5641

CHRONIQUE PAR ...

88
Mita
Cette chronique a été mise en ligne le 04 décembre 2012
Sa note : 9/20

LINE UP

-Rock Rotten
(chant)

-Ritchie
(guitare)

-Maubi
(basse)

-Angel
(batterie)

TRACKLIST

1) Geh mir aus den Augen
2) Jetzt feiern wir
3) Volle Kraft Voraus
4) Libertad o Muerte
5) Nacht der Werwölfe
6) Mainstream
7) Dem Freund die Hand - Dem Feind die Stirn
8) Im Namen des Herrn ?
9) Meine Kinder
10) Popstars 20/15
11) Ich Will Hier Raus
12) Prosit
13) Gute Freunde Kann Niemand Trennen

DISCOGRAPHIE


9MM - Volle Kraft Voraus
(2012) - rock punk - Label : Napalm Records



9MM est un combo nous provenant d'Allemagne, et qui accouche en seulement six ans de son cinquième album, rien que ça. Notre jeune formation semble donc particulièrement inspirée, à tel point que Napalm Records signe donc ce quatuor d'outre-Rhin. Et devinez quoi ? Ils remettent donc le couvert cette année pour, ainsi, un cinquième disque. Volle Kraft Voraus sera peut-être le brûlot qui leur permettra de se faire une réputation hors des terres germaniques.

Dès le départ, une chose saute littéralement aux oreilles en écoutant cet album de 9MM : son efficacité évidente. C'est indéniable, les morceaux sont tous là pour assurer au brûlot un succès garanti par des refrains simples mais mémorables, des structures qui sont aussi concises que les points d'orgues des pistes, et une énergie déployée qui nous rappelle sans aucun doute que l’œuvre s'inscrit dans la lignée d'un punk / rock qui ne veut vaquer qu'à son occupation principale : divertir. Ce Volle Kraft Voraus, chanté intégralement dans la langue de Goethe, est très facile d'accès, et il est possible de se prendre au jeu dès la toute première écoute. Les titres, par leur capacité à aller à l'essentiel très rapidement, avec beaucoup de fougue mais trop peu d'audace, ont un enthousiasme communicatif. Seulement voilà, et de là vient le problème de 9MM … en jouant sur l'aspect direct à tout prix, on perd grandement en intérêt et la durée de vie est limitée.
Le disque est inexorablement desservi par son côté répétitif. Les morceaux se suivent et, bien sûr, sont trop similaires, tirant sur les mêmes ficelles, les mêmes petits éléments, bref, la joie du début se mue lentement mais sûrement en ennui. C'est dommage car on sent tout de même une grande dose de bonne volonté et une envie de faire bouger le public. Rien n'y fait, cependant : à force de nous servir le même plat, sentant déjà le réchauffé à la base, celui-ci devient fade, et le goût épicé disparaît. Que reste-t-il ? Quelques bons morceaux, qui ont un mal fou à passer le cap du temps et des écoutes successives. Mais si des pistes du calibre de "Volle Krauft Voraus", "Libertad O Muerte" ou "Mainstream" ont la bonne idée de disposer de refrains un peu plus prenants que les autres morceaux (leur seul avantage, d'ailleurs), le chant de Rock Rotten, qui ne varie que trop peu, renforce encore cette impression désagréable de linéarité. Et ce qui semblant être au départ un disque sympathique s'oublie très vite, le temps de passer à quelque chose d'un peu plus construit et moins éphémère.


On peut donc très facilement dire que 9MM est un quatuor qui a le malheur de se prendre à son propre jeu. Mais vouloir miser sur un disque facile d'accès est un art plus difficile qu'il n'y paraît, et Volle Krauft Voraus échoue à garder son intérêt sur la longueur d'un brûlot où, malheureusement, il est difficile d'extirper ne serait-ce qu'une piste qu'on réécouterait avec un certain plaisir, le même que lors de la première écoute. La formule est donc à revoir, ce qui est dommage car ces Allemands ont du talent. Dommage pour eux, ils évoluent encore dans la seconde division.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4