3457

CHRONIQUE PAR ...

68
Ronnie
Cette chronique a été mise en ligne le 14 juin 2009
Sa note : 15/20

LINE UP

-Vanessa
(chant+piano)

-Vincent
(guitare)

-JR
(guitare)

-Sylvain
(basse)

-Emilie
(violon)

-Chloe
(batterie)

TRACKLIST

1)Tombeau pour une fleur d'Orient
2)Pantin de bois
3)Follow Me
4)Jerusalem

DISCOGRAPHIE

Evasion (EP) (2009)

Atmosfairy - Evasion (EP)
(2009) - rock prog mélodique teinté de metal. - Label : Autoproduction



Le metal dit gothique et tous ses dérivés sont actuellement très à la mode et en pleine expansion. Dans cette jungle de groupes pas tous intéressants pour rester poli, les Français en général s'en sortent plutôt bien. Et Atmosfairy ne déroge pas à cette règle, nous ne sommes pas en présence d'un groupe qui se noie dans les clichés du genre, mais d'un metal/rock à chanteuse voire atmosphérique, qui se veut très professionnel et plein d'ambition pour ce premier EP.

Les Aquitains sont un jeune groupe: formés en septembre 2005, ils ne trouvent un line-up stable qu'en septembre 2008, afin de sortir en février 2009 leur premier objet, ce Evasion, composé de quatre titres. Dans un premier temps il est important de souligner le professionnalisme du groupe. Autant au niveau du son qui est travaillé et très bon pour une démo (d'où le désir de l'appeler EP), que de l'univers du groupe extrêmement soigné et cela se ressent dans l'artwork. Celui-ci est réussi et est proposé avec un livret huit pages relativement esthétique qui permet de bien s'imprégner de leurs univers: bel effort pour un premier essai. Musicalement parlant on est sur quelque chose de relativement atmosphérique, entre le rock et le metal, le tout emprunt d'une certaine mélancolie propre au gothique.

Point important qui les différencient des autres groupes du genre aux nappes clichées et pompeuses: il n'y a pas de claviers permanents, les quelques parties présentes sont assurées par la chanteuse Vanessa. Justement celle-ci maîtrise très bien son chant là aussi en frôlant les clichés sans y entrer. Sa façon de chanter est très mature pour son jeune âge, une voix très proche de celle de Alexandra de Beyon-D-Lusion principalement pour les graves et les aigus, avec un léger mélange de Floor des récents défunts After Forever dans certaines autres notes. L'autre point fort, ce qui a fait la gloire des premiers groupes à chanteuse, c'est l'appui du violon, qui n'est pas sans rappeler Pete Johansen (Tristania, The Sins Of Thy Beloved...) dans sa façon de jouer; quelque chose en plus est apporté par cet instrument.

La démo est très distinctement coupée en deux parties: déjà les deux premiers titres sont chantés en français les deux derniers en anglais. De plus ces deux derniers sont à mon sens plus consistants dans leurs compositions et dans le son. Dans les deux premiers l'émotion et l'efficacité sont présentes, mais moins bien transmises, "Pantin de bois" souffre le plus de cette déficience. Or après un certain nombre d'écoutes on se laisse vraiment envoûter par les compos. Bien sûr tout n'est pas aussi parfait que ce que je le laisse sous-entendre. Par contre il faut garder à l'esprit que c'est un premier jet donc c'est normal si les morceaux sont parfois un peu bancals, mais ils ont le mérite d'être sincères et travaillés malgré cela. Un poil plus de guitares n'aurait pas été de refus, les pistes auraient pu être bien plus percutantes.

Et enfin un petit mot concernant les paroles du groupe, ce dernier leur accorde beaucoup d'importance. Il faut comprendre la valeur des thèmes pour ressentir au mieux les atmosphères et subtilités de compositions. Il n'y a pas d'interprétation de ma part; cela se trouve sur leur forum: "Tombeau pour une fleur d'Orient": C'est la demande imaginaire de Arjumand Bânu Begam à son mari Shah Jahan de lui faire construire un mausolée, qui n'est autre que le Taj Mahal. La piste suivante, "Pantin de bois", inspirée à la fois par Loko et les films de Burton, parle du désir d'une petite fille que son pantin prenne vie pour lui tenir compagnie. "Follow Me" évoque le désir de s'évader du monde actuel et ce dans un monde le plus féérique possible. Enfin pour finir "Jerusalem" traite de l'invasion des Templiers à Jérusalem, vue à travers les yeux d'une jeune musulmane.


Ce premier EP d'Atmosfairy laisse présager du bon pour le futur, non pas un groupe révolutionnaire, mais un combo qui apporte son empreinte et sa personnalité dans un style ultra saturé et surtout propose un premier produit très travaillé. Partant du principe qu'il s'agit d'une démo qui est bien au-dessus de la moyenne des tentatives de ce genre, la note s'en trouve justifiée.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6