4135

CHRONIQUE PAR ...

39
Pietro
Cette chronique a été mise en ligne le 21 juin 2010
Sa note : 12/20

LINE UP

-Jeff Keith
(chant)

-Frank Hannon
(guitare)

-Dave Rude
(guitare)

-Brian Wheat
(basse)

-Troy Luccketta
(batterie)

TRACKLIST

1)Forever More
2)I Wanna Live
3)Modern Day Cowboy
4)Heaven’s Trail
5)What a Shame
6)Shine Away
7)Love Song
8)What You Give
9)The Way It Is
10)Breakin’ Free
11)Hang Tough
12)So What!
13)Signs
14)Lil’ Suzie
15)Into the Now

DISCOGRAPHIE


Tesla - Alive In Europe !
(2010) - hard rock - Label : Frontiers Records



Tesla est l’un de ces quelques groupes de hard rock américain qui a connu un énorme succès de l’autre côté de l’Atlantique (14 millions d’albums vendus chez l’Oncle Sam, quand même) mais qui est très peu connu chez nous. Et pour cause : le combo de Sacramento a presque totalement ignoré le Vieux Continent à l’époque de sa gloire. Mais depuis sa reformation après un break de six ans Tesla semble reconsidérer sa stratégie européenne, allant jusqu’à sortir aujourd’hui un bien nommé Alive In Europe !


Ce live est présenté comme une sorte de cadeau pour les fans européens du groupe, regroupant la plupart des classiques dans une sorte de best of en concert. Un autre live enregistré lui aux États-Unis est prévu pour plus tard dans l’année et sera quant à lui consacré à des titres plus obscurs de la carrière du groupe afin de satisfaire les vieux fans américains, peut être plus connaisseurs (ou rassasiés). Ici nous avons affaire à une setlist efficace qui met donc plutôt à l’honneur les premiers albums du groupe, notamment The Great Radio Controversy, deuxième opus de Tesla, qui a droit à quatre titres, même si le dernier album en date, Forever More, a droit au même traitement, tournée promo oblige. Les autres albums sont tous représentés par un ou deux titres, ce qui nous donne au final un bel aperçu de la carrière du groupe. Sympathique, mais Tesla a déjà sorti ce genre d’album live best of avec Replugged Live. Pas moins de huit titres sur les quinze de Alive In Europe étaient déjà présents sur ce double album datant seulement de 2001… Et ne parlons même pas du DVD Comin’ Atcha Live de 2008 !

La prestation du groupe ne souffre elle d’aucune critique. Le hard rock bluesy de Tesla passe plutôt bien le test de la scène, magnifié par les nombreuses parties de guitares lead (souvent à la slide) de Frank Hannon et du nouveau venu Dave Rude. Jeff Keith, lui aussi, assure bien le boulot avec son timbre assez particulier, parfois nasillard à la Vince Neil (flagrant sur "Forever More"), parfois plus ample, rappelant alors plutôt Steven Tyler. En revanche, le live ayant été enregistré dans différentes villes, le montage final a laissé très peu de place à toute communication entre le groupe et son public. Tout juste peut on entendre Keith remercier et féliciter Barcelone à plusieurs reprises, preuve qu’au moins quelques titres ont été enregistrés là bas. La participation du public souffre elle aussi de ce problème et est extrêmement inégale selon les morceaux (magnifique communion sur "Love Song", inexistante le reste du temps). Le son se veut très naturel et live, garanti sans overdubs et retouches en studio. Bonne idée sur le papier, mais il aurait alors fallu au moins rendre homogènes les différentes prises de son ou alors carrément enregistrer cet album lors d’une seule et même soirée pour éviter cette impression de fourre-tout un peu cheap ou de suite de morceaux mis bout à bout en vrac.


Alive In Europe est donc au final un produit certes assez sympathique, qui s’écoute facilement et peut à la limite faire office de best of (même si le son et la cohérence laissent parfois à désirer), mais dont on peut s’interroger sur son utilité. Le live américain prévu pour bientôt avec une setlist plus osée et originale sera peut être plus intéressant.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7