Destinity

Entretien avec Mick (chant) - le 15 mars 2010

68
Ronnie

Une interview de




Destinity_20100315

Destinity, pour certains, avec leur dernier album XI Reasons To See (chronique ici), est devenu trop proche de la musique d'Hypocrisy, même s'il le fait très bien, il a perdu la pâte des Lyonnais. Il est vrai que le groupe ne se cache pas de ses influences, mais cet album demande à être écouté afin que le spectre de Peter s'efface et laisse ressurgir la qualité et la personnalité du virage musical entamé depuis Synthetic Existence. Mick, chanteur du groupe a accepté de répondre à nos questions afin d'éclaircir cette situation, mais aussi de parler des récents changements dans le groupe.


Ronnie : Salut Mick, comment vas-tu ? Et comment se sent le groupe actuellement ?

Mick : Tout va pour le mieux, à l'heure où je te réponds nous sommes en pleine tournée, sur la route en direction de Marseille. Nous recevons un très bon accueil tous les soirs et le public est au rendez-vous ! ça fait vraiment plaisir !

Photo
Ronnie : Vous avez vos marques maintenant au Hansen Studio puisque The Inside y avait été aussi mis en boîte, comment s'est déroulé l'enregistrement cette fois-ci? De plus, il est clair que c'est votre meilleur son, à la fois le plus puissant mais surtout il me semble qu'il est encore plus fourni et travaillé que les précédents, surtout au niveau des voix, je me trompe ?

Mick : C'est vrai que les voix ont été très travaillées mais comme tout le reste de l'album d'ailleurs... Pour la première fois, Jacob Hansen nous a laissé l'accès au studio le soir, une fois sa journée de travail terminée, cela nous a permis de faire de très grandes journées de travail et ainsi passer au peigne fin tous les arrangements. Sinon pour ce qui est du travail de Jacob, il a fait un travail incroyable et nous sommes pleinement satisfait de notre choix !


Ronnie : C'est un peu tôt pour poser cette question mais penses-tu pouvoir mettre en avant les points forts de l'album ? Et surtout si il y a des choses qui te déplaisent dessus ou sur lesquels tu n'est pas 100% satisfait ?

Mick : A ce jour, je suis pleinement satisfait de cet album. Ce que j'aime particulièrement c'est qu'il mérite beaucoup d'écoutes afin d'être cerné ! C'est un album très riche.

Ronnie : XI Reasons To See est dans la continuité de The Inside, quelles en sont les différences selon toi ?


Mick : XI Reasons To See est un peu la suite logique de The inside, il est plus ou moins dans la même veine mais beaucoup plus mélancolique et sombre d'une façon générale. Pour résumer je dirais que le nouvel album est plus riche musicalement et vocalement mais tout ceci est très personnel et subjectif, chacun n'a qu'à se faire son avis en les comparant. Ce qui est sûr, c'est que la production n'est pas comparable et comme je te le disais, il est vraiment plus sombre !

Ronnie : André (Bermudez, ancien guitariste de Destinity) est venu avec vous au Danemark, quel a été exactement son rôle?

Mick : Il nous a un peu aidé à enregistrer une fois la journée de Jacob finie mais le travail se limitait à appuyer sur la barre d'espace afin de lancer les enregistrements, toutes les décisions et réglages du son ont été réalisés par Jacob Hansen et le groupe.

Ronnie : Tu ne peux pas y échapper et je ne pense pas être le premier à t'en parler mais l'influence Hypocrisy/ Pain est ultra présente. C'est délibéré ou c'est juste inconscient en tant que grand fan de Peter ?

Mick : Comme beaucoup de monde le sait déjà, je suis effectivement un grand amateur des projets de Peter mais je n'ai jamais cherché à le copier ou quoi que ce soit ! Il y a quelques années, c'était pareil avec Dany Filth ! (rires), à croire que vous adorez mettre des étiquettes à la con. Je m'en branle royalement de ce que les gens pensent et de toutes ces chroniques, je chante comme je sais le faire, c'est tout ! Et c'est exactement pareil avec notre musique ! Beaucoup de personnes réfléchissent trop à mon goût !

Ronnie : Dernière question concernant l'album. C'est la première fois que vous travaillez avec Mirfin, comment vous en êtes arrivés à cette collaboration ?

Mick : Mirfin est un ami proche du groupe, il nous a proposé diverses idées et nous avons été bluffé par son travail, nous avons donc choisi de travailler avec lui. Pour la première fois, nous avons un artwork à la hauteur de la qualité du disque et je tiens vraiment à le remercier une nouvelle fois pour son investissement !

Ronnie : Je me doute que tu n'as pas trop envie de parler de ça, mais peux-tu commenter le départ de votre bassiste David ? A ce que j'ai pu comprendre l'entente n'était pas au beau fixe depuis un certain temps ? C'est quand même lui qui a enregistré les basses ?

Mick : Effectivement il a enregistré les basses et nous avons pris la décision de le virer en rentrant du studio. Pour jouer dans un groupe, il faut avoir avant tout un esprit d'équipe, sa façon d'agir et de se comporter dans notre dos ne nous plaisait pas, rien de bien grave, tout ça est tellement loin déjà pour nous tous.

Ronnie : Justement, Dave, votre ingé son a pris le poste de bassiste, avec une formation de guitariste à la base, comment s'est passée son intégration ? Et surtout comment ça se fait qu'il soit passé du son à la basse ? Avez-vous un nouvel ingé son attitré du coup?


