4200

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été mise en ligne le 27 août 2010
Sa note : 14/20

LINE UP

-Thor
(chant+guitare)

-William
(basse)

-Sxuperion
(batterie)

TRACKLIST

1)Intro
2)Wound Fires in the Afterlife
3)Great Abyss Unfold
4)Gravlagt I Morkets Natt!
5)Med Fjell I Horisonten
6)Berserrker
7)Past of Wolves
8)Vicious Existence
9)Creation

DISCOGRAPHIE


Valdur - Raven God Amongst Us
(2010) - black metal - Label : BloodyMountain Records



Valdur n’est pas un nom particulièrement familier sur notre beau continent européen, pourtant il s’agit d’une figure montante et reconnue de la scène black US. Californien et donc franchement pas frigorifique à la base, le groupe sait pourtant cuisiner une mixture qui rappellera fortement nos amis de Norvège. Etonnant ? Non bien sûr, mais encore moins lorsqu’on sait que le guitariste/chanteur est ... norvégien ! La boucle est bouclée, même aux Etats-Unis les norvégiens apposent leur patte sur le black metal. Bien évidemment, les influences US sont aussi présentes, sinon quel intérêt ?

On débute avec une petite intro de bon aloi, classique puis lorsque le premier riff déboule, on se sent en terrain conquis. Du black, du black et du black. Pourtant, comment dire, il y a cette expression américaine dans le son du groupe. Un poil plus gras que ses congénères (voire compatriotes) norvégiens, on pense à des groupes comme Xasthur (en bien mieux produit toutefois). Là-dessus viennent s’ajouter des riffs certes black metal, très noirs, très froids et inquiétants mais porteurs d’une aura un soupçon death de part leur construction et leur apport en notes. Même constat avec la batterie, épileptique et nerveuse comme on est en droit de l’attendre, mais cependant au teint mat et aux breaks parfois proches du death encore une fois.

La musique elle-même est bien loin du frère death, mais on note des pointes d’influence ci et là qui confirment la nationalité du groupe. Le chant légèrement étouffé et rauque donne une ultime confirmation. Impossible cependant d’attaquer l’intégrité de Valdur. Déjà, ça vaut ce que ça vaut, parce qu’un norvégien fait partie des membres, mais aussi parce que c’est de l’auto-financement. En effet le batteur Sxuperion est derrière la couverture des frais. Le groupe n’a donc de compte à rendre à personne, si ce n’est à son batteur. On peut aisément imaginer que la liberté artistique est totale. Bon, ça ne veut pas dire que ça part dans tous les sens et qu’il s’agit d’un renouvellement total du genre, mais l’agréable impression que tout ce qu’on entend vient des tripes est bien là. Le groupe a son style, c’est indéniable, pourtant il reste très classique.

Riffs acérés et rapides, blacks, épaulés par une batterie très souvent blastante, il n’y a pas de doute. Fort heureusement, les variations de tempi sont légions et donne une perspective plus large à l’album, qui en a besoin de part son orientation. Il faut rajouter à ce constat une basse détachée de la guitare, qui prend son temps pour égrainer ses notes, avec brio car typiquement rythmique et profondément lourde, le tout avec un son qui sait lui accorder une juste place. Cet ensemble très bien en place, exécuté avec justesse, fait fort bonne figure donc. On pensera évidemment à la Norvège, mais heureusement aucun groupe précis ne vient à l’esprit quand on entend ce Raven God Amongst Us, signe d’une personnalité indéniable.


Ce disque apporte donc un contenu franchement recommandable à tout aspirant black metalleux, même celui qui en a vu des kilomètres et des kilomètres. Les idées sont bonnes, le tout est bien fait et particulièrement pur. Le froid vous envahira en même temps que cette sensation de peur lointaine. Vous aimerez donc. Pas de fulgurance, mais beaucoup de très bon.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3