3824

CHRONIQUE PAR ...

40
Joe Le Hareng
Cette chronique a été mise en ligne le 13 décembre 2009
Sa note : 14/20

LINE UP

-Danko Jones
(chant+guitare)

-John Calabrese
(basse)

-Damon Richardson
(batterie)

-Dan Cornelius
(batterie)

TRACKLIST

1)The Rules
2)My Time Is Now
3)I Like to Ball
4)Never Again
5)My Problems (Are Your Problems Now)
6)Starlicker
7)Woogie Boogie
8)Sugar High
9)Ice Cold Angel
10)Choose Me
11)Big Bed
12)Sold My Soul
13)Sex
14)Fucked Up
15)First Date (edit)
16)Cheater
17)Pump It Up
18)The Big Holdout
19)You Ruin the Day
20)Hit Song
21)The Return of Jackie and Judy
22)Make a Move
23)Drop Your Man
24)Thinking of You
25)R.I.P. RFTC
26)Peacock Stomp
27)Take Me Out on a Stretcher

DISCOGRAPHIE

We Sweat Blood (2003)
B-Sides (2009)
Below The Belt (2010)

Danko Jones - B-Sides
(2009) - hard rock - Label : Bad Taste



«-Allo Mr Jones? Oui bonjour, Jean-Raoul Dépelle, président directeur général de votre maison de disques. Je vous appelle car nous sommes très étonnés de ne pas avoir reçu, comme il était convenu, votre nouvel album. Nous ne doutons pas un instant qu'il ne s'agit que d'un simple oubli.
-Mon nouvel album? Ah oui! Hum... Euh en fait je l'ai enregistré et tout et vous allez rire mais mon ordinateur a pris feu... Donc j'aurais un peu de retard... Du coup on fait comment? Écoutez j'ai deux-trois trucs qui trainent dans les coins, on pourrait les regrouper et sortir un album, non?
»


Deux-trois faut le dire vite... Parce que cet « album » contient 27 titres qui sont autant de faces B (d'où le nom) et autres reprises (Elvis Costello et les Ramones, miam) enregistrées entre 1997 et 2008. Autant le dire tout de suite, les 27 morceaux, faut se les pastiller! L'écoute d'une traite est proscrite (d'autant que l'originalité n'est pas le fort de Jones, on y reviendra) et le picorage est fortement conseillé. D'autant que ce recueil contient de très belles pièces! Surtout celles qui datent du début des années 2000 à vrai dire.

À base de hard rock bien dégagé derrière les oreilles et situé à mi chemin entre Thin Lizzy et Motorhead, la musique du petit Danko est une invitation à bouger la tête dans tous les sens : gros riffs gras et groovy sont présents à tout les étages ("Woogie Boogie", imparable), les refrains sont d'un rare efficacité ("Your Time Is Now", "Sex") et titres punkisants menés tambour battant ("Choose Me", "My Problems"). Malheureusement, quelques écoutes de B-Sides permettent de vite se rendre compte que tous les titres se ressemblent un peu...

Oui, Danko Jones est un groupe à l'identité bien marquée ; un peu trop même. Et soudain on confond les morceaux, on a l'impression d'entendre le même plusieurs fois et ça c'est dommage. La faute au son de guitare qui ne change pas des masses, à la voix de Jones très marquée et qui ne change pas des masses et surtout à l'utilisation de riffs « à la Motorhead » un peu systématique. Dommage, ça fait un peu remplissage et ça noie les excellents morceaux. Sans parler des thèmes abordés dans les chansons qui ne dévient pas d'un iota : les filles et le sexe.


Il est clair que le but de ce Long Play (je met le mot en entier car il prend toute sa valeur ici car même s'il ne dépasse que légérement l'heure, les 27 titres rendent l'écoute particulièrement indigeste) et d'offrir une anthologie des « à-côtés » de Danko Jones. Entreprise très louable puisque l'on découvre d'excellents morceaux éparpillés sur les singles et qu'il aurait été dommage de ne pas connaître. Un album plutôt réservé aux fans du combo canadien, donc.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4