ReVamp

Entretien avec Floor Jansen (chant) - le 21 mai 2010

2
Cosmic Camel Clash

68
Ronnie

Une interview de




ReVamp_20100521

Après une brillante carrière avec After Forever, Floor Jansen a décidé de se relancer à l'attaque de la scène métal avec sa nouvelle formation ReVamp. Et si le premier album de la formation (chronique ici) n'est pas parfait, le potentiel qu'il dévoile nous a donné envie de laisser la chanteuse nous en parler plus longuement...


Cosmic Camel Clash : Peux-tu revenir sur la transition entre After Forever et ReVamp ?

Floor Jansen : After Forever a cessé d'exister, donc je n'avais plus grand-chose à y faire (rires)... mais je voulais continuer à chanter dans un groupe de métal, donc j'ai commencé à monter un nouveau projet. ReVamp avait ce statut à la base, ce n'était pas un vrai groupe et j'en avais conscience... en fait ça m'aurait pris plus de temps de remonter un groupe et je voulais revenir le plus vite possible, donc j'ai commencé à composer, puis à enregistrer l'album, et j'ai rencontré les membres actuels du groupe à ce moment. Ça a donc commencé comme un projet solo avant de devenir un groupe.

Cosmic Camel Clash : Comment ressens-tu toute cette promotion autour de la sortie de l'album ? C'est plutôt rapide, non ?

Floor Jansen : Oui... l'enregistrement était bouclé fin février donc la maison de disques a eu trois mois pour préparer la sortie. Je viens de recevoir le cd et je dois dire que tout ça a été géré plutôt bien. L'album n'est pas encore sorti officiellement donc je ne peux pas encore juger la promotion mais j'ai déjà des centaines d'interviews bookées, ce qui est bien. Beaucoup de gens ont déjà pu poser une oreille sur l'album, il y a eu des séances d'écoute pour les journalistes... et oui, c'est sympa de voir que ReVamp bénéficie déjà d'un telle d'attention alors qu'il s'agit d'un nouveau groupe.

Cosmic Camel Clash : Quel était ton état d'esprit quand tu as commencé à écrire ? Etais-tu dans une démarche de type « je repars à zéro » ou plutôt « je reprends là où je m'étais arrêtée » ?

Floor Jansen : Au niveau de l'expérience accumulée et de mon réseau personnel, je n'ai pas du tout repris à zéro... mais l'intention était bien de commencer quelque chose et de ne pas former un nouveau groupe qui sonnerait exactement comme After Forever, je ne voulais pas devenir un genre de tribute-band de moi-même. Je voulais que ReVamp sonne différemment, que notre musique soit plus heavy, plus agressive... peut-être moins grandiloquente aussi, même si c'est un ingrédient de notre son. Je me suis plus concentrée sur la puissance et la violence du tout, sachant que je tenais également à explorer les facettes plus agressives de ma voix.
Photo


Cosmic Camel Clash : Tu ne pouvais pas le faire avec After Forever ?

Floor Jansen : Je n'ai pas dit que je voulais le faire depuis longtemps, juste que j'y tenais (rires). En fait je n'avais pas cette volonté quand j'étais dans After Forever, ça m'est venu lors de notre année sabbatique, alors que je travaillais sur toutes sortes de musique. Donc quand je me suis remise à écrire pour un groupe de métal j'ai eu envie d'explorer cet aspect. C'est un souhait qui est apparu relativement récemment, j'avais énormément de liberté dans After Forever de toutes façons.

Cosmic Camel Clash : As-tu composé l'album seule ?

Floor Jansen : Non, je l'ai composé avec Joost van den Broek d'After Forever et Waldemar Sorychta de Grip Inc et Enemy of the Sun. La grande nouveauté pour moi dans ce processus d'écriture a été que certaines chansons proviennent d'idées à moi. Auparavant je ne composais que les lignes vocales sur une base instrumentale écrite par les autres, puis nous retravaillions la chanson tous ensemble... cette fois-ci il y a des compos de moi qui ont ensuite été retravaillées par Joost et Waldemar. Ça, c'était nouveau.

