5312

CHRONIQUE PAR ...

88
Mita
Cette chronique a été mise en ligne le 08 juillet 2012
Sa note : 14.5/20

LINE UP

-Mia Coldheart
(chant+guitare)

-Klara Force
(guitare)

-Ida Evileye
(basse)

-Nikki Wicked
(batterie)

TRACKLIST

1) The Crucifier
2) Shut Your Mouth
3) Into the Fire
4)
Rules and Bones
5) Everything We Need
6) If I Hide
7) Rock Me Like the Devil
8) Kid from the Upperclass
9) The Midnight Chase
10) Count Me in
11) Rise and Shine

DISCOGRAPHIE


Crucified Barbara - The Midnight Chase
(2012) - hard rock - Label : GMR



Au fil du temps, les jeunes filles de Crucified Barbara ont réussies à se faire connaître dans le milieu du heavy metal. Par leur forme d'all girls band à la Girlschool, par leurs prestations live solides et par leur attitude très rock'n'roll. Alors si, sur scène, ça déménage, qu'en est-il sur album ? Sur-estimées pour certains, trop méconnues pour d'autres, les jeunes suédoises ne font pas particulièrement l'unanimité. The Midnight Chase, troisième album, une occasion de fédérer ?

En tout cas, la musique des demoiselles est loin d'être ennuyeuse, c'est le moins que l'on puisse dire ! Tout y est composé pour faire office d'hymne heavy, avec une réelle énergie, à la fois communicative et débordante, qui n'est peut-être pas celle que l'on ressentirait sur une scène, mais c'est de ça que les femmes ont tentées, ici, de pouvoir reproduire. Il suffit de prendre les tubesques "Into the Fire", ou tout simplement la piste d'introduction, "The Crucifier", pour comprendre où les belles veulent en venir : nous faire headbanguer, sans concession, et graver leur nom dans l'histoire du heavy, tout en ne se prenant pas la tête, pas de prétention ici. Non, juste l'envie et la passion de faire ce qu'elles aiment faire.
Là est, dans un sens, le problème. On ressent peut-être ce manque d'ambition que l'on aimerait voir dans leurs réalisations studios et quelques erreurs entachent donc ce beau bilan. Pour commencer, prenez les structures, et vous obtenez une impression de linéarité assez déplorable. Là où elles se rattrapent grâce à leur fougue et cette fibre rock, elles ne sauvent pas entièrement les meubles, et donc, des morceaux comme "Shut Your Mouth" ou "Rise and Shine" passent inéluctablement à la trappe, sélection oblige. Ensuite, tout n'est pas bon, et les deux titres pré-cités, eux, montrent donc qu'elles ne sont pas toujours capable de maintenir le rythme. Malheureusement, on a donc parfois du plus inégal, et donc plus dispensable.
Ce qui ne veut pas dire que c'est mauvais, oh non. The Midnight Chase est même, globalement, un bon album. Prenez "The Crucifier" : voilà ce qui est plaisant. Grâce à une production d'excellente qualité, l'ampleur des riffs est bien plus fort, et la guitare se paye une part importante de ce gâteau métallique. Ce titre est un rouleau compresseur, qui doit faire son effet scénique, et "Rules and Bones", avec son super refrain, ne doit pas être une exception. Effrénée, puis plus calme, la musique, elle, dépasse la répétitivité des structures par des nuances entre les titres, nuances portées sur les émotions des pistes, ou les intonations de voix de Mia. Ce qui ne veut pas dire que les quatre suédoises doivent se reposer sur leurs lauriers, car elles seront attendues au tournant sur la construction, la prochaine fois.
Quant à Mia Coldheart, elle est encore plus éraillée et puissante qu'avant, mais aussi bien plus capable de moduler son chant, et de procurer des frissons. Suffit de prendre la petite ballade "Count Me In", simple en apparence, mais tellement attachante grâce à la brune de la bande, chanteuse qui, désormais, ne démérite pas. Et c'est un bonheur de l'entendre chanter avec conviction, comme sur le refrain du single "Into the Fire", ou sur "Kid From the Upper Class". Là où le chant, avant, était parfois un peu à la traîne et avait du mal à suivre, force est de constater que ce léger petit défaut est désormais envolé, voir même transformé en avantage, rien que ça. Une bonne consolation.


Crucified Barbara ne rejoindra pas encore le panthéon des légendes du heavy metal avec ce The Midnight Chase. Pourtant, le brûlot regorge de qualités, et montre qu'il est très inspiré, conservant la puissance du metal avec la légèreté d'un rock plus mutin et désinvolte. Mais il va falloir que les jeunes suédoises montrent un peu plus les crocs et leur envie, la prochaine fois, si elles veulent monter à la prochaine étape. Réponse pour l'album suivant.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2