3306

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15/20

LINE UP

-Mark Shelton
(chant+guitare)

-Scott Park
(basse)

-Randy Foxe
(batterie)


TRACKLIST

1)Metalstorm
2)Open The Gates
3)Astronomica
4)Weavers Of The Web
5)The Ninth Wave
6)Heavy Metal To The World
7)The Fires Of Mars
8)Road Of Kings
9)Hour Of The Dragon
10)Witches Brew

DISCOGRAPHIE


Manilla Road - Open The Gates
(1985) - heavy metal hard rock - Label : Black Dragon



Qui connait Manilla Road ? Pas grand monde, et pourtant ce groupe est culte, comme on dit souvent pour les groupes qui vendent que dalle d'albums. Peu importe que ce soit de la grosse daube ou pas, c'est forcément culte! Manilla Road a débarqué en même temps que les nouveaux groupes de la jeune vague thrash-metal des années 80 que sont Metallica, Slayer, Anthrax... mais le style de Manilla Road a toujours été éloigné de celui de ses contemporains. Si ce groupe n'a jamais été aussi populaire que les autres groupes cités, c'est tout simplement à cause de son style, assez inclassable et basé sur un mélange de différentes facettes du metal, cela ne correspondait pas à la demande des fans de l'époque, assoiffés de vitesse ! Et ce mélange des genres, en plus d'être réussi, fait que l'album est tout sauf linéaire, et même à la 1ère écoute du disque, on a pas l'impression d'écouter 2 fois la même chanson (alors que dans les groupes de thrash, ça donne souvent cette impression au départ).

Open the Gates est un excellent album de part la finesse dégagée dans les riffs (on est loin du bourrinage d'un Kill 'em All ou Reign in Blood) et de part la variété des compos. Le chant est spécial et pourra en rebuter certains, il me rappelle un peu le chanteur d'ADX même si le style musical n'est pas le même. La technicité et la fluidité de la batterie sont impressionnantes, là encore on est loin du jeu basique (à l'époque) de Lars Ulrich ou Dave Lombardo. Classer le style de Manilla Road constitue un véritable casse tête, on a à faire à un heavy-metal aux relents thrash (le fabuleux "Metalstrom") ou parfois doom ("The Ninth Wave" qui dure près de 10 minutes), avec une influence Black Sabbath. La plupart des titres sont mid-tempos, on trouve juste 2 titres speed ("Metalstrom" et "Heavy Metal to the World" que n'aurait pas renié un Motörhead) et 2 autres plus doux qui ne sont pas des ballades heureusement ("Astronomica" et "Witches' Brew", les arpèges rappellent carrément ceux de King Crimson).

En clair, Open The Gates mélange avec brio beaucoup de facettes du metal, que ce soit le thrash, le heavy cuvée NWOBHM, le doom et le heavy-rock méchamment burné à la Motörhead!


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2