3232

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15/20

LINE UP

-Ralf Gyllenhammar
(chant+guitare)

-Hannes Hansson
(guitare+chant)

-Mats Johansson
(basse, chant)

-Mats Hansson
(batterie)

TRACKLIST

1)Nailed To Pain
2)My Disorder
3)Do Or Die
4)Parasite
5)Kill The Light
6)The Dagger

DISCOGRAPHIE


Mustasch - Parasite !
(2006) - heavy metal - Label : Regain Records



Groupe de stoner suédois, Mustasch, après trois albums studio, sort un mini-album, Parasite !, d’une durée de 29 minutes environ, avec une pochette rappellent le Fat Of The Land de Prodigy. Mustasch ne donne pas l’impression, à première vue, de vouloir se démarquer à tout prix des canons du genre. Pourtant, en se penchant de plus près sur la chose, on remarquera quelques subtilités au beau milieu de ces riffs plombés et ô combien efficaces.


Des quelques harmonies sur "Nailed To Pain" au refrain travaillé et mélodique de "My Disorder", en passant par les chœurs discrets sur "Do Or Die", les bonnes idées ne manquent pas. Amusant aussi la fin de "The Dagger", enregistré live, avec le public qui reprend en chœur les harmonies des guitares. En ajoutant à cela un gros son épais et implacable comme il faut, et un chanteur polyvalent, Ralf Gyllenhammar, qui transporte à lui seul chaque morceau, alternant voix calme et agressive avec brio, on voit mal ce qu’on pourrait reprocher à ce disque. Bon niveau technique également, on peut s’en rendre compte rien qu’avec l’intro de "Parasite", gros roulements de toms à l’appui.

Le professionnalisme de Mustasch n’est de toute façon plus à démontrer (ils ont même été signés chez EMI en Suède), et rien qu’avec ce mini-album, Mustasch se hisse sans problème au même niveau que les Spiritual Beggars, Sheavy, Firebird, Orange Goblin et compagnie… avec un bon chanteur en plus, chose rare dans le stoner.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5