2741

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 11/20

LINE UP

-Steve Lukather
(chant+guitare)

+ de nombreux invités

TRACKLIST

1)Twist the Knife
2)Swear Your Love
3)Fall To Velvet
4)Drive a Crooked Road
5)Got My Way
6)Darkest Night Of the Year
7)Lonely Beat Of My Heart
8)With a second Chance
9)Turns To Stone
10)It Looks Like Rain
11)Steppin On Top Of the World

DISCOGRAPHIE


Lukather, Steve - Lukather
(1989) - hard FM - Label : Columbia



Après avoir joué sur des milliers d'albums en tant que musicien de session pour des artistes de renommée internationale, il était temps que le guitariste de Toto pense un peu à lui. Pour son premier album solo, le style est beaucoup plus rock que celui des derniers albums de Toto à l'époque, les guitares sont très en avant et Steve Lukather chante sur tout l'album. Sa voix rauque ne lui permet pas de chanter dans un registre très étendu. Il assure bien dans les chansons rock mais sa voix déraille un peu parfois, sur les refrains mélodiques par exemple. Lukather est un album de hard FM linéaire mais est loin d'atteindre la beauté et la diversité des albums de Toto. C'est là où on voit que seul, un musicien réussit rarement à recréer la magie qui compose son groupe d'origine.

Le hard FM joué ici se démarque péniblement de toute la mode des années 80. Il faut dire aussi que certaines sonorités, à la guitare ou aux synthés, ont pris un méchant coup de vieux. Et donc, quelques morceaux comme "Steppin' On Top Of Your World" ou "With A Second Chance" ont très mal supporté l'épreuve du temps. A part "Steppin' On Top Of Your World" justement, rien n'est réellement mauvais sur ce disque. On passe un bon moment mais il y a peu de chansons qui se démarquent du lot. Tout s'oublie rapidement, que ce soit les très rock "Twist The Knife" (composé avec Eddie Van Halen ce qui s'entend pour les parties de guitare) et "Drive A Crooked Road", ou les titres très FM aux refrains quelque peu téléphonés ("Swear Your Love", "Lonely Beat Of My Heart").

Généralement, le hard FM est un style qui repose beaucoup sur les capacités vocales du chanteur ; capacités qui permettent de transcender des morceaux un peu légers musicalement. Mais Steve Lukather n'est pas toujours à la hauteur et il a bien du mal à faire étalage de sa belle voix, ce qui rend ses compos poussives par moments. Ce n'est que plus tard qu'il prendra des cours de chant, avant d'enregistrer Kingdom Of Desire avec Toto, ce qui portera ses fruits, enfin ceci est une autre histoire.

Finalement, les meilleurs morceaux sont ceux qui se rapprochent le plus de Toto avec la ballade "Turns To Stone"", dans la lignée des Won't Hold You Back" et "I'll Be Over You". C'est sur ce genre de ballade que Luke chante le mieux. Et enfin, le seul morceau réellement magnifique, "Fall Into Velvet", le seul à montrer toute l'étendue du talent de Steve Lukather au niveau de son chant très doux, de son jeu toujours aussi fin (en tout cas, bien plus que sur les autres morceaux), de ses mélodies imparables qui ont fait de Toto une référence qui va bien au-delà des standards FM et de ses soli qui claquent sans en mettre plein la vue. Dommage que ce soit le seul morceau que l'on retient de ce disque, le seul à sortir des clichés des années 80.


Pour un premier album solo, on pouvait s'attendre à mieux que ça, en se disant que les compos que Luke n'avait pas fait figurer sur des albums de Toto devaient forcément être des bombes. Luke adore le rock et le hard rock, on s'en rend vite compte ici mais sa passion est gâchée par sa manie à toujours essayer de coller à son époque. Ce son FM a mal vieilli et rend bon nombre des chansons pas inintéressantes mais kitschs.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5