Mr Jack

Entretien avec Philty Garcia (basse+chant) - le 06 novembre 2008

5
Fishbowlman

Une interview de




Mr_Jack_20081106

10 ans après Stoppe La Machine de Vulcain, le retour de la voix et des riffs de Daniel Puzio fait plaisir à entendre. Prévue au départ avec Daniel Puzio, l'interview se fera finalement avec Philty Garcia, le bassiste de Mr Jack, l'occasion d'exposer les points positifs comme négatifs de Jack 'n' Roll (chronique ici).


Fishbowlman : Combien de temps a pris la préparation de l'album de Mr Jack ?

Philty Garcia : Nous jouons les morceaux de l'album depuis 2002, date de la naissance du groupe. Nous avons eu le temps de les tester sur scène dans des bars, des clubs. Nous avons donc composé l'album au fur et à mesure, testé différents riffs, fait quelques retouches, certains morceaux sont restés, d'autres ont été virés. Nous avons du éjecter deux morceaux depuis le début. Dès le départ, nous avons joué que des compos, pas de reprises. Notre tout premier morceau est "You See What I Mean".

Fishbowlman : Qu'avez-vous fait depuis toute ces années, entre la séparation de H Bomb et la sortie de ce premier album de Mr Jack ? Même question pour Daniel Puzio entre la séparation de Vulcain et le premier album de Mr Jack ?

Philty Garcia : Vulcain s'est séparé en 1998, et après Daniel Puzio n'a plus rien fait. Il faisait juste quelques maquettes chez lui. Moi, après la séparation de H Bomb en 1985, j'ai monté quelques groupes histoire de garder la main. Dernièrement, entre 1998 et 2000, avant Mr Jack donc, j'ai joué dans un groupe de reprises, nous faisions du Alice Cooper, Black Sabbath, ZZ Top. Quant à Gérard Michel, il n'a plus joué de batterie depuis la séparation de H Bomb quasiment, donc depuis près de 25 ans !

Fishbowlman : J'avais entendu dire que Daniel Puzio avait été guitariste de session pour un groupe pop...

Philty Garcia : Ah non non non, il n'a jamais fait de pop, de sessions de ce genre, je ne sais pas où tu as lu ça mais ce sont de grosses conneries (rires). Dans le groupe, nous avons les mêmes goûts et je peux t'assurer que la pop, ce n'est pas son truc. Moi non plus d'ailleurs (rires). Moi j'écoute de tout... enfin de tout, ça va du blues au rock 'n roll, faut pas déconner quand même.
Photo


Fishbowlman : À quel moment avez-vous décidé de sortir un album ?

Philty Garcia : Quand nous avons eu l'argent surtout (rires), c'est le premier créneau car maintenant, il est difficile de trouver des productions. C'est notre batteur Gérard qui a financé l'album. Notre ingénieur du son, Georges Moya, est un ami de longue date, il a travaillé avec Paul Personne, Indochine, Jean-Louis Aubert, les Gypsy Kings, c'est un vrai pro. Il retravaillera sûrement avec nous pour le prochain album. L'enregistrement s'est déroulé sur un laps de temps très court, deux semaines...

Fishbowlman : Le nom du groupe, Mr Jack, c'est à propos du Jack Daniel's ?

Philty Garcia : Oui voilà c'est ça, bravo, ça ne va pas chercher très loin, nous ne sommes pas de grands philosophes dans le groupe (rires) !

PhotoFishbowlman : Justement, à propos des paroles de l'album, elles m'ont quand même bien déçu. Celles de Vulcain encore, il y avait un message derrière, des thèmes abordés (société, politique...) alors que là... wow, c'est vraiment rock 'n roll, « à l'arrache » même.

Philty Garcia : Oui c'est sûr, on ne s'est pas fait chier. A part "Comme Tu Me Manques" qui évoque le décès du père de Daniel Puzio et "Excusez-nous" qui parle de politique, le reste n'est pas du tout sérieux. Ça tourne autour des filles, des bécanes et du rock, des choses de la vie quoi. Dès le départ c'était clair, nous voulions faire du rock 'n roll. Tu sais, quand j'écoute Scorpions ou Ac/dc, ça ne vole pas plus haut. Les paroles de Scorpions, c'est à pisser de rire ! Mais bon, là nos paroles sont en français donc forcément ça saute aux yeux, les gens s'en rendent compte plus facilement ! Apparemment, ça ne dérange pas grand monde et cela n'empêche pas les gens de s'éclater pendant nos concerts. D'ailleurs, tu es la première personne à me faire cette remarque sur les paroles (rires).


