4742

CHRONIQUE PAR ...

90
Seth
Cette chronique a été mise en ligne le 30 juillet 2011
Sa note : 13/20

LINE UP

-Robert Lowe
(chant)

-John Perez
(guitare)

-Steve Moseley
(guitare)

-James Martin
(basse)

-Steve Nichols
(batterie)

TRACKLIST

1)It Came Upon One Night (Demo version 1988)
2)Transcending Sentinels (Demo version 1988)
3)Into Battle (Demo version 1988)
4)Sojourner (Demo version 1988)
5)Where Angels Dare to Treat (Demo version 1988)
6)Rememberance of a Life (Rehearsal Session 1987)
7)And Justice for All (Live At Joes Garage 1988)
8)Sojourner (Rehearsal Session 1988)
9)Mirror of Sorrow (Demo Tape 1988)

DISCOGRAPHIE


Solitude Aeturnus - In Times Of Solitude
(2011) - doom metal - Label : Massacre



Les fans de Solitude Aeturnus risquent d’être déçus, car In Times Of Solitude, malgré sa pochette prometteuse, n’est en rien le successeur d’Alone sorti en 2006, mais bien une sorte de compilation-remaster de la première démo sortie avant le premier album du groupe en 1989. Il est certain qu’il ne s’agit pas du meilleur album pour commencer à écouter l’un des plus fameux groupes de Doom Lyrique; cette production s’adresse au contraire aux acharnés et aux collectionneurs qui n’avait pas été en mesure de se procurer la démo autrefois sortie en cassette.

Cet album regroupe donc d’une part l’EP culte And Justice For All et d’autre part 4 pistes bonus ; on a ainsi droit à du live extrêmement « true » voire inaudible ("And Justice for All (Live At Joes Garage 1988)"), mais aussi des enregistrements de répétitions très « garage » ("Rememberance of a Life (Rehearsal Session 1987)" et "Sojourner" (Rehearsal Session 1988)"). C’est donc un trésor pour collectionneur que nous propose là le label du groupe, car même si la maturité n’était point encore atteinte, on sentait déjà les éléments qui feraient le succès du groupe ainsi que le son très particulier qui lui est propre. Les ambiances sont toujours aussi sombres et fumeuses, on a souvent l’impression d’assister à un chant d’outre-tombe qui glace le sang. Il y a certes quelque chose de funéraire et de terrifiant dans la musique de Solitude, et c’est exactement pour cela qu’il s’agit d’un grand groupe de Doom.

Les riffs sont cependant rapides et typés Heavy, contrastant avec le rythme lourd et funéraire, ce qui fait la marque de fabrique de ce genre de doom. La comparaison avec Candlemass est presque inévitable d’ailleurs, tant le coté power transparait déjà à l’époque. Souvent on se demande s’il s’agit réellement de Robert Lowe au micro tant sa voix et sa façon de chanter ont évolué. Aujourd’hui beaucoup plus maitrisée et profonde, elle partait un peu plus dans tous les sens à l’époque, soumise aux tentatives de Robert d’aller dans les aigus (ce qui n’était pas forcément une bonne idée), les fausses notes n’étant jamais bien loin. Les imperfections sont nombreuses, et malgré un son plutôt bon pour l’époque (on est loin de l’EP inaudible), on se retrouve parfois face à un vocal ou un enregistrement apocalyptique, comme dans la chanson "Where Angels Dare to Treat" ou le live "And Justice for All"…

Il est certain que In Times Of Solitude trouvera son public auprès des nostalgiques des débuts de Solitude Aeturnus par son atout historique. Mais il ne s’agit en rien d’une perle du groupe à posséder absolument. Nous ne sommes pas face à une sortie essentielle, surtout quand on voit le paysage actuel du Doom Metal, qui n’a clairement pas besoin de ce genre de sortie que l’on pourrait presque qualifier de « commerciale » alors que même les groupes les plus reconnus du milieu ont du mal à vendre leurs CDs. Mais en même temps, le groupe étant en stand-by pour le moment tant que Lowe n’aura pas trouvé un moment pour venir enregistrer un véritable album studio, l’on peut comprendre que le groupe ait envie d’entretenir une certaine actualité dans l’attente de ce fameux successeur.


Cette sortie ne cadre donc pas exactement avec les attentes du public, mais reste une pièce intéressante à posséder si l'on est fan, ou constitue toujours quelque chose à se mettre sous la dent pour patienter. On espère tout de même que le groupe ne se fera pas trop attendre avant de sortir ce nouvel album tant attendu, même si le programme est a priori chargé pour Monsieur Lowe depuis son entrée en tant que chanteur dans Candlemass, qui est sans conteste l’un des groupes de Doom les plus populaires de son époque.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2