753

CHRONIQUE PAR ...

18
[MäelströM]
Cette chronique a été mise en ligne le 03 septembre 2007
Sa note : 4/20

LINE UP

-Howard Hugues
(chant)

-Ben Lupus
(guitare+chant)

-Alex Banjo
(guitare+banjo)

-Billy Jet Pilot
(basse+guitare+chant)

-Leo
(batterie+ukulele)

TRACKLIST

1)The Escort
2)I’m Just a Child
3)Wolves In the City
4)What You’ve Left Behind

DISCOGRAPHIE


Coming Soon - The Escort (EP)
(2007) - rock folk - Label : PIAS Kitchen Music



Groupe français pratiquant de la pop-folk 50/60s états-unienne, votre serviteur vous présente Coming Soon. Bien… mais quand au juste ? Parce que l’effervescence musicale se fait attendre, même si le deuxième effet Kiss Soon dépasse toutes les espérances. Faites l’expérience : il suffit de mettre le CD sur votre platine pour qu’une dizaine d’Inrockuptibles aborde par les fenêtres et se mette à danser dans votre salon, faisant fuir le chat qui de désespoir sautera par la fenêtre, de même que votre copine qui les trouvera sûrement aussi mignons que Gustave Naast.

En bons péquenots (ils viennent d’Annecy les pauvres, imaginez), Coming Soon a dû se dire que de la musique de bouseux conviendrait mieux à leur image : ils se sont donc mis à singer l’affreux chanteur d’Herman Düne et à oublier ce que le folk pouvait engendrer de meilleur. Quitte à se gourer, autant y aller à fond ! Accumulons les gimmicks risibles et les voix atroces (le refrain de "I’m Just a Child" est une épreuve que je ne souhaite même pas aux Shades). Citons des génies pour faire genre (Tom Waits doit être le musicien le plus cité sur MySpace – mais pourquoi personne n’est capable d’en faire la moitié ?) et réclamons-nous de Johnny Cash pour être rebelle. Au niveau musical, on ne retrouve rien de tout ça, de toute façon. Mais plutôt du Velvet Underground ("The Escort") et du Bob Dylan ("What You’ve Left Behind") en pagaille. Des mièvreries que des dizaines d’autres ont déjà fait, mais en mieux. Comme cela est vain…

C’est sur qu’en 10 minutes, les 5 rigolos auraient du faire des exploits pour arriver à nous faire « venir bientôt », mais la technique nécessite de la pratique. Il n’y a guère que sur la 3ème piste qu’on peut voir un sourire médiocre s’afficher sur un visage… et encore, si on est fan des revivals médiocres pratiqués par nos congénères. Non bien sur, ce n’est pas le même style de musique… mais c’est pourtant tellement «pareil !?» Ah oui, on nous signale aussi qu’il faut dire que les membres ont entre 14 et 25 ans – tout le monde le répète, c’est que ça doit avoir une importance pour juger de la qualité du disque… Evidemment, tant qu’il y aura des gens pour encourager ces parodies médiocres et dire à ces jeunes que la France vit un retour du rock hors du commun, on n’aura pas fini d’en avaler. Des litres de gratin de WC dégoulinant dans les écouteurs.


Alors… Coming Soon est-il un fake ? Est-ce normal que ce soit si mauvais ? Est-ce une conspiration si tout le monde commence déjà à trouver ça «si frais, si engageant, si folk’n’roll» ? Est-ce normal si vous vous retrouvez seul à oser émettre que le pop/folk/rock à la recette boutonneuse hexagonale ne vaut pas un clou ? Est-ce raisonnable qu’ils jouent de la musique impure sans en avoir le second degré pervers et se cachent derrière de l’opportunisme indifférent pour condamner un conformisme en réalité minoritaire ? Le soucis n’étant même pas la réussite ou la nationalité, mais bel et bien la qualité et l’identité musicales qui manquent cruellement à ce groupe, et tous ces défauts ne sauraient souffrir d’un conflit critique – ils se suffisent amplement à eux-mêmes.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5