Fishbowlman : Comment en êtes-vous arrivé à choisir le label Bernett Records ? Pourquoi ne pas avoir gardé le label XIII Bis Records comme avec Vulcain par exemple ?

Philty Garcia : XIII Bis Records, j'avais été en contact avec eux à propos des rééditions des albums de H Bomb mais finalement, elles sont sorties chez Axe Killer. Sinon tu sais, quand tu formes un groupe de rock français, il ne faut pas rêver, les labels ne se bousculent pas pour venir te chercher. Nous avions penser à XIII Bis Records dans un premier temps mais leur personnel a changé, ils n'ont plus la même façon de travailler à présent. Ils avaient sorti un Trust et pas le meilleur (NdF : Ni Dieu Ni Maître). Il a été retiré de la vente depuis le procès entre Bernie et Nono, je l'ai chez moi, je vais le garder, c'est devenu un collector (rires). Donc après, Thundering Records nous a contacté, ils avaient ADX aussi. Finalement, Thundering a relancé la structure Bernett, le label phare pour les groupes de hard français des années 80. Ils avaient à l'époque Metallica, Exciter, Venom, Tokyo Blade. Donc nous avons signé chez eux.

Fishbowlman : As-tu écouté le dernier Trust, Treize à table, qui vient de sortir ? Je le trouve pas mal du tout, plus bluesy, avec le DJ qui enrichit le son de Trust. C'est un peu la démarche opposée de Mr Jack finalement.

Philty Garcia : J'aime pas trop, je n'arrive pas à me mettre au son moderne, avec les samples, le DJ et tout. Je préfère Europe Et Haines. Daniel lui il branche son Peavey à lampes, y'a un delay et une wah wah, pas de pédales d'effet, c'est un son brut de fonderie. Nous sommes à l'opposé du metal ou même de ce que nous faisions avant avec H Bomb. Nos références, c'est plutôt Grand Funk Railroad, Uriah Heep, Deep Purple, Led Zeppelin, Motörhead.

Fishbowlman : À propos de l'album de Mr Jack, Jack 'n' Roll, pas mal de titres m'ont fait penser à Vulcain période Big Brothers pour leurs mid-tempos comme "22", "Faire Du Rock", "Le Soviet Suprême"...

Philty Garcia : Non, je ne suis pas d'accord. Daniel voulait s'éloigner de Vulcain, Gérard et moi de H Bomb ; Mr Jack est complètement différent. Bien sûr, on reconnaît la voix de Daniel, son style inimitable mais c'est quand même moins prononcé que dans Vulcain. Il est plus posé qu'à l'époque, nous avons tous vieilli depuis le temps (rires). Mr Jack n'a pas le même son de basse que Vulcain, Vincent Puzio jouait au médiator, un peu comme Lemmy, moi non je n'utilise jamais de médiator. Nous n'avons pas le même style malgré le fait que nous soyons très proches au niveau de nos goûts musicaux. Même chose pour la batterie, Gérard n'utilise pas de double pédale sur l'album contrairement à l'époque H Bomb, il a un jeu plus simple et moins technique que Marc Varez, c'était voulu.
Photo


Fishbowlman : Le riff de "Duf Car" et son intro me font penser à "Instinct De Mort" de Trust également.

Philty Garcia : Ah bon ? Ouais, peut-être. Je n'y avais jamais pensé, c'est moi qui avait trouvé le riff au départ. L'intro en plus a été rajouté par le producteur sur l'album car sur scène, nous attaquons le morceau directement avec le riff.

Fishbowlman : Concernant le son de l'album, même chose, je l'ai trouvé vraiment limite, « garage », à l'opposé du gros son que Vulcain avait sur Stoppe La Machine par exemple. En plus, pendant les parties solos, il n'y pas de 2ème piste de guitare, on entend uniquement la basse et la batterie.

