3067

CHRONIQUE PAR ...

6
Lord Henry
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 16/20

LINE UP

-David Readman
(chant)

-Alfred Koffler
(guitare)

-Dennis Ward
(basse)

-Kosta Zafiriou
(batterie)

TRACKLIST

1)Passage To Hope
2)Seas Of Madness
3)Followed By The Moon
4)Sonic Dynamite
5)The Spirit
6)Speed Of Light
7)Waiting For The Dawn
8)Let The Thunder Reside
9)Lost In Illusions
10)Face Of An Angel
11)Shattered Prophecy
12)Spread Your Wings

DISCOGRAPHIE


Pink Cream 69 - Sonic Dynamite
(2000) - mélodique hard rock - Label : Massacre



Sans faire trop de vagues, Pink Cream 69 est un groupe qui a su se créer une importante fan-base, grâce à une régularité impressionnante dans ses parutions et à des concerts réputés excellents. De là à dire que le groupe germano-américain serait "culte", il y a un pas ; mais c'est un fait, Pink Cream 69 n'est pas le premier nom qui vient à l'esprit lorsque l'on parle de hard rock mélodique. Pourtant, le bassiste Dennis Ward, plutôt sollicité dans le milieu, se cache derrière bien des compositions et des productions d'albums de combos plus reconnus. Mais les atouts du groupe ne se limitent pas à cela. Ce Sonic Dynamite le prouve avec brio.

Andi Deris parti chez les citrouilles, les Germains ont jeté leur dévolu sur le vocaliste David Readman, jusqu'alors peu connu. Le style est différent, mais l'alchimie prend. Readman possède un timbre chaud, modulable et original, capable de métamorphoser les tubes écrits et / ou chantés par Deris - la version live de "Keep Your Eye On The Twisted", sur le CD bonus, démontre au passage l'énergie dont fait preuve le groupe en concert - mais aussi de signaler, par sa contribution à la composition, une nouvelle tendance musicale ; par bien des aspects, "Seas Of Madness" ou "Sonic Dynamite" empruntent un regain de vitalité au heavy metal, où tant la guitare que la batterie se font virulentes. Plus important, Pink Cream 69 a su conserver le sens de la chanson hyper-catchy, au refrain tuant : pour s'en assurer , voilà "Followed By The Moon", soutenu par de jolies harmonies, le très FM "The Spirit", imparable, ou encore le plus heavy "Waiting For The Dawn". Cet album regorge de hits.

Les interventions de Günter Werno (Vanden Plas) aux claviers sont souvent déterminantes, en particulier sur les ballades que sont "Spread Your Wings" et "Let The Thunder Reside". On appréciera notamment une performance remarquable de Readman (soutenu par aucun rythme) et un très beau solo sur la première, et un côté soul loin d'être déplaisant sur la seconde. Le CD bonus, de ce côté, tombe plus ou moins dans la soupe avec "Always Love You", plutôt indigeste. Mais la reprise de Sting "Truth Hits Everybody", le single "Shame" et le très punk "Big Shot" en réhaussent quelque peu l'intérêt et justifient sa présence. Le reste confine au bon, voire très bon, de toutes parts, sauf peut-être en "Shattered Prophecy", plutôt faible face à ses voisins. Sonic Dynamite, de fait, s'impose de lui-même pour tout fan de hard-rock mélodique, car son autre grande qualité est de parvenir à faire sonner moderne une musique tombée dans l'obsolescence. Composition, interprétation et production convergent vers le "mieux". Dans ce style, c'est rare.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3