2737

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 10/20

LINE UP

-Werner Schweizer
(chant)

-Roger Kaufmann
(guitare)

-Christian Voigt
(basse)

-Danni Zimmermann
(batterie)

TRACKLIST

1)Prisoner
2)Perfect Day
3)Soul Collector
4)Left on the Outside
5)Sunset Rider
6)No Return
7)Battlefield
8)Line on Fire
9)Promised Land
10)Lion 04
11)Midnight Train
12)Close

DISCOGRAPHIE


Lovechild - Soul Collector





LoveChild, groupe de heavy metal Liechtensteinien (ça ne s'invente pas !), sort son premier album, Soul Collector, produit par Tommy Vetterli (Coroner, Kreator). La seule chose qui émerge de ce disque est le niveau du chanteur, Werner Schweizer (ex Satrox), très bon, à mi-chemin entre Geoff Tate et les chanteurs de hard rock en général. LoveChild navigue en effet entre heavy metal et hard rock, et si Soul Collector aurait pu être sympathique si on s'en tenait à quelques titres de bonne facture ("Prisoner", "Sunset Rider", "No Return", "Line On Fire"), il faut bien avouer que 12 chansons, ça fait un peu beaucoup, on en fait très vite le tour. Surtout quand chacune d'entre elle démarre toujours de la même façon, avec des tempos identiques.

Les ballades se distinguent très facilement de la masse du coup ("Close", "Battlefield"). "Battlefield" tape dans le hard rock américain, le genre de ballade qu'on a déjà entendu maintes fois mais dont on ne se lasse pas. Dommage que les refrains manquent à ce point d'accroche, ils ne sont pas vraiment fédérateurs, à de rares exceptions près ("Promised Land" par exemple... comment ne pas penser à Queensrÿche avec un titre pareil !). Il apparaît bien difficile de s'enthousiasmer pour la banalité des compos de LoveChild, un groupe ni mauvais, ni bon, sans grand intérêt en fin de compte.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1