Cosmic Camel Clash : Tu as écrit des riffs de guitare ?

Floor Jansen : Non, j'ai écrit des bases pour les chansons, des structures. Par exemple j'ai composé une partie de piano pour un intro, puis un refrain, j'ai défini le tempo, ce genre de choses... après je pouvais avoir des idées pour les guitares, que j'envoyais à Waldemar pour qu'il en fasse de vraies parties. J'avais aussi des idées pour les arrangements et les orchestrations mais Joost fait ça mieux que moi, c'est son truc.

PhotoCosmic Camel Clash : Tu as posté des vidéos de répétition sur le Net, et tu donnes vraiment l'impression de t'éclater avec ton groupe live...

Floor Jansen : Oui ! J'avais clairement divisé le processus pour l'album en trois étapes : composition, enregistrement puis recrutement d'un groupe live. J'ai composé avec Waldemar et Joost, Waldemar a joué de la guitare et de la basse sur l'album, Joost a assuré les claviers, le piano, les arrangements orchestraux et ceux de la chorale. Notre batteur sur l'album n'est pas celui du groupe live, j'aurais bien voulu qu'il en fasse partie d'ailleurs mais il n'avait pas le temps... Bref, j'ai formé le groupe live une fois l'album en boîte, et dès le mastering terminé nous avons commencé les répétitions.

Cosmic Camel Clash : Comment as-tu trouvé tes musiciens live, du coup ?

Floor Jansen : En partie grâce à mon réseau personnel, et en partie via le net. J'avais posté une annonce en ligne disant que je cherchais des musiciens correspondant à un certain profil, et j'avais reçu quelques réponses.


Cosmic Camel Clash : ReVamp était un projet, c'est devenu un groupe... donc si tu devais sortir un album solo aujourd'hui sous ton propre nom, sonnerait-il différemment ?

Floor Jansen : Bien sûr... mais ce n'est pas ce que je voulais. Ca n'aurait aucun sens de sortir quelque chose de similaire pour lui donner un autre nom, pas plus que de faire de ReVamp un ersatz d'After Forever.

Cosmic Camel Clash : As-tu abordé des thèmes spécifiques dans les paroles ? Sur quel aspect des textes aimerais-tu que les auditeurs se concentrent ?

Floor Jansen : Tout ce que j'écris vient du cœur, c'est toujours au sujet de choses personnelles ou de réflexions que l'actualité dans le monde m'inspire. Trois chansons traitent du même thème, les trois parties de "In Sickness, Till Death Do Us Part"... ça parle des maladies incurables, autant du point de vue du patient que de ses proches qui l'accompagnent. A chaque fois que j'écris un texte qui évoque un point de ma vie personnelle, j'espère que les gens vont pouvoir se l'approprier et en tirer leur propre interprétation. J'ai toujours une intention quand j'écris, un sujet que j'ai envie de traiter, mais je ne veux pas coller mon opinion dans la tête des gens. Je préfère que les gens puissent s'y reconnaître, et se dire « Hey, ce qu'elle décrit aurait pu m'arriver à moi aussi. ».

Cosmic Camel Clash : Tu es prof de chant. Est-ce que tes élèves savent qu'il travaillent avec Floor d'After Forever, ou bien es-tu juste un prof parmi d'autres ?

Floor Jansen : Non, ils sont au courant... c'est plutôt difficile de passer à côté (rires).

Cosmic Camel Clash : Tu as beaucoup de fans dans tes cours ?

Floor Jansen : Hmmm... un certain nombre, oui. Je ne travaille qu'avec des gens qui souhaitent chanter, pas avec des gens qui veulent venir voir une chanteuse... ceux-là peuvent venir aux concerts, plutôt. Mais si quelqu'un veut travailler sa voix avec moi, alors oui.

