3702

CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
Cette chronique a été mise en ligne le 29 septembre 2009
Sa note : 11.5/20

LINE UP

-Matthew Bellamy
(chant+guitare+claviers)

-Chris Wolstenholme
(basse)

-Dominic Howard
(batterie)

TRACKLIST

1)Uprising
2)Resistance
3)Undisclosed Desires
4)United States of Eurasia (+ Collateral Damage)
5)Guiding Light
6)Unnatural Selection
7)MK Ultra
8)I Belong to You (+ Mon Coeur S'ouvre à Ta Voix)
9)Exogenesis: Symphony Part I (Overture)
10)Exogenesis: Symphony Part II (Cross Pollination)
11)Exogenesis: Symphony Part III (Redemption)

DISCOGRAPHIE


Muse - The Resistance
(2009) - rock néoclassique egotrip - Label : Warner



Purée, la mise à jour est ce soir, je l'ai déjà fait reporter de vingt-quatre heures parce que j'arrivais pas à boucler cette putain de chro... faut que je la fasse, nom de Dieu. Ca fait trente fois que j'écoute cet album à la con, et à chaque fois que je remets le couvert la note que je pense lui mettre change. C'est un cauchemar. Au début c'était pas dur : c'était de la merde, un scandale, une immondice, coup de gueule de l'update, défouloir assuré. Peut-être que j'aurais dû ne l'écouter qu'une fois en fait, au moins je ne serais pas dans cette situation débile.

Bon, procédons avec méthode. « Chro pas écrite dans la tête = prise de notes pour débloquer » nous dit l'expérience. Faisons ça et créons des catégories pour faire un plan, après tout j'ai pas fait hypokhâgne pour rien. Quelles catégories créer, bon sang ? Ben déjà les deux les plus évidentes, celles qui m'ont donné envie de casser le cd lors de son premier passage dans le lecteur : la catégorie « pompage » et la catégorie « auto-citation ». La deuxième, mmh... on verra plus tard, la première va me prendre déjà pas mal de temps. C'est juste fou, ils n'avaient jamais versé dans le plagiat à ce point ces cons-là ! "Uprising" c'est du Marilyn Manson swingué dans le texte, "Undisclosed Desires" fait le double combo George Michael dans les couplets / Depeche Mode dans les refrains... et je parle même pas des emprunts au classique. Le Boléro de Ravel repris presque à la note près dans "United States of Eurasia", la Sonate au Clair de Lune qui plane sur le début de la troisième partie de "Exogenesis" bidule... ils croyaient quoi ? Que les gens ne capteraient pas ? Et surtout, bordel, qu'est-ce que c'est que cette manière de violer le cadavre de Freddie Mercury à longueur de temps !?! Les choeurs d'opérette « it could be wrong » de "Resistance", le feeling général de "Guiding Light" (cette batterie de stade... ces claviers... ce solo impardonnable de guitare...) et surtout CES CHŒURS DANS "UNITED STATES OF EURASIA" !! Ils vont la jouer comment, hommage volontaire à Queen, style c'est un clin d'oeil en fait ? C'est vraiment de l'abus total. J'ai honte pour eux.

Donc on disait quoi sinon ? Ah oui l'auto-citation. Y'en a moins mais c'est gros : les claviers de "Bliss" qu'ils avaient déjà repris dans "Take a Bow", ben ils sont aussi dans "Uprising". Trop bien. Et cet orgue d'église qui ouvre "Unnatural Selection", ne serait-ce pas le même que celui de "Megalomania" ? Je me disais aussi. C'est vraiment dommage, car les breaks de cette chanson et son refrain beutent pas mal, ils me trottent dans la tête depuis... euh, attends, je m'égare là. Quoique non : après tout soyons honnêtes, ouvrons une catégorie « reste en tête », on verra bien ce qui finira dedans. Alors atta, depuis deux semaines je fredonne... les choeurs d'opérette de "Resistance" déjà. Le refrain de "Uprising" aussi, au boulot je le sifflote sans arrêt. Et le « euraSIA, euraSIA, euraSIA » d'opéra ivol, il est bien addictif aussi. Un peu comme les chœurs d'ailleurs... attends, ATTENDS ! C'est quoi ce plan ? Le contenu de mes catégories « reste en tête » et « pompage » sont quasiment identiques! Donc le groupe a réussi à m'incruster des plans dans le crâne. Mais ce sont des emprunts. Mais ça a marché. Mais ce sont des emprunts. Mais ça a march...RHÂ, CA M'ÉNERVE ! On passe. C'est quoi la catégorie suivante... ah oui, « pompeux ». Ça, y'a de quoi faire. La pièce finale "Exogenesis" c'est quand même du culot : le Matty a réussi à pondre un morceau de classique avec orchestre et tout, les arrangements tiennent debout et tout, chapeau... sauf que c'est juste nul. C'est à la fois mièvre, gonflé aux hormones, et dépourvu d'originalité. Les gens qui n'y connaissent rien en classique seront bluffés, par contre... misère.

Zut, j'ai plus de catégories. Bon ben j'ai qu'à caser tout ce qui m'est passé par la tête depuis quinze jours. Déjà Bellamy chante fabuleusement bien. Il maîtrise son style à mort, garde une ampleur de malade même quand il ne force pas du tout et ne se sent plus obligé de monter dans les aigus à tout bout de champ. Y'a du falsetto en lead que dans la deuxième partie de "Exogenesis" et c'est très bien comme ça ; après tout on ne peut pas pondre un "Microcuts" toutes les semaines. "I Belong to You" est vraiment bizarre : le texte est totalement gnangnan et c'est à la fois léger (le tempo sautillant, la basse flangée qui fait pouet pouet) et hyper chargé à cause du piano... et y'a cet immonde passage en français qui m'intrigue. Vite ! Wikipedia, mon amie de toujours. Gné ? C'est un aria de Saint-Saëns, et y'a une Nocturne de Chopin collée au bout de "United States of Eurasia" (je me disais bien que ça me disait quelque chose). Non mais faut qu'ils arrêtent, là. Sérieusement. Foutre du classique partout pour faire des compos qui poutrent comme "Butterflies & Hurricanes" je veux bien, mais là ça ne rime plus à rien. C'est de l'étalage, du snobisme, et entre ça et les emprunts non officiels y'aura bientôt une minorité de musique composée par Muse sur un album de Muse. Et dire que sans toutes ces boursouflures y'aurait eu moyen de poser un truc bien... parce que dans chaque chanson - à part "Exogenesis", mais celle-là on va arrêter d'en parler - y'a au moins un passage que je trouve mortel. C'est qu'ils ont du talent Muse. Ou avaient. En fait, je sais plus.


Allez, un dernier effort, j'ai plus que quatre lignes sous Word à pondre, là. Sauf que je ne suis pas plus avancé qu'avant. J'avais très envie de détester cet album, mais je n'y arrive pas... et pourtant je suis loin de l'aimer. Il est too much, il est hors catégorie, il est « autre ». Je sais toujours pas quelle note lui mettre. Allez, je vais lui mettre 11,5/20. Ça ou autre chose après tout...


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7