5918

CHRONIQUE PAR ...

16
Kroboy
Cette chronique a été mise en ligne le 09 avril 2013
Sa note : 13.5/20

LINE UP

-Fludid
(chant)

-Christof Leim
(guitare)

-Fabian Schwarz
(guitare)

-Günter Auschrat
(basse)

-Chris Weiss
(batterie)

TRACKLIST

1) Innocence & Time
2) Count Me In
3) Muzzle and Blinkers
4) Superhuman Mission
5) Cut Loose
6)
 Any Colour You Like (As Long As It's Black)
7) Burning D
8) Not Quite That Simple
9) Sharkpool
10) The Unexpected Truth
11)
 One Thing I Know
12) Antidote

DISCOGRAPHIE


The New Black - III : Cut Loose
(2013) - heavy metal hard rock - Label : AFM Records



Dans le metal, le poids des codes est tel que les marges de manœuvre sont forcément très limitées. Si vous faites du black, vous êtes obligés de boire du sang de vierge tous les matins au petit déj' et d'éructer des insanités à la gloire du Malin par-dessus des guitares qui sonnent comme un rasoir électrique ; ou si vous faites du doom, vous êtes obligés de pleurnicher parce-qu'aujourd'hui-ça-caille-et-que-c'est-vraiment-trop-injuste, sur un tempo proche de l'allure d'une voiture sans permis lancée sur l'autoroute. Mais chez The New Black, ce genre de conventions, on s'en cogne pas mal.

Les Allemands nous proposent en effet une sorte de rock / metal burné qui peut prendre pas mal de formes différentes d'un morceau à l'autre. L'album s'ouvre ainsi sur un vieux riff à la Motörhead (avant de bifurquer sur un refrain assez calibré pour les radios rock), influence qu'on ne retrouvera plus du tout par la suite. Par contre, on relèvera des traces de stoner ("Superhuman Mission"), de rock à grosses guitares ("Muzzle & Blinkers", "The Unexpected Truth") avec parfois une touche groovy ("Any Colour You Like"), de heavy graisseux à la Black Label Society ("Burning D"), de hard rock mordant ("Count Me In") ou débridé ("Cut Loose", "Not Quite Any Simple")... Point commun à tous ces titres, l'absence totale de fioritures : 12 titres en 44 minutes, quasiment tous en dessous de 4 minutes, The New Black n'est pas du genre à traîner inutilement en route… Les Allemands vont systématiquement à l'essentiel, ce qui n'empêche de le groupe de caser tous les ingrédients de base du metal, à savoir une bonne poignée de riffs par morceau ainsi que le petit solo qui va bien, le plus souvent expédié en quatrième vitesse.
The New Black est donc loin d'être le groupe le plus ambitieux sur le plan artistique, mais ils savent s'y prendre pour envoyer la purée. Dans sa maîtrise du rock / hard à grosses guitares, le groupe n'est pas sans rappeler un certain Nickelback, avec un sens du songwriting et du refrain un peu moins affûté certes, mais sans les 4 ou 5 ballades par album. La simplicité des morceaux n'a d'égal que leur efficacité, surtout quand The New Black décide de lâcher les chevaux ("Cut Loose") ou lorsqu'il laisse parler les guitares sur des accords simples ("The Unexpected Truth"). D'ailleurs, la seule fois où les Allemands tentent de placer un titre moins immédiat, en l'occurrence "One Thing I Know" et sa rythmique plus compliquée, le résultat n'est pas très probant. Et au final, s'il leur arrive de se vautrer une ou deux fois dans la facilité ("Sharkpool" surtout, voire "Antidote", conclusion plutôt décevante au regard de la qualité générale de l'album), il faut être sacrément exigeant pour bouder son plaisir à l'écoute de III : Cut Loose. En musique comme ailleurs, les grosses ficelles, ça fonctionne toujours…


Bien sûr, ceux pour qui le metal est obligatoirement une musique riche, complexe, violente ou sombre (rayez la/les mentions inutiles) mépriseront III : Cut Loose, tout comme ils méprisent les albums de glam ou de sleaze. Question de posture sans doute. En revanche, ceux pour qui seul le plaisir compte devrait trouver leur bonheur avec cet album pas prise de tête qui sent bon l'été et les vacances, même s'il est évidemment loin d'être impérissable. On n'est pas obligé de n'écouter que des chefs d'œuvre pour se faire du bien !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6