274

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 16/20

LINE UP

-Donnie Vie
(chant+guitare)

-Chip Znuff
(basse+guitare+chant)

-Vikki Foxx
(batterie)

-Derek Frigo
(guitare)

TRACKLIST

1)Gorgeous
2)Home Tonight
3)Help...
4)No Place Like Home
5)Harleya
6)Hang On For Life
7)Man With A Woman
8)How Are You ?
9)Joni Woni (likes To Ride The Pony)
10)This Guy
11)Stone Cold Crazy

DISCOGRAPHIE

? (2005)

(2005) - pop rock - Label : Frontiers Records



Avec un nom pareil, je m'étais fait une fausse idée de ce groupe. Je pensais qu'il s'agissait d'un projet délirant du fils de Frank Zappa, Dwezil Zappa. En fait, pas du tout. Enuff Z'Nuff existait déjà dans les années 90 et force est de constater que leur musique se situe à mille lieues de toutes les grungeries d'époque. Aux oubliettes les King's X, Kino et Spock's Beard, Enuff Z'Nuff incarne la "true" pop plus vraie que nature. Difficile de trouver plus d'authenticité dans le genre. Pour les groupes que je viens de citer, les éléments pop sont bien présents, mais ont toujours été mélangés avec d'autres couleurs musicales. Avec Enuff Z'Nuff, pas de chi-chi, la pop prédomine du début à la fin, renforcée, renforcée par de grosses guitares (qui heureusement ne sonnent pas du tout stéréotypées, ni metal, ni punk, ni grunge) et des choeurs à tomber, toujours accrocheurs (le point fort du groupe?).

C'est bien simple, à l'écoute d'un seul des refrains qui parsèment ce disque, on l'a en tête pour le restant de la journée. Impossible de s'en défaire. Malgré la simplicité de l'album, chaque morceau s'enchaîne sans jamais lasser. Pire, on en redemande. Et pour réussir un tel exploit (car ça en est un), il n'y a pas de secret: seul le talent fait la différence. C'est ce qui distingue un bon groupe qui peinera toutefois à sortir un album qui tienne sur la durée, et un excellent groupe qui y parviendra le plus naturellement du monde.

En tout cas, ça fait du bien de constater que l'éternelle formule couplet - refrain n'est pas prête de mourir. Pas besoin d'en faire plus, les choeurs suffisent amplement. Mangez-moi un peu des refrains tels que "Gorgeous", "Harleya" ou "Man With A Woman", on y retrouve une fraîcheur qui fait plaisir à voir. On pensera à King's X sur le côté heavy de "Joni Woni" ou aux Galactic Cowboys sur le dynamique "Hang On For Life". Bon, il y a bien quelques titres plus faibles comme le bluesy tout mou "No Place Like Home" ou la reprise pas géniale de Queen ("Stone Cold Crazy", bien loin de celle de Metallica), mais ça reste minoritaire; l'album étant suffisamment varié pour ne pas ennuyer.


Mais comment un tel groupe est-il si peu (re)connu? Même pas de statut culte, rien. Pourtant le groupe existe depuis la fin des années 80, à l'époque du hard FM et du "hair metal". Mais Enuff Z'Nuff n'a jamais réussi à vraiment percer, sûrement à cause du trop grand décalage entre leur musique, fortement influencée pop, et celle plus FM qui se pratiquait à l'époque. Idem pour les années 90, Enuff Z'Nuff ne cherchera pas à se fondre dans le moule grunge. Rien ne laisse transparaître que le groupe ait autant d'albums derrière lui. Ce disque-là sonne comme s'il s'agissait du premier, les imperfections des débutants en moins. Indispensable.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2