989

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 16.5/20

LINE UP

-Carl Carlton
(guitare+chant)

-Moses Mo
(guitare)

-Jerry "Wyzard" Seay
(basse)

-Betram Engel
(batterie)

-Pascal Kravaetz
(claviers)

-Bobby Keys
(saxophone)

TRACKLIST

1)Days Of Magic
2)Queen Of Attitude
3)Lucky
4)Love, Understanding & Respect
5)Kingston (Reefer & Rum)
6)The Downfall
7)Can You Tell Me
8)My Oh My
9)He Gave The Names
10)Deep Colours Bleed
11)Alive

DISCOGRAPHIE


Carl Carlton And The Songdogs - Love And Respect
(2003) - rock - Label : SPV



Carl Carlton est un de ces musiciens qui a consacré sa carrière au service des autres, sans jamais être reconnu auprès du grand public pour ses talents de compositeur. Ce musicien de l'ombre a travaillé pour des grands noms, on peut citer Manfred Mann, Jimmy Barnes, Joe Cocker et Robert Palmer (décédé en 2003). Ce n'est que récemment que Carl Carlton s'est lancé dans une carrière solo et Love & Respect est son deuxième album. Un pur album de rock au sens large et infiniment mieux que toutes les merdes plébiscitées par Rock 'n Folk.

C'est simple, sur Love & Respect, non seulement Carl Carlton s'affirme une fois de plus comme un compositeur hors-pair, mais surtout, il y en a pour tous les goûts sur ce disque. Plus rock que les Rolling Stones actuels, plus sudiste que le dernier Lynyrd Skynyrd, parfois country ou même reggae, et le tout accompagné d'une bonne humeur et de musiciens qui visiblement prennent leur pied. Un groove omniprésent, un son cru, sec, roots et... rock 'n roll ! Voilà pour le programme. N'étant moi-même pas le plus grand amateur de rock qui soit (je ne détiens pas la vérité rock 'n rollienne comme Philippe Manoeuvre), j'adore ce disque, sûrement parce qu'il est très varié et il regroupe plein de couleurs différentes, et donc on ne se fait pas chier comme avec plein d'autres groupes.

Prenons un titre bien rock comme "Kingston", la guitare n'est pas sans rappeller un Keith Richards des jeunes années, et les cuivres tout autour font que... non ce ne sont pas les Stones mais ça dépote pour le coup. La plupart des groupes de rock se serait contenté de proposer des chansons de ce style sur tout un album, et donc au bout d'un moment, on se serait emmerdé à crever à toujours écouter la même chose. Mais ici ce n'est pas le cas. "Lucky" est du pur rock sudiste, acoustique, on le croirait enregistré en direct dans un ranch au fin fond du Texas, un titre comme celui-là me parait plus authentique que ce que l'on trouve sur Vicious Cycle de Lynyrd Skynyrd (car ce dernier, sans être mauvais, est trop « commercial » et people-jack pour être tout à fait honnête). Idem pour les ballades légèrement country sur les bords, pour "I'm Waiting" et "Alive". Vous avez dit aware ? Jean-Claude sera content. L'essentiel du disque est acoustique de toute façon, pépère et sans prise de tête.

Un bel hommage au reggae avec "Love, Understanding & Respect". Je n'aime pas vraiment le reggae en principe, mais ici, ce sont des rockers qui en jouent, wow quelle claque ! Surtout que là, on sent que les musiciens maîtrisent parfaitement le groove du reggae, ils ont le feeling ! Ce n'est pas toujours le cas car lorsque des rockers font du reggae, c'est souvent pathétique ! Love & Respect impose le respect (je sais, c'est nul !) et est à recommander pour tous ceux qui voudraient écouter un bon vieil album rock, acoustique, et mélodique autour du feu.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1