébiscités chez les Éternels (alors que ce sont de grosses daubes ^_^). Alors que d'autres galopent derrière leur manche à essayer de faire sonner quelques plans néo-classiques téléphonés suivis de pauvres riffs bien gras à peine du niveau du pire album de Black Bomb A (qui a dit Michael Romeo ?). Yngwie a LA classe, tout simplement, c'est naturel chez lui ! Yngwie sait aussi faire des ballades ("Save Our Love" qui fera chavirer notre « metal heart ». Ce morceau inaugure une longue série de ballades imparables qui seront dans le même genre à l'avenir) et des hits en puissance ("Judas", "Making Love" et son magnifique refrain encore une fois). Yngwie se répète, c'est aussi ce qu'on lui reprochera plus tard, car s'il faut reconnaître que pas mal de ses soli sont récurrents (on entend souvent les mêmes notes), il convient de rappeler que 90% des groupes de metal font le même album (plus lent, plus speed, mieux produit, plus de chœurs, plus de ballades, mais pas de véritables évolutions dans bien des cas)... mais bon c'est Yngwie qui s'en prend plein la gueule à chaque fois, pas de bol hein !


Il manque toutefois un ou deux titres épiques dignes de ce nom pour rehausser l'intérêt de ce disque, car le faussement moyenâgeux "Devil in Disguise" et "Faultine" remplissent maladroitement ce rôle, avec des refrains pas top top. De tous les albums de Malmsteen s'inscrivant dans sa période FM (avec Trilogy, Odyssey et Fire and Ice), Eclipse est celui que j'aime le moins, peut-être un peu « light » par moments, mais il offre une facette intéressante du maître.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4