5882

CHRONIQUE PAR ...

88
Mita
Cette chronique a été mise en ligne le 21 mars 2013
Sa note : 4/20

LINE UP

-Jørn Lande
(chant)

TRACKLIST

1) I Came to Rock
2) Rock 'n' Roll Children (Dio Cover)
3) The World I See
4) Burn Your Flame
5) Man of the Dark
6) My Road
7) Time to Be King (Masterplan Cover)
8) Black Morning
9) Like Stone in Water
10) Vision Eyes
11) War of the World
12) Behind the Clown
13) A Thousand Cuts
14) The Mob Rules (Black Sabbath Cover)

DISCOGRAPHIE


Jorn - Symphonic
(2013) - rock metal symphonique moisi - Label : Frontiers Records



Ah Jorn, l'homme à la grande discographie… surtout grâce à quelques lives et compilations. Faut bien en faire, de temps en temps, surtout quand on possède une réputation comme celle de ce chanteur norvégien. Et devinez quoi ? Une nouvelle compil' ! Noooon ? Ben si ! Mais attention, cette fois-ci, les morceaux sont refaits avec des… des… des arrangements symphoniques, et même que ça s'appelle Symphonic ! Un concept entièrement novateur et original !

Vous vous demandez donc à quoi cette compilation sert ? La réponse est vraiment très simple, amis lecteurs : à se foutre complètement de votre gueule. Ouaiiiiis, des titres de Jorn retravaillés avec un orchestre symphonique … qu'on entend à peine et dont l'apport reste totalement minimal ! Bel exemple de foutage de gueule envers les fans qui deviennent ainsi, pour le chanteur norvégien, des pigeons. Déjà que sortir une énième compilation est dispensable en soi, mais alors annoncer des morceaux réarrangés pour n'entendre qu'un pauvre violon ou de vieux samples de temps en temps… là, on dit non. Non à cette mascarade. Alors oui, Jorn chante toujours aussi bien. Sa voix est impeccable et au fond, c'est tout ce qu'on attend de lui. Il fait son boulot, sans aucune passion, tout comme ce disque est chiant comme la pluie.
Pas que les compositions originales soient mauvaises, on prendra peut-être un certain plaisir à redécouvrir des titres comme "Time to Be King". Mais quand on annonce un concept et que l'aspect mercantile prend le dessus pour ne retrouver, finalement, aucune once de ce qui était initialement prévu, il y a de quoi se fâcher. La sus-nommée "Time to Be King", par exemple, n'aura droit qu'à quelques nappes de claviers pour la rendre symphonique. Et encore, ce terme n'a nullement sa place ici. Et tiens, hein, on retrouvera déjà des reprises de Dio. Alors déjà que l'album de reprises était douteux au niveau de l'éthique, là, ce n'est même plus tolérable. Ouais, des covers en plus alors qu'on a déjà sorti un album de covers, et tout ça … et oh oui il y avait déjà une compilation en 2009 et un live en 2011. Et on ne va pas remonter plus loin …


La note est sévère ? Je l'assume. Symphonic se fout littéralement de la tête des fans. Le contrat n'est pas rempli en proposant toujours les mêmes titres, mais avec le strict minimum question réarrangements. Alors, Jorn, la prochaine fois, tu as intérêt à nous offrir un album décent, sans reprises quelconques. Et c'est terminé les compil' qui ne servent à rien comme celle-ci. Merci, au revoir.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4