Mick : Dave connait très bien le groupe puisqu'il était notre technicien son depuis un bon moment déjà, c'est un excellent musicien et il apporte une assise rythmique bien meilleure que ce que nous avions par le passé, c'est vraiment un plus pour nous. Il est là pour jouer et non pas pour faire de la figuration, ça fait vraiment un bien fou. Il a intégré le poste tout bêtement ! Nous en avions parlé entre nous et il a tout appris en 2 jours. Il nous a donc rejoint en répétition et nous l'avons engagé directement. Nous ne voulons plus faire d'auditions et tomber sur des mégalos ou perdre du temps avec des mecs qui n'ont pas le niveau. Pour ce qui est de notre technicien son, effectivement nous en avons embauché un autre, il s'appelle Tom et tout se passe vraiment bien, il bosse également avec beaucoup de groupes dont nos amis d'Aabsinthe. Il est vraiment doué et appliqué dans son travail et surtout, il arrive à nous supporter dans le van jusqu'à aujourd'hui, (rires).
Photo


Ronnie : Par rapport à Seb, vous avez pas de problème d'emplois du temps avec In Arkadia ? A t-il une priorité désormais entre les deux groupes ?

Mick : Jusqu'à présent la question ne se pose pas car nous nous y prenons bien à l'avance mais leur cadence de concerts n'est pas la même que la notre donc je ne pense pas qu'il y ai de soucis.

Photo
Ronnie : Il y a peu de temps avec Dave vous avez ouvert le N-Zone studio, je te laisse en parler.

Mick : En fait c'est le home-studio de DESTINITY, Dave et moi même avons investi dans un peu de matos (Bonne carte son, micros de qualités, compresseurs, etc...), et nous réalisons des maquettes, démos et prises de son. Les groupes intéressés peuvent nous contacter via myspace pour parler de leur projet et étudier tout ça...(http://www.myspace.com/nzonestudio)


Ronnie : Presque 15 ans, et 5 albums. Avec une telle carrière, tu as pu voir la scène Française évoluer, quel regard y portes-tu aujourd'hui ? Des coups de cœur ? Des coups de gueule ?

Mick : Il y a de très bons groupes et à la fois beaucoup de suceuses qui sclérosent la scène ! Personnellement je suis très fier de n'avoir jamais baissé mon froc pour aller payer des tremplins à la con ou sucer les mecs de certaines organisations afin de faire toutes les premières parties de ma ville ! Je trouve scandaleux de ne plus aider les jeunes groupes et de penser qu'à la thune !

Ronnie : Est-ce tu considères Destinity comme faisant partie d'une "scène Française" ou au contraire comme un groupe international qui a de plus en plus de succès à l'étranger ?

Mick : Nous nous en sommes toujours fichu d'appartenir à un mouvement ou à une scène que ça soit régional ou national ! Nous faisons notre truc dans notre coin et nous tournons pour rencontrer nos amis et fans, c'est tout ce que je peux te dire.

Ronnie : Comment se passe votre collaboration avec Lifeforce Records ?

Mick : Ils nous apprécient beaucoup et nous soutiennent vraiment, tant financièrement qu'au niveau marketing et exposition dans la presse. Nous sommes en contact quotidien avec les différents intervenants, que ce soit le bureau US ou celui de Leipzig en Allemagne, ils nous adressent chroniques, interviews ou autres... Tout est bien suivi, c’est un bien fou de travailler avec des professionnels pareils !

Ronnie : A l'heure ou le téléchargement illégal est le cheval de bataille des maisons de disques, quel est votre avis sur le sujet ? A votre niveau ça change quelques chose ou pas ? Est-ce que vous êtes d'accord par exemple avec Mouss de Mass Hysteria quand il demande aux fans de ne pas télécharger au moins la scène française ? (Merci à Pietro pour cette question)

Mick : Il est clair que le téléchargement a un gros impact sur le marché actuel et sur les groupes de notre stature. Nous n'avons pas trop à nous plaindre avec notre contrat signé avec LIFEFORCE RECORDS mais ces pertes font diminuer les budgets envers les groupes et donc tout ceci minimalise le niveau des productions, c'est pour ça que tu te retrouves avec des milliers de groupes pourris qui misent tout sur leur communication internet. Je ne conseille rien, chacun voit midi à sa porte mais il ne faudra pas pleurer quand tous les groupes intéressants seront obligés de splitter afin de ne plus perdre de l'argent !

Ronnie : La période Black/Sympho des débuts est terminée, c'est indéniable. Mais avec le recul, en 2010, tu en penses quoi de ce passé ? Vous pensez, un jour, reprendre sur scène quelques titres juste par plaisir ou vraiment pas ?

Mick : Non ne reprendrons jamais de très vieux titres ! C'est une histoire ancienne dont nous sommes très fiers mais le groupe à évolué et nous sommes passé à quelque chose d'autre depuis un moment déjà !

Ronnie : Il y a quelques questions que je pose systématiquement
Pour toi quel est LE groupe de ta vie ?

Mick : SLAYER

Ronnie : Quel est ton dernier coup de cœur ou ta dernière bonne découverte ?

Mick : SAMAEL

Ronnie : Et quel est LE groupe qui met tout le monde d'accord dans Destinity ?

Mick : AT THE GATES

Ronnie : Comment tu décrirais Destinity en une phrase ou un mot ?

Mick : DERANGEANT

Ronnie : Quels sont désormais les plans pour le futur proche du groupe ? Et concernant la tournée Darkane et Nightrage, que peux-tu en dire actuellement ?

Mick : La tournée européenne va être au final décalée et nous devrions en faire 2, il va y avoir plus d'infos à ce sujet prochainement sinon nous allons nous concentrer sur les pays voisins maintenant !

Ronnie : Et pour finir, je te laisse la parole!

Mick : Merci à tous ceux qui nous soutiennent ! A très bientôt sur les routes...


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5