699

CHRONIQUE PAR ...

1
Blackmore
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 18/20

LINE UP

-Jon Anderson
(chant)

-Chris Squire
(basse)

-Steve Howe
(guitare)

-Rick Wakeman
(claviers)

-Bill Bruford
(batterie)

TRACKLIST

1)Close to the Edge: The Solid Time of Change/Total Mass Retain/I Get Up
2)And You and I: Cord of Life/Eclipse/The Preacher the Teacher/Apocalypse
3)Siberian Khatru

DISCOGRAPHIE


Yes - Close To The Edge
(1972) - rock prog - Label : Atlantic Records



L'album mythique. Cet album représente l'essence même du Yes des 70's. Tout y est, un morceau épique de 18 minutes, une longue ballade survitaminée et un enfin un titre plus court (8 minutes quand même !) mais plus direct. Un mélange de beauté,d'inventivité, de virtuosité et de folie.

On commence très fort avec "Close to the Edge", pièce essentielle de 18 minutes. L'intro commence avec une forêt en pleine effervescence. Une minute plus tard Steve Howe coupe net et brutalement avec sa guitare dans un soli très spécial, pas forcément mélodieux mais qui ouvre les portes d'un nouveau monde musical. Vous venez d'entrer dans la dimension YES. Une minute plus tard la mélodie se dessine petit à petit et on entre peu de temps après dans le sujet. La basse ronronne alors comme un gros chat, les claviers, la guitare et la batterie accompagnent à merveille Jon Anderson. Le refrain à proprement parler pointe le bout de son museau et l'on ne sera pas étonné une seconde vouloir chanter à tue-tête "Close to the Edge". C'est génial, ça regorge de plein de mélodies et de lignes de chant différentes, soli de guitare et de clavier se suivent un instant puis Jon est divin dans un passage aérien et très calme. Puis nous avons droit à un magistral solo d'orgue d'une puissance incroyable. Ça s'accélère ensuite avec l'arrivée d'un solo de clavier très speed et fou pendant près de 2 minutes. Reprise du chant pour terminer en beauté ce titre culte.

"And You and I" est une sorte de ballade agrémentée de pas mal de soli, c'est beau, c'est sympa et on ne s'en lasse pas. De la guitare sèche et des breaks finiront de vous convaincre. Un titre dans la grande lignée des morceaux positifs du groupe. On finit en beauté avec "Siberian Khatru". Rahhhhh ce titre est trop génial ! Changements de rythme et breaks de folie, soli qui tuent, refrain et mélodies inimitables. Ça groove de partout ! Il n'y a pas de temps mort ! On a qu'une envie, prendre un instru (n'importe quoi) pour pouvoir jouer avec eux et participer ! Impossible de résister à ce titre. C'est tellement génial ! Sans aucun doute le meilleur morceau court de Yes (le meilleur morceau épique étant "The Gate of Delirium", selon moi).


Bref en un mot comme en cent, c'est indispensable de posséder cet album. C'est même une nécessité absolue ! Cet album mériterait normalement 20/20 pour son caractère culte de chez culte mais "Relayer" est quand même un micron poil au dessus. Et puis le problème avec le grand Yes est toujours le même, c'est grandiose mais pas aussi accessible qu'on le voudrait (même si les fans s'en foutent sévère).


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1