6798

CHRONIQUE PAR ...

99
Droom
Cette chronique a été mise en ligne le 04 décembre 2014
Sa note : 12/20

LINE UP

-Wulf
(tout)

TRACKLIST

1) (Infra) I
2) Atlas
3) The Longest Time
4) Unleashing the Dead
5) The Act of Forgivness
6) (Versus) You
7) Sacrifice
8) Transcendental
9) When The Night Falls
10) (Ultra) Us

DISCOGRAPHIE


Neurotech - Infra Versus Ultra
(2014) - indus coldwave metal ? sci-fi heavy ? - Label : Autoproduction



Partons du principe - évident - que vous avez lu les chroniques précédentes concernant Neurotech. Partons du constat - élémentaire - que vous connaissez Neurotech. Partons du postulat que - finalement - vous voulez juste et rapidement savoir si le nouvel album, Infra Versus Ultra, vaut le coup ? Moui ? Réponse : ouais, il vaut le coup. 

Ne tournons pas autour du pot : sur Infra Versus Ultra, l'auditeur averti retrouve rapidement ses petits. Le chant clair vocodé est bien là, ainsi qu'un piano qui illumine l'ensemble, de la reverb' spatiale, du synthé un peu partout également et de la mélodie à n'en plus savoir que faire : Neurotech ne change pas. En revanche, il modifie les quantités dans sa recette, au profit de l'ambiant et du calme, s'éloignant ainsi encore un peu plus de son versant le plus metal (pour cela, mieux vaut se tourner vers Transhuman ou Antagonist). Finalement, c'est sans surprise qu'Infra Versus Ultra confirme la voie initiée par les Deciphers. Une musique moins metallisée, mais aussi plus personnelle, c'est donc ce qu'offre Neurotech en cette fin d'année. On est contents. Ce n'est pas compliqué d'être contents. Ouiiiiiiiiii ! Après, si vous venez pour manger du riff, vous allez être drôlement déçus. Un peu comme d'habitude, c'est le point qui pêche chez Neurotech. Avec l'évolution suivie par le projet, l'amateur de guitare n'a plus rien à se mettre sous la dent. Tous les œufs sont mis dans le panier de l'ambiance, délaissant ainsi l'auge des riff. C'est beau, dit comme ça.
Voilà. On doit à peu près avoir fait le tour de notre sujet, car ce nouveau disque est somme toute assez simple. Infra Versus Ultra, bien que moins metal, est paradoxalement la moins catchy des sorties de Neurotech. C'est une info avec de la plus-value, ça, hein ? Rah, mais faut pas râler. On trouve quand même de (très) bons refrains sur "Atlas", "The Longest Time", "Sacrifice", "Unleashing The Dead", "When The Night Falls"... un peu partout, finalement. Pareil pour les éléments électro (les vilains, ceux qui chopent toute la place de la guitare). D'ailleurs, à l'instar de je-ne-sais-plus-quel-morceau sur le deuxième Decipher, "Sacrifice" laisse totalement les guitares de côté pour préférer les beats purement synthétiques. Une réussite, d'ailleurs. Mais rassurons notre humanité : chez Neurotech, le synthétique remplace peut-être l'humain sur la forme, il ne le fait jamais sur le fond. Infra Versus Ultra est un disque tout en émotions bien humaines (cette sortie semble joyeuse, quoique nappée d'indicibles regrets). Suffit de lire les paroles, chouettes comme tout.
Notez que ce disque, simple, et tout en ambiance, est disponible sur le bandcamp de Neurotech, pour pas un rond. Pour les amateur de Sybreed (RIIIIIIIP). Mais en plus calme, quoi.


On en parle sur le forum : http://leseternels.forumofficiel.fr/t195-neurotech-infra-versus-ultra-octobre


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2