Photo


Cosmic Camel Clash : Tu es une des rares vocalistes de la scène (hommes et femmes confondus) qui chante toujours juste en live et reproduit systématiquement ses parties (Floor me remercie). Comment as-tu atteint ce niveau ? As-tu pris des cours de chant lyrique ou bien es-tu autodidacte ?

Floor Jansen : Non, j'ai étudié pendant de longues années (rires) ! Je suis entré dans une école appelée la Vox Academy quand j'avais 18 ans et j'y ai passé quatre ans avant de m'inscrire à un cours de théâtre musical pendant un an, puis j'ai pris un an de cours d'opéra. J'ai donc travaillé sur ma voix pendant six ans et ça m'a énormément intéressée. J'ai toujours été passionnée par la technique, j'ai toujours chercher à rendre ma voix aussi parfaite que possible (rires). Et oui, je pense que si on enregistre quelque chose sur album on doit être capable de le reproduire sur scène. C'est un gros challenge mais c'est important pour la perception qu'on a de soi, et ça me fait bizarre que la perception générale soit qu'il est presque anormal qu'un chanteur réussisse à reproduire ses parties sur scène.

Cosmic Camel Clash : Quel serait ton conseil numéro un pour un jeune chanteur souhaitant conserver sa puissance vocale et ne pas abîmer sa voix ?

Floor Jansen : Hmmm... il faut apprendre à écouter son propre corps, à écouter sa voix. Le corps est un instrument donc il ne faut pas l'épuiser. Il faut toujours avoir conscience de ce qui se passe à l'intérieur : rater une note une fois okay, mais si c'est sans arrêt ça signifie que quelque chose à l'intérieur est abîmé. La voix n'est pas quelque chose d'hyper fragile mais on peut l'user donc il faut faire attention. Je pense également que tout chanteur peut s'améliorer s'il prend des cours, ne serait-ce que pour acquérir les bases. Une fois les bases acquises on peut faire énormément de choses, mais si ce n'est pas le cas on heurtera un mur à un moment donné. Les cours sont donc un bon moyen de commencer en se préservant.

Cosmic Camel Clash : Imaginons que ReVamp devienne aussi gros qu'After Forever ne l'était, avec des tournées en tête d'affiche et tout... te sens-tu prête à revenir dans cette logique de gros groupe tout de suite, ou préfèrerais-tu procéder par étapes ?

Floor Jansen : Oh non, je suis prête (rires) !! Ça m'a vraiment manqué, j'adorais vraiment ça. After Forever était pas mal gros, mais il y a toujours une possibilité pour que ReVamp deviennent encore plus gros... et si c'était possible ce serait cool. C'est mon rêve (rires).

Cosmic Camel Clash : C'est juste que ce type de vie est très exigeant, ça demande énormément de temps et d'énergie et tu l'as pratiqué pendant des années... tu n'es donc pas fatiguée du tout j'imagine ?

Floor Jansen : Non, pas le moins du monde.

Cosmic Camel Clash : Okay ! Qui assure les voix masculines sur l'album ?

Floor Jansen : Hmmm... sur le premier titre les growls sont de Georges Ootshoek, qui a chanté dans Orphanage. Sur "Sweet Curse" il s'agit de Russell Allen de Symphony X et sur "Sickness..." c'est Bjorn de Soilwork.
Photo


Cosmic Camel Clash : Tu étais amie avec eux ou tu les as juste recrutés ?

