CHRONIQUE PAR ...

109
S1phonique
le 22 juillet 2017




SETLIST

Ready to Rock
Too Much, Too Young, Too Fast
Down on You
Rivalry
Girls in Black
Breakin' Outta Hell
Live It Up
Runnin' Wild

AFFILIÉ

Airbourne
Rock en Seine
(02 septembre 2014)
Wacken (wacken)
(31 juillet 2008)
Wacken Open Air (wacken)
(31 juillet 2009)

17 juin 2017 - Hellfest


Airbourne_Hellfest_20170617

Le dernier passage de Airbourne sur cette même mainstage en 2015 et les problèmes rencontrés durant le set n’avaient absolument pas empêché les O'Keeffe et leur troupe de mettre le boxon pendant une heure. Depuis, entre deux dates d'une tournée à rallonge pour promouvoir Breakin' Outta Hell, le dernier LP en date, le groupe a changé de deuxième guitariste, David Roads s’étant taillé au profil d’un certain « Riff Doctor », Aka Hari Harrisson ( ! ).  En avant pour cette édition Airbourne 2017.
Il est 21h , la chaleur commence à peine à tomber et la lumière n’éblouit plus. C’est finalement le créneau idéal pour le groupe. Les mainstages viennent de voir se succéder Dee Snider, Trust et Saxon, des groupes du troisième âge pour certaines mauvaises langues. Mais force est de constater que les taux de férocité et de punch vont exploser d’un coup d’un seul avec les Australiens. C’est la musique de Terminator qui amorce le concert (comme depuis un paquet d’année maintenant) et à chaque fois l’effet est radical et électrifie en quelques instants l’entier parterre présent pour recevoir sa dose de rock du bout du monde. La cinquantaine de premiers rangs applaudit les mains en l’air alors que les musiciens arrivent rapidement à tour de rôle.  "Ready To Rock", repris en chœur, lance le set. Chacun sait déjà que la setlist sera largement coutumière des années passées en ajoutant les nouveaux hits de la dernière release, tel un tonique "Down on You", très bien repris ou un "Rivalry", moins énergique mais tout aussi efficace. Au-delà de l’aspect musical, comme toujours maîtrisé, Joel va commencer à dérouler ses pitreries, de toutes façons largement attendues par le public.
Commençons par une glacière débordant de « 16 » prévue par le leader et apportée en tout devant de l’extension de la scène prévue pour Aerosmith. Le bonhomme soiffard durant un petit solo s’écrasera quelques canettes sur la tronche pour vider un peu de mousse avant de les balancer dans le public. Et comme si l’« Attentat Beer » ne suffisait pas, le jojo va (et ça devait le démanger depuis quelques années) s’attaquer aux structures de la grande scène en se lançant dans l'escalade d’un pylône pour y tenter à une trentaine de mètres de hauteur le solo du soir (musicalement bof, « l’exploit » résidant dans la grimpette). Pendant ce temps, son frère batteur et les autres musiciens marquent le rythme, accélérant ou ralentissant le tempo au gré des signes du chanteur guitariste hyper actif.  Les devants de scène passeront encore une fois une grosse partie du temps à porter les vagues de slammeurs avec pour répit quelques circle-pist poussiéreux. Le jour tombe et les Australiens déroulent les standards "Stand Up for Rock 'n' Roll" ; "Live It Up" et en clôture un "Runnin' Wild" de feu. La poussière tamise encore un peu plus les lumières, la chaleur est tombée, reste présente mais moins agressive, à l’approche des 22 heures un parfum du pays des kangourous serait presque perceptible pour peu que la bière distille encore ses effets alcoolisées.
Pour certains, Airbourne c’est une copie d’AC/DC (il serait temps d’évoluer). Pour d’autres, un énorme groupe de rock qui enchaîne finalement les sorties de LP similaires mais toujours réussies. Résumons simplement et à l’image du set du jour : ce groupe est un excellent groupe de rock qui trouve surtout sa meilleure expression en live. Et même si les artifices scéniques ne sont plus originaux, l’énergie et la folie transmises sont fédératrices et a priori sincères. Un très bon moment de festival, sans aucune contestation possible. 



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4