3649

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 14/20

LINE UP

-Ty Tabor
(guitare)

-Jerry Gaskill
(batterie)

TRACKLIST

1)Tulip (Your Eyes)
2)Better to Be on Hold
3)Missing Love
4)Funeral
5)Room for Me
6)Safety
7)True Love
8)Now I Am
9)Anger
10)I Don't Mind

DISCOGRAPHIE

Safety (2002)
Rock Garden (2006)

Tabor, Ty - Safety
(2002) - rock - Label : Metal Blade Records



Deuxième album solo pour le guitariste-chanteur de King's X, apparemment jamais à cours d'idées dans ses différents projets. Safety a été élaboré sur une période de trois ans et comme le précise Ty Tabor dans le livret, les chansons de départ étaient tellement dépressives qu'il a hésité un bon moment avant de les éditer sur album. On comprend très vite pourquoi quand on écoute l'album les premières fois. Cette pop mollassonne aux guitares légèrement grungy ne m'avait pas emballé outre mesure.

Et il est certain que de nombreux auditeurs, partisans du progressivement correct ou de gros riffs métalliques, s'en tiendront là. On ne peut pas leur en vouloir, Safety leur apparaîtra très chiant, voilà tout! Il n'est même pas dit que les amateurs de pop catchy et dynamique s'y retrouvent. Voilà, maintenant que j'ai bien pris le soin de ne donner envie à personne de s'intéresser à ce disque, je vais maintenant expliquer en quoi cet album solo mérite que l'on s'y attarde.

Sorti en même temps que l'album de Jughead, la tristesse de Safety contraste avec la bonne humeur qui règne généralement sur les autres projets de Ty Tabor (Jughead, Platypus, The Jelly Jam). Alors oui, c'est mou, ça ne casse pas des briques, mais là n'est pas le sujet. L'aspect intimiste de Safety permet à Ty Tabor de se concentrer sans retenu sur les mélodies, en oubliant le groove de King's X. Et c'est peut être bien pour ça que Safety m'a plus emballé que les derniers King's X, même si évidemment, l'alternance avec le chant de Doug Pinnick manque un peu. Jerry Gaskill assure la batterie sur la plupart des titres, mais là encore, il lui a fallu s'adapter à l'atmosphère de l'album. Pas de plans groove donc!

Afin d'éviter une trop grande linéarité, Ty Tabor alterne chansons acoustiques, électriques et ballades. Et ce sont les morceaux les plus soft qui retiendront le plus l'attention. Certaines ballades sont vraiment sublimes ("Room for Me", "True Love") et il aurait été dommage de ne pas en profiter. Dans le genre larmoyant, on peut difficilement faire mieux. Elles n'ont pas leur place sur un album de King's X. Quelques titres acoustiques pus dynamiques ("Safety", "Now I Am") empêcheront l'auditeur de déprimer complètement. Et c'était l'effet voulu par Ty Tabor, de positiver un peu tout ça. Seuls "Funeral" et une autre ballade, "I Don't Mind", rappellent King's X. Et même si au final, on ne se retrouve pas avec un grand disque, des exutoires comme celui-là, Ty Tabor peut nous faire d'autres quand il veut.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6