3267

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 14/20

LINE UP

-Vorph
(chant+guitare)

-Xy
(claviers)

-Makro
(guitare)

-Mas
(basse)

TRACKLIST

1)On Earth (Album Version)
2)I Feel You
3)On Earth (Northern Summer Mix)
4)Auf Der Erde
5)Telepath (Video)
6)On Earth (Live Paris 2004) (Video)

DISCOGRAPHIE

Worship Him (1991)
Blood Ritual (1992)
Ceremony Of Opposites (1994)
Rebellion (1995)
Passage (1997)
Exodus (1998)
Eternal (1999)
Reign Of Light (2004)
On Earth (2005)
Era One / Lesson In Magic 1 (2006)
Solar Soul (2007)
Above (2009)
Antigod (2010)
Lux Mundi (2011)

Samael - On Earth
(2005) - black metal electro - Label : Regain Records



Samael a fait fort avec la sortie en 2004 de Reign Of Light, après cinq ans d’inactivité. Alors maintenant, fort d’un label perso (Galactical Records) et du soutien de Regain Records, le combo suisse enfonce le clou, après avoir sorti juste avant l’album le single "Telepath", avec un nouveau single de meilleure qualité: "On Earth". Samael a toujours été friand des reprises de ses propres compos, et offre donc dans ce single la version original du titre; une version (exactement pareille!) en allemand, ainsi qu’une version plus sèche et electro de ce même titre. Bref, si vous n’aimez pas "On Earth", pas la peine d’acheter ce single…

Quelques mots sur ces reprises. La première, en allemand, n’apporte malheureusement rien de plus que l’originale en anglais. Si! "On Earth" version allemande revêt un petit coté Rammstein pas déplaisant. Déjà que c’était assez carré, avec cette version c’est du cube aiguisé version Samael! Quant à la version électro (Nothern Summer Mix), elle surprendra au début, un peu comme celle de "Telepath" dans le single précédent. Pas de guitare ou très peu, une orchestration plus sèche et radicale, avec un chant conservé intact. On notera que sans guitares les compositions de Samael gardent toujours leur coté agressif et sombre. Un bon titre tout de même, qui permet de découvrir "On Earth" sous un autre jour.

La surprise de ce single, quoiqu’à moitié surprise puisque le groupe avait déjà annoncé ce titre lors de son passage assez controversé sur Europe2 dans l’émission du plus naze des présentateurs, c’est la reprise du titre "I Feel You" de Depeche Mode, écrit originellement par Martin Gore. L’interprétation de Samael laisse place à quelque chose de plus gras et guttural, mais respecte largement l’original dans sa cadence. Avec un peu de recul, si Samael ne jouait que du Dépêche Mode, on se retrouverait avec un Moonspell bis, aux ambiances gothico-metal, faisant plus appel à une ambiance qu’à du direct-dans-la-face.

Autre bon point de ce single, ce sont les deux vidéos présentées, l’une étant le titre "On Earth" jouée en live à la Loco de Paris le 8 novembre 2004, et l’autre le clip "Telepath". La vidéo live a le mérite de représenter Samael sur scène sans fioriture, dans son élément, avec des prises de vue du public. Ce même public était assez présent. Les prises de son sont correctes sauf le chant, un peu trop cru par rapport à la musique plus grave. On retrouve ici de toute façon la force de Samael sur scène, autant par la musique que par le charisme des membres. De plus ce titre se prête bien à une interprétation scénique.


Pour finir, le clip "Telepath" apporte à la musique une dimension plus sombre encore, avec une imagerie permettant de comprendre assez facilement le concept de cette chanson. Selon moi, "Moongate" ou "Inch’allah" se prêtaient plus au jeu de la video. "Telepath" semble un peu trop homogène pour ce genre d’exercice, et cela donne un tournage cyber metal, un poil minimaliste. Mais ne jetons pas la pierre, ce clip vaut le coup d’œil et donne un petit plus au single, beau cadeau pour les fans et inconditionnels. Ah oui, juste un mot sur la pochette, soit proche du concept du titre, mais franchement, ça ne rappelle pas un peu trop Universal?


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4