4808

CHRONIQUE PAR ...

43
Gazus
Cette chronique a été mise en ligne le 18 septembre 2011
Sa note : 14/20

LINE UP

-Ludo
(chant+samples)

-Paul
(guitare)

-Rémi
(basse)

-Vincent
(batterie)

TRACKLIST

1)Welcome to Rapture
2)Metaphysics of the Lighthouse
3)Those Who Hide Their Plight
4)Cum Tacent Clamant

5)
Midnight Blue
6)
The Fall

DISCOGRAPHIE


Battle Of Britain Memorial - The Aftermath Of Your Bright Beings
(2011) - postcore post rock screamo - Label : Autoproduction



Mémorial de la Bataille d'Angleterre se forme en avril 2009 à Toulouse (ah, je vois pourquoi on m'a envoyé le promo) et trouve réellement son identité en octobre de la même année, lorsque le line-up est enfin au complet. Les influences annoncées vont d'Explosions Dans Le Ciel à Envy, en passant par Culte De Lune ou encore Névrose. La Conséquence De Vos Brillants Êtres s'avère être le premier album de la formation. L'occasion de voir ce dont le jeune groupe est capable. En espérant que sa maîtrise de l'anglais soit meilleure que la mienne.

L'opener "Welcome to Rapture" donne assez vite le ton général. Ligne de guitare répétitive, jeu de batterie dans la veine « post » (comprenez par là dans un mouvement plus ou moins continu et qui évite la monotonie du « poum-tchac », la plupart du temps par des petites cassures joliment amenées) et samples de voix (pour le coup tirés du jeu Bioshock). Arrive le chant clair de Ludo, qui s'avère assez surprenant. Celui-ci est en effet très doux avec un grain presque féminin. Cette sensation persiste lorsque le vocaliste part dans un registre screamo. On penserait plus à une Julie Christmas de Battle Of Mice qui péterait encore plus de câbles qu'à l'accoutumée qu'au chant assez typé de ce style, que l'on peut entendre chez Envy par exemple. Reste que le mélange fonctionne et que l'on se retrouve submergé par une vague de violence lente et sourde, entre les martèlements continuels des fûts, la guitare et la basse saturées, les cris et ces samples vocaux qui s'avèrent une véritable plus-value dans la tension globale.

Le propos des Toulousains s'avère plutôt pessimiste, contant la « décadence de l'être humain à travers les yeux d'un témoin, faisant par la même une introspection sur sa propre nature, jusqu'à la chute irrévocable et la destruction finale » et leur musique possède elle aussi un aspect de tourmente étouffante, mis en valeur par la voix de Ludo ("Metaphysics of the Lighthouse", "Those Who Hide Their Plight"). La production est quant à elle assez crue, avec un son de batterie naturel, des guitares propres lorsque claires, baveuses et crasseuses lorsque les explosions se font et le chant et les samples évoluent au niveau de leur présence, tantôt en retrait, tantôt plus en avant. Reste la basse qui est bien, mais pas top. Le gros défaut que l'on pourrait trouver est que dans une mer de groupes étiquetés « post », on a tendance à assez vite tourner en rond ou à être immergé de nombreuses influences. Et malgré une musique bien menée, le groupe ne donne pour l'instant pas l'impression d'être imprégné d'une identité véritable.


Qu'importe, le travail est de qualité, il n'y a rien à dire sur ce point. Mais il serait tout de même dommage que les jeunes Toulousains de Battle Of Britain Memorial ne s'affirment pas plus en marquant une différence face aux ténors d'un genre surchargé. En attendant, si vous êtes férus d'ambiances lourdes et tourmentées et que vous ne savez que choisir, essayez donc ce The Aftermath Of Your Bright Beings. Il est somme toute plaisant.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6