4062

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été mise en ligne le 02 mai 2010
Sa note : 14/20

LINE UP

-Michael Hannon
(chant+basse)

-Steve Theado
(guitare)

-Keith Pickens
(batterie)

TRACKLIST

1)Just One More
2)Cat Has Got You by the Tongue
3)Mean
4)Drivin' Down the Sidewalk
5)Blood, Guts and Beer
6)Gonna Stop Drinkin' Tomorrow
7)Mine All Mine
8)This Ain't the Summer of Love
9)Sunshine/Moonshine
10)Ain't Dead Yet
11)Motherfucker

DISCOGRAPHIE

Mean (2010)

American Dog - Mean
(2010) - hard rock - Label : Bad Reputation




American Dog, c'est le groupe qui n'explosera jamais, qui ne s'imposera jamais comme une valeur sûre (et il n'a d'ailleurs jamais eu cette prétention), mais dont la régularité force le respect ; on sait que les amateurs ne seront jamais déçus ! En manque de hard pour bikers matiné de rock sudiste ? Pas de problème, la livraison 2009 est à la hauteur.



American Dog a beau enchaîner les albums, la fraîcheur est toujours intacte. Fraîcheur dans l'interprétation et l'énergie que le groupe déploie, pas dans le style musical même qui, il est vrai, est vu et revu. Mais peu importe, ça fonctionne, à mon grand étonnement puisque Hard, la livraison précédente, n'avait rien d'exceptionnel. Bonne nouvelle, American Dog semble modérer son côté Motör-clône (peu de titres speeds sur ce disque), lorgnant davantage vers le hard rock américain... ce qui est somme toute logique pour un groupe américain ! Seuls le mid-tempo du très classique "Mean" et le speed "Motherfucker" tapent vraiment du côté de Motörhead. Le tempo lourd de "Drivin' Down the Sidewalk" ou le groovy "Blood, Guts and Beer" sont le genre de choses que l'on peut retrouver dans le hard US, même chose pour les refrains.

Comme d'habitude, on a droit à deux morceaux estampillés rock sudiste, bien gaulés ("Sunshine/Moonshine" et "Gonna Stop Drinkin' Tomorrow"), ce sont toujours les points d'orgue des albums du groupe. On pourrait ajouter également les guitares en slide de "Ain't Dead Yet", le filler par excellence, certainement le titre le moins intéressant de tous. American Dog est également connu pour ses reprises et a régulièrement participé à des tribute-albums (The Cult, Trust, Motörhead évidemment, Van Halen...). Cette fois-ci, c'est Tank (reprise de "Blood, Guts and Beer") et Blue Öyster Cult qui passent à la casserole, pour une reprise étonnement réussie de "This Ain't the Summer of Love". Étonnant car ils ont réussi à en faire une version 100% American Dog, en la bourrinant bien comme il faut et ça fonctionne. Ce n'était pas gagné d'avance quand on connaît toutes les subtilités du répertoire de Blue Öyster Cult.


L'humour et la bonne humeur sont également au rendez-vous, entre les miaulements de la guitare sur "Cat Has Got You by the Tongue" et les délires sur l'intro et la conclusion de "Motherfucker". Production irréprochable, musiciens au top (solos de guitare inspirés, son de basse énorme, placée avantageusement dans le mix et batterie technique), Mean a tout pour plaire. Avec un album comme celui-là, on se doute bien qu'American Dog n'est pas près de raccrocher.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1