325

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 17/20

LINE UP

-Achernar
(chant+basse+claviers)

-Amar Ru
(guitare)

-Clevdh
(batterie)

TRACKLIST

1)Emergence
2)L'instant du dessus
3)Le distant
4)Gnose
5)Uni aux cimes
6)Instables
7)Le seuil ardent
8)Abyssale
9)Oui

DISCOGRAPHIE


Orakle - Uni Aux Cimes
(2005) - black metal - Label : Melancholia Records



On présente ici un album de metal extrême, une production de black metal excellente, surtout lorsqu’il s’agit pour Orakle d’un premier album. Uni Aux Cimes a largement de quoi combler tout le vivier fumant des fans extrêmes, qu’ils soient un tantinet violents, épiques ou tordus. J’avais écouté un extrait sur une compilation, sans pour autant y trouver un très grand intérêt parce que trop mêlé dans la masse hétérogène des productions. Mais dès la première écoute complète de l’album, Uni Aux Cimes m’est apparu comme une œuvre complexe, complète, inspirée et d’une maturité assez surprenante.

Pour reprendre au début, Orakle s’est formé en 1994, proposant cinq ans plus tard une démo Neath The Rapture Streams puis un premier mini CD dès 2002 L’Inéffable Emoi de ce Qui Existe. 2004 est enfin une année productive notamment grâce au jeune label Melancholia Records, qui voit en Orakle une des meilleures formations extrême française. Et Orakle s’en tire vraiment bien il faut l’avouer, aussi virulent et complexe que Emperor, inspiré comme un Arcturus et de manière générale empli d’un feeling purement scandinave.

L’heure de musique développée par Orakle prend forme avec des compositions tout simplement puissantes et variées. Pas besoin d’aller loin pour sentir en Le Distant une inspiration Arcturus, presque heavy, complètement torturée et parfaitement mélodique. Gnose enfonce encore le bouchon avec sa structure lente sur le départ, puis encore tordue et rapide par la suite, où intervient un clavier. Les accents païens se ressentent dans cette composition par les harmonies de guitares, comme dans d’autres titres. La qualité des leads est soulevée ici, portant tout le message du morceau ("Uni Aux Cimes"). Et qui plus est, les quelques orchestrations et arrangements sont de qualité et font réellement plaisir à entendre.

Le jeu de Orakle se développe à la fois autour d’une certaine souplesse mélodique et d’un enchaînement rythmique dynamique largement aidé par Clevdh, très puissant et juste à la batterie. C’est d’ailleurs une des forces de cet album, entre autres. Et lorsque Abigor rencontre Emperor, cela donne un titre comme Uni Aux Cimes, aussi inspiré par une touche plus actuelle, plus thrash. Les passages très black metal nordique de ce titre sont une jouissance sonore. Le chant de Achernar varie entre clair épique et hurlé rappelant parfois les meilleurs Mephistopheles. Les vocaux clairs donnent une teinte plus aventureuse et un ensemble plus consistant. C’est ainsi que Instables prend forme, avec qui plus est un chant français passant très bien.

Il est clair que certains s’y perdront aux premières écoutes vu la façon dont sont tenues les compositions, abordant moult thèmes sous des formes alambiquées, un peu comme un enchaînement d’idées noires. On y retrouve heureusement à chaque fois un fil conducteur donnant un sens et une unicité à l’album. Le Seuil Ardent est de ceux plus faciles à suivre, presque progressif dans l’âme, appelant à des structures Opethiennes évidentes. Pour sa part, Instables reste le titre le moins porteur du disque, un poil trop tiré par les cheveux, détaché d’une ligne directrice et mélodique évidente. Peut-être trop joyeux, aussi.

Tout du long, on appréciera aussi le jeu du clavier très sombre, extrêmement discret tout autant que nécessaire, apportant à des titres comme "L’Instant Du Dessus", "Abyssale" (excellemment bien composé en passant) ou encore Uni Aux Cimes une dimension plus noire et plus profonde. Rare, il est, de découvrir un album aussi bon avec autant peu de productions passées. La France a de quoi être fière de tenir Orakle à ses cotés dans les rangs des soldats extrêmes. Extrêmeux, merci de jeter une oreille attentive sur Uni Aux Cimes, il y a fort à parier que la horde de ces trois âmes deviendra bientôt légion.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2