3707

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été mise en ligne le 30 septembre 2009
Sa note : 14/20

LINE UP

-Phil Mogg
(chant)

-Vinnie Moore
(guitare)

-Paul Raymond
(claviers)

-Andy Parker
(batterie)

TRACKLIST

1)Saving Me
2)On The Waterfront
3)Helldriver
4)Stop Breaking Down
5)Rock Ready
6)Living Proof
7)Can't Buy A Thrill
8)Forsaken
9)Villains & Thieves
10)Stranger In Town

DISCOGRAPHIE


UFO - The Visitor
(2009) - hard rock - Label : SPV



UFO's back. «Super, un album de plus», se dit-on d'entrée de jeu, The Monkey Puzzle n'ayant pas non plus laissé un grand souvenir. Un bon disque oui, fait dans les règles de l'art, que l'on s'écoute avec plaisir au moment de sa sortie et que l'on rangera tranquillement au placard une fois consommé et digéré. C'est souvent comme ça avec les vieux groupes dits de « classic-rock », le savoir-faire est là mais la magie est rarement au rendez-vous sur leurs derniers albums.

D'où la bonne surprise avec The Visitor, palpable dès l'intro bluesy de "Saving Me", Vinnie Moore donne le ton de ce nouveau disque. Plus bluesy donc, ce qui colle à merveille avec la voix actuelle de Phil Mogg. Et ça continue de plus belle avec "On The Waterfront" (orgue hammond en arrière-plan, miam) et un "Helldriver" pêchu, hard rock efficace avec de vrais bons riffs (même chose pour Stranger In Town, le dernier titre). Y'a pas à dire, ils ont la gaule ! Ah, si tout l'album avait pu être au niveau de ces trois premiers titres ! Vinnie Moore apporte un gros plus à UFO, il est très à l'aise dans ce style hard-blues. Son passé de «  guitar-hero » se ressent un peu plus sur des titres de hard mélodique comme "Stop Breaking Down" et "Can't Buy A Thrill".

UFO ne perd pas sa sale habitude de caser quelques « fillers » sur ses albums comme le moyen "Living Proof", le genre de plan groovy que Deep Purple aurait pu faire à l'époque Purpendicular, l'inspiration en moins, ou "Villains & Thieves", un gros riff rock avec du piano pour un résultat plutôt banal. On remarquera l'absence du bassiste Pete Way : malade, il n'a pas pu participer aux sessions studio. Et comme d'habitude, UFO ayant été toujours un groupe plutôt « pépère », pas de titres speeds dans le lot. On en vient à se demander si il ne s'agit pas du meilleur UFO avec Vinnie Moore.


Pas de doute, l'amateur de « classic-rock » en aura pour son argent. Nul besoin d'originalité, UFO parvient encore à allier plaisir de jouer, conviction et qualité, ça suffit amplement. The Visitor ? L'album à tendances "bluesy" que Deep Purple aurait du enregistrer à la place de Bananas, ni plus ni moins.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2