2577

CHRONIQUE PAR ...

10
Beren
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 17/20

LINE UP

-Eric Serra

TRACKLIST

1)The Creation
2)The Secret Life Of Angels
3)Visions Of The Underway
4)The Snake
5)Iguana Dance
6)Down To The Unknown World
7)The Magic Forest
8)In The Kingdom Of Spirits
9)The Legend Of Manatees
10)Time To Get Your Lovin'
11)Shark Attack
12)The Realms Of Ice

DISCOGRAPHIE


Atlantis - Atlantis - Music From The Motion Picture
(1991) - BO films - Label : Virgin



Fermez les yeux, allongez-vous et partez pour un voyage intérieur inimaginable. La BO d'Atlantis, film-documentaire (d'une qualité rare, d'ailleurs, il faut le souligner) réalisé par Luc Besson en 1991 sur le monde sous-marin, est d'une richesse incommensurable et d'une beauté à couper le souffle. Pour ma part, elle me fait toujours autant tripper, même après des centaines d'écoutes... Eric Serra est, pour moi, un des meilleurs compositeurs de musiques de films: il a cette façon très émotionnelle de rendre une image indélébile en l'associant à des sons uniques en leur genre. Ayant contribué à la grande majorité des films de Luc Besson, je crois d'ailleurs que leur succès (bien qu'il ne soit pas essentiellement critique, mais plutôt artistique) est intimement lié à leur bande-son...

Pour "Atlantis", les images du film (majestueuses) se prêtaient bien entendu à cette part de rêve et d'intemporalité, procurée par l'écoute de ce véritable paysage musical qu'est sa bande-son. "The Secret Life Of Angels", toute teintée de cuivres vrombissants et de volutes de flûte aériennes, résume à elle seule le credo d'Eric Serra: chaque son, chaque instrument reflète un être vivant ou un paysage marin. On a d'ailleurs réellement l'impression de voir évoluer les images au fil de la musique. "The Snake", avec ses sonorités orientales (une cithare évolue langoureusement au son d'une flûte égyptienne) sublime le parcours de samples électroniques très caractéristiques de la musique de Serra. Magnifique et poignant. "Iguana Dance", quant à elle, demeure un de mes morceaux préférés de cette BO: plus sautillant, rythmé et endiablé par une guitare que l'on imagine folle, il présente d'ailleurs pour la première fois des bribes de chant (Serra lui-même les assure), qui cassent le côté instrumental de cet album et en relancent de plus belle l'intérêt et le rythme.

Car le rythme est sans cesse changeant. Le côté comtemplatif de plages comme "Visions Of The Underway", "Down To The Unknown World" (fascinante et pour la première fois étrange et sombre), ou "The kingdom of spirits" (où apparaissent des choeurs véritablement poignants et irréels), toutes dépeignant avec force émotion un paysage marin différent est contrebalancé par des morceaux plus directs comme "Iguana Dance", "Time To Get Your Lovin'" (une chanson interprétée par Eric Serra et Vanessa Paradis qui se prête bien au passage du film sur les parades amoureuses des animaux). L'équilibre est ainsi parfait et jamais l'ennui ne montre le bout de son nez. La révélation de cette bande-son est, cependant, sans conteste "The Legend Of The Manatees". Son évolution lente, presque berçante vous emporte loin, loin dans vos sentiments et ne vous lâche plus. Difficile d'en ressortir indemne... Les deux dernières plages ("Shark Attack" et "The Realms Of Ice") sont quant à elle plus communes, bien qu'étant dans leur construction plus "progressives" et donc moins accessibles que des plages purement linéaires et instrumentales.


C'est là toute l'équation de cette bande originale: d'un accès immédiat, et dans l'ensemble plutôt contemplative (comme l'était le film d'ailleurs, en totale adéquation avec la musique, car son montage a sans aucun doute été pensé avec la bande-son), elle a le mérite, pour celui qui a vu le film (et même les autres, qui seront bluffés tant l'évocation musicale est parlante) de rappeler chaque image et chaque plan, tant cette musique est sensitive, voire émotionnelle (et cette qualité est très rare dans le milieu du cinéma). Tout comme l'est l'oeuvre d'Eric Serra en général. Si vous aimez vous retirer, vous poser intérieurement et voyager, cette BO est décidément faite pour vous.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2