Floor Jansen : George et Russell sont mes amis depuis de nombreuses années, par contre c'est la maison de disques qui a recruté Bjorn, je ne le connaissais pas. La maison de disques lui avait envoyé un titre et il m'a envoyé un mail dans la journée, où il me disait « Le style est cool, la voix est cool, je dois entrer en studio pour Soilwork aux USA d'ici peu donc tant que je serai là-bas je vais poser mes voix. ». J'étais très excitée car je suis une grosse fan de Soilwork... je suis aussi fan de Symphony X mais c'était différent avec Russell, ça fait des années que nous sommes proches. Son groupe est devenu gros depuis, ce qui est tout naturel à mes yeux vu la voix qu'il a... mais c'est avant tout un ami, et j'espérais vraiment qu'il aurait le temps et l'envie de participer. Ce qu'il a fait sur la chanson est vraiment cool et nos voix sont très puissantes ensemble. Avec Bjorn l'accent a plutôt été mis sur la violence... en tous cas c'est vraiment chouette d'avoir des voix masculines aussi variées sur l'album. Même si je module déjà beaucoup mon chant, c'est toujours bon d'avoir plus de variations et plus de styles différents abordés.

Cosmic Camel Clash : Si quelqu'un me demandait quelle est la différence principale entre ReVamp et After Forever, ma première réponse serait « c'est plus agressif ». Répondrais-tu la même chose ?

Floor Jansen : Je pense que c'est plus agressif et aussi plus varié.

Cosmic Camel Clash : Okay. Comme tu le sais probablement, les gens attendront des reprises d'After Forever durant vos concerts. C'est prévu ?

Floor Jansen : (rires) Nous avons déjà commencé les concerts, et pour l'instant nous jouons "Face Your Demons" et "Energize Me".

Cosmic Camel Clash : Tu penses continuer à les jouer même après que ReVamp aura sorti plusieurs albums ?

Floor Jansen : Ah... je ne sais pas encore. Je pense que c'est inévitable pour le moment car After Forever et ReVamp sont profondément liés dans l'esprit des gens... mais ReVamp est un groupe actif alors qu'After Forever ne l'est plus. Donc même si je ne souhaite pas renier mon passé, j'imagine qu'à un moment donné nous cesserons de jouer ces chansons. Bien entendu si le public les réclame à cor et à cri nous leur ferons plaisir, mais à un moment donné nous aurons un répertoire assez large pour pouvoir jouer uniquement du ReVamp.

Photo


Cosmic Camel Clash : Qui écoute quoi dans ta formation live ? Les goûts musicaux des membres sont-ils très variés ?

Floor Jansen : Oui ! Nous sommes tous liés par le métal, même si un des guitaristes est plus branché rock. Notre bassiste a joué dans un groupe de néo, ça reste donc du métal même si l'angle d'approche est différent. Notre deuxième guitariste est plus attiré métal extrême, et le batteur étudie la musique au conservatoire. En résumé il y a beaucoup de sensibilités différentes et c'est quelque chose que j'ai toujours aimé : je suis moi-même très ouverte d'esprit en ce qui concerne la musique, donc intégrer ça dans un groupe de métal permet de garder une certaine fraîcheur à mon avis.

Cosmic Camel Clash : Et quel est LE groupe sur lequel tout le monde tombe d'accord ?

Floor Jansen : Je ne sais pas (rires) ! Le premier truc qui me vient est Pantera, je sais que les autres accrochent tous. Symphony X est un autre groupe qui plaît à pas mal de monde... mais bon, Pantera c'est sûr et certain.

Cosmic Camel Clash : Quel est le dernier album qui t'a tapé dans l'oeil ?

Floor Jansen : Hmmm... le dernier Devin Townsend, le dernier Disturbed et le Agua de Annique. Ah, le dernier Epica est également très bon, je suis fan de la direction plus agressive qu'ils ont décidé d'emprunter.

Cosmic Camel Clash : Fin d'interview : si tu veux ajouter quelque chose maintenant tu peux, mais tu n'es pas obligée.

Floor Jansen : Je pense que ce qui compte le plus pour moi est que les gens écoutent ReVamp sans a priori. J'imagine que la comparaison avec After Forever est naturelle, mais nous sommes un nouveau groupe avec un nouveau son donc j'espère que les gens vont nous considérer comme tel.



Crédit photo : www.myspace.com/revamp


Questions : Ronnie

Traduction / transcription : CCC


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7