Backstage



UN DOSSIER DE...


Mise en ligne le 11 décembre 2016

 


It's about being alive



« BACKSTAGE is an unflinching documentary look at life behind the stages of some of the most significant musical artists to emerge from the DIY end of the alternative spectrum. The motivations, the motivators, sacrifices and choices directed toward making art in faces and time that frequently give less than a fuck about making art ». Eugene Robinson (Oxbow)

Photo_1_h_w


Que représente pour nous la musique ? Un divertissement, un art, une muse, un vecteur d'émotions intimes ou plus encore, une clé dans notre quête de sens ? Dans tous les cas il s'agit d'un temps hors du temps. Je me suis souvent posée cette question : que m'apporte la musique ? Lorsque nous glissons un album dans la fente de la chaîne, lorsque nous posons l'aiguille sur le sillon, lorsque nous démarrons le lecteur qui trône au centre du tableau de bord de notre véhicule, lorsque nous rivons nos écouteurs dans nos lobes ou lorsque nous pénétrons une salle de concert, un pub ou une boite de nuit, quelque chose se passe. Le temps semble un peu se suspendre. Juste pour notre « moi » .

Nous cherchons bien souvent à stopper un instant le flux continu de nos quotidiens. À souffler un peu. La musique est alors une diversion à nos pensées stressantes, un moment d'amusement, plus ou moins intense. La musique est aussi pour nous une façon de colorer un instant de vie : une soirée entre amis, un événement spécial, une nuit d'amour... Elle est parfois encore le moyen de nous impulser de l'énergie, de nous réveiller quand nous nous sentons fatigués, moroses, abattus. Certains jours, elle nous console d'une peine sourde ou marque avec gloire une heure de jouissance ou de réussite. D'autres, elle nous fait simplement planer, parce que nous ressentons encore plus fort le besoin de nous jeter dans un « ailleurs ». Elle peut encore être la compagne de chaque instant, celle qui ne nous quitte jamais, dont la présence nous est presque indispensable, le silence devenant notre pire ennemi. L'amie qui comprend tout et celle qui exprime tout pour nous, comme si elle avait été composée pour nous seuls, pour être notre voix, frôlant ce que nous avons de plus intime au fond de nous-mêmes. Enfin, à la toute fin, elle nous offre le droit d'être complètement fous et libres !

Nous nous accaparons la musique égoïstement et nous en jouissons, chacun à notre manière. Qu'elle soit peu ou largement présente dans nos vies, elle compose une fraction de temps particulière où nous exultons. Mais une fois le silence revenu, nous retournons à nos préoccupations routinières, sans un véritable merci pour cet instant que nous avons avalé comme des boulimiques et qui nous semble naturel d'exploiter. L'émotion que nous jetons pourtant en elle peut aller jusqu'à friser celle que nous jetons dans ce que nous avons de plus cher. Comment est-ce possible ? La musique ne naît pas du néant. Elle n'est pas posée sur notre route comme la création du bienveillant Saint-Esprit soucieux de nous offrir un exutoire gratuit à nos émotions d'humains sensibles et demandeurs. La musique que nous aimons est créée par des êtres qui pour nous demeurent cependant auréolés de ténèbres.

Qui sont pour nous les musiciens ? Nous avons tous à l'esprit d'immenses icônes de gloire et de succès, étoiles brillant au firmament de la création musicale, inatteignables et inspirant l'émerveillement et l'admiration. De cette image, n'avons-nous pas décrété plus ou moins consciemment que chaque artiste voyait son individualité disparaître derrière l'écran sonore ? Voyons-nous encore un être derrière les sons ? Musiciens se confondant avec la musique, n'ayant de sens qu'en riffs, pulsations, vibrations, harmoniques et chants ? Le musicien est un artiste maudit. Nous aimons et vénérons son art, mais que reconnaissons-nous de lui ? Pourtant, réfléchissons un instant. Qu'est ce qui dans sa musique nous émeut tant, nous conduit à la rechercher, si ce n'est son authenticité ? Cette petite chose qui distingue une soupe au parfum commercial d'une œuvre véritable qui affleurera à la surface de notre peau pour nous faire frissonner de plaisir. Qu'est ce que l'authenticité en musique ? C'est l'intention et l'implication puissante des musiciens qui la composent. Ces individus qui vont saisir leurs instruments ou aiguiser leurs cordes vocales et verser quelque chose qui nous appartiendra alors à tous. Indifférents à l'avidité, à la gloire, affrontant les contraintes et les risques, oubliant les mots sécurité, stabilité, pour préférer ceux de liberté et de partage, de sens et de création. La musique qui nous touche intimement est celle qui est née d'un esprit avide de sens pour lui-même et pour les autres. Derrière cette musique, il est des individus qui nous offrent un cadeau magnifique, tissé de défis et surtout de leur propre personnalité, de leur propre intimité et qui touche les nôtres. Or, ce présent a un prix : un prix qu'ils payent.

Alors que je me tiens cette réflexion, l'occasion se présente à moi d'assister en ce 19 novembre 2016 - dans le cadre du Mois du film documentaire ayant pour thème les Caméras engagées et dont la session se tient à la Médiathèque Tomi Ungerer de Vendenheim - à une projection plus que stimulante à mes yeux. Le propos débute ainsi : « It's not about music, it's not about being talented or famous. It's about being alive. » Le film s'intitule Backstage et le message de sa réalisatrice, Marie, nous conduit à poser un regard plus intime sur les artistes issus de la scène underground. Un salut aux musiciens qui donnent d'eux-mêmes pour nous : l'occasion d'ouvrir plus avant la parole afin d'exprimer sur ce que nous ignorons bien trop souvent, plus ou moins volontairement. L'occasion m'ayant été donnée d'échanger avec la réalisatrice, je souhaite adjoindre ma voix à cet effort en vous proposant cet article et en vous invitant vivement à découvrir cet éloquent et éclairant reportage, qui pousse à méditer.








©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6