Philty Garcia : Ah si, il y a plusieurs pistes de guitare sur certains morceaux. Sur certains solos, il y a des rythmiques qui sont redoublées avec la basse. Mais sur d'autres solos, effectivement, je me barre un peu plus on va dire, on tricote, la basse est plus en avant, un peu comme sur le premier Van Halen où tu avais parfois des rythmiques guitare et parfois juste la basse pendant les solos.

PhotoFishbowlman : Donc ce n'est pas une question de moyens financiers...

Philty Garcia : Ah non, absolument pas, nous aurions pu aller beaucoup plus loin pour le son. Mais tout cela est voulu, nous voulions renforcer l'aspect live, avoir un son brut, « garage » et rock 'n roll. Avoir une grosse production, c'est bien mais si tu n'arrives pas à reproduire sur scène ce que tu joues sur disque... je connais des groupes américains des années 80, sur disque, ils avaient un putain de son. Mais bon, sur scène, c'était pas trop ça. Je parle de groupes comme Dokken, Ratt, White Lion, les chanteurs étaient très limite en live. En plus, les basses à l'époque étaient doublées aux synthés, c'était dans l'air du temps. Les seuls groupes des années 80 à avoir le même son sur scène et sur disque, il y avait Accept, Judas Priest, Saxon, là il n'y avait pas de tricherie, c'était encore meilleur sur scène. Et nous, Mr Jack, c'est exactement ce que nous recherchons, je peux t'assurer que nous sommes bien meilleurs en concert.


Fishbowlman : Oui j'imagine, déjà le son de la batterie doit forcément être plus pêchu.

Philty Garcia : Oui c'est vrai, le son de la batterie est un peu feutré sur l'album. Mais en concert, y'a pas de lézard. Il ne faut pas oublier aussi que l'album a été enregistré en deux semaines : une semaine pour l'enregistrement et une semaine pour le mixage. Évidemment, si nous avions pris un mois pour le mixage, nous aurions obtenu un son à la Airbourne. Bien sûr, nous aurions apprécié une meilleure production mais bon, nous avions ce laps de temps à respecter. Nous assurons la production nous-même et nous ne sommes pas mécontents du résultat. Quand j'écoute certains groupes, c'est souvent surproduit. Soit les mecs ont un son proche de la variété, soit au contraire ça sonne hyper metal et les groupes doivent prendre une tonne de pédales d'effet pour reproduire leur son sur scène. Ce n'est pas du tout notre trip.

Fishbowlman : Un deuxième album de Mr Jack est-il prévu ?

Philty Garcia : J'espère bien oui. Peut-être que nous ferons comme ZZ Top sur Fandango, une face live et une face studio, nous verrons bien. Ça se fera surtout en fonction de la réaction des gens.

Fishbowlman : Concernant le festival Paris Metal France de la Loco, j'ai entendu dire que les organisateurs avaient fait pression pour obtenir une reformation de Vulcain ?

Philty Garcia : Oui, ça vient de Phil 'em all, le manager d'ADX (rires). Il voulait également une reformation de H Bomb. Évidemment, tout cela nous gonfle un peu, nous avons un produit qui sort, un nouvel album à défendre et la maison de disques verrait ça d'un mauvais oeil si nous reformions Vulcain d'un côté et H Bomb de l'autre. Nous l'avons expliqué à Phil, cela signifierait que nous avons préparé l'album de Mr Jack pour rien. Nous ferons sûrement une reprise de Vulcain sur scène pendant le festival mais c'est tout. Il faut bien tourner la page un jour.

Fishbowlman : Ces demandes incessantes de reformation de H Bomb et Vulcain ont failli faire capoter la venue de Mr Jack au festival si j'ai bien compris.

Philty Garcia : Oui, Daniel s'est un peu énervé à ce sujet (rires). Nous avons bossé 6 ans avec Mr Jack, en tournée et pour ce premier album. Reperdre 4 ou 6 mois avec un autre groupe, nous n'étions pas très chauds. Nous, avec H Bomb, nous n'étions pas sûrs de retrouver tout le monde, nous ne sommes pas en très bon termes avec notre chanteur d'origine (NdF : Didier Izard). Daniel est un peu brouillé avec Vulcain aussi, enfin surtout avec Marc Varez à propos d'une histoire de business...

