5884

CHRONIQUE PAR ...

102
Moumou le hibou
Cette chronique a été mise en ligne le 22 mars 2013
Sa note : 16/20

LINE UP

-Dan Wieten
(chant+basse+guitare+samples)

-Ryan Aldridge
(claviers)

TRACKLIST

1) Gift
2) Stimulus
3) Motion
4) Tranquility
5) Furor
6) Bliss
7) Karma
8) Terminus
9) Paramount

DISCOGRAPHIE


The Omega Experiment - The Omega Experiment
(2013) - metal prog Devy Metal - Label : Listenable Records



Aujourd'hui, Moumou vous propose de procéder à un exorcisme. Quand un jeune groupe est possédé par le démon Devin Townsend (ange ? dieu ? psychopathe ? génie ? ), votre serviteur se sent obligé de lui venir en aide. Les deux jeunes inconscient de The Omega Experiment ne semblent pas savoir que les fans de Devy sont du genre à sortir les armes de destruction massive au moindre gimmick rappelant le géant canadien.

Et si finalement Townsend avait créé un genre ? Imaginez que le "devy metal" soit tout aussi légitime que le thrash, le black ou le deathcore (je déconne !). Imaginez le nombre de débats stériles évités, de vie sauvées, de conflits internationaux désamorcés... Utopie mes amis ! Le premier titre déboule sur une explosion de notes fortement joyeuses où l'on entend déjà les fidèles implorer la miséricorde de Dieu devant cette hérésie. La lutte avec le démon commence très fort. Notre duo n'existe pas, c'est le fantôme du Canadien qui s'exprime à travers un chant puissant et aérien, des couches sonores superposées et des riffs alambiqués. La suite se déroule  avec une bible dans la main droite et avec la gauche près du bouton "stop", mais un sentiment inexplicable empêche votre serviteur d'arrêter les jeunes possédés car le talent est là. Les compositions s'enchaînent à une vitesse folle et frappent juste dans tous les domaines (de la surpuissante "Furor" à l'apaisante "Terminus"). Qu'on le veuille ou non, ce démon à du bon (héron héron petit patapon...) et bien qu'il annihile tout effet de surprise (on commence à le connaitre le père Townsend), il insuffle un sens hors pair de la composition au jeune combo. Cette expérience du Tout (The Omega = l'absolu, experiment = expérimentation : thank you Moumou the owl !) est en fait à voir comme l'expérience de ce que le Canadien a fait de meilleur.
Faut-il pour autant n'y voir qu'un immense hommage / plagiat ? Moumou l'exorciste en vient à se demander si cette possession n'est peut être pas une bonne chose. Force est d'admettre que la qualité est quand même énorme et en imaginant que cet album soit le dernier en date du père Devy, le jugement serait extrêmement positif (supérieur au pourtant déjà très bon Epicloud). Des titres comme "Stimulus" ou "Karma" sont de véritables bombes intersidérales où puissance, technique et feeling règnent sans partage. C'est bien simple, ces deux jeunes ne semblent pas concernés par la médiocrité ni même par le traditionnel « coup de mou » (rien à voir avec le coup de boule de Zidane contre Materazzi) qu'on retrouve même chez les plus grands. Cela est-il dû à l'état second dans lequel ils se trouvent ? En tant qu'exorciste confirmé, Moumou a eu beau retourner les Américains dans tous les sens (les esprits impies verront certainement ici une métaphore sexuelle alors qu'il n'en est rien !), il n'a pas réussi à déloger le démon mais c'est paradoxalement un sentiment de réussite qui émane de cette péripétie. Le plaisir de l'écoute a pris le dessus sur la mission divine . Et si le génie du groupe était justement d'avoir déjouer brillamment tous les pièges de l'album écrit sous influence ? Comme quoi même sans une identité fortement marquée et une originalité à toute épreuve on peut faire d'excellents albums.
 

Moumou se fait l'avocat du diable sur ce coup et encense un groupe qui risque de se faire méchamment chahuter par la plupart des chroniqueurs du monde entier. Dire que The Omega Experiment est une odieuse arnaque n'est pas tout à fait faux, cependant, en tant que bons chrétiens, pardonnons leurs péchés et accordons-leur l'absolution. Amen ! 


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4