Fishbowlman : C'est-à-dire ?

Philty Garcia : Je n'irais pas plus loin, cela ne me regarde pas.
Photo


Fishbowlman : Justement, Blackstone, le groupe de Marc Varez, sera présent l'année prochaine aussi au festival Paris France Metal.

Philty Garcia : Oui voilà, c'est suite à ça, c'est leur plan à eux qui s'est déroulé pendant un enregistrement... mais je n'en dirais pas plus. Cela ne m'empêche pas d'être ami avec Daniel et Marc.

Fishbowlman : Donc inutile de s'attendre à une surprise pendant le concert de Mr Jack, une jam commune à la fin avec Marc Varez pendant une reprise de Vulcain.

Philty Garcia : Non non, ce n'est pas prévu. Nous ferons un morceau de rock 'n roll à la fin du set, nous aurons un invité sur scène, un groupe français bien connu mais ce ne sera pas Vulcain. Nous aurons nos filles aussi qui viendront chanter "Appuie Sur On" avec nous, elles ont 18 ans, elles viendront faire les chœurs. Après tout, la fille de Steve Harris chante bien aussi donc y'a pas de raison, on va pas se gêner.

PhotoFishbowlman : Mr Jack avait été annoncé pour la première édition du festival en 2007 mais cela ne s'est pas fait, pour quelles raisons ?

Philty Garcia : Nous devions assurer l'ouverture du festival ce qui nous laissait 20 minutes de concert mais l'album n'était pas encore sorti. Nous avons préféré attendre une prochaine édition. Et puis, encore une fois, il y avait déjà toutes ces pressions de reformation, « Faites Vulcain, faites H Bomb », ça a énervé Daniel. Ce serait sûrement sympa pour les fans mais nous ne sommes pas motivés, personne n'habite au même endroit, ce serait le bordel pour organiser des répèts. Et si on refait un truc avec H Bomb, ça va être du réchauffé, ce sera moins bien joué. Les morceaux de H Bomb tournaient à 100 à l'heure à l'époque, ce n'est pas notre délire actuellement. Une reformation n'est vraiment pas à l'ordre du jour, on s'éclate avec Mr Jack, c'est notre groupe et basta.


Fishbowlman : On observe donc un regain d'intérêt pour le hard français avec toutes ces reformations (ADX, Blasphème, Demon Eyes), c'est plutôt positif non ?

Philty Garcia : Oui bien sûr. Mais on ne l'a pas fait exprès. J'ai lu des chroniques sur la presse, « ADX nous a remis au goût du jour ». Cela fait 6 ans que Mr Jack s'est formé, nous n'avons pas attendu la reformation d'ADX pour jouer ensemble. Par contre, oui, ADX est arrivé au bon moment et en sortant notre album maintenant, nous profitons de ces effets positifs, c'est une chance.

Fishbowlman : Pour terminer, Jack 'n' Roll a reçu pas mal de chroniques positives sur le web.

Philty Garcia : Oui, tant mieux. Bon, nous n'allons pas choper la grosse tête avec ça. Rock Hard a noté l'album 7,5/10 avec 2 pages sur Mr Jack. Sinon merci à toi, c'était vraiment sympa, je te remercie pour ta franchise durant l'interview, je préfère que les gens soient objectifs plutôt que l'on dise à chaque fois que tout est bien. On fait souvent ça avec les vieux. Avec Ac/dc en ce moment, c'est le summum, on dirait que Black Ice est l'album de l'année. Faut pas déconner, y'a deux ou trois titres de bien, le reste c'est du remplissage. Je ne comprends pas qu'ils aient foutu 15 chansons sur ce disque, c'est la première fois qu'ils en mettent autant, c'est beaucoup trop. Je préfère 10 fois l'album d'Airbourne au dernier Ac/dc. Sinon je tiens à signaler que notre site web (www.mrjack.fr), qui était au point mort depuis pas mal de temps, va être complètement refait à neuf d'ici deux semaines.



Crédits photo :
www.mrjack.fr
www.myspace.com/mrjackweb


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2