CHRONIQUE PAR ...

68
Ronnie
le 04 juillet 2010




SETLIST

N/A

AFFILIÉ

Decapitated
Paris - Zénith
(23 octobre 2013)

19 juin 2010 - Hellfest


Decapitated_Hellfest_20100619

Nous vous épargnerons l'historique de ce groupe polonais et du malheur qui s'est abattu sur eux. En tout cas, ils remontent sur les planches cette année en ayant remplacé les deux postes de batteur et de chanteur restés vacants, ainsi qu'un nouveau bassiste, Vogg étant le seul rescapé de l'ancien line-up. Après un passage par Vader, il décide de reformer ce groupe de légende et il est vrai que dans le death technique, il s'agit même aujourd'hui des plus influents et des plus talentueux.

Première constatation, ils font partie des groupes les plus attendus de ce week-end, plusieurs minutes avant le début du concert, la Rock Hard Tent est archi-comble, l'impatience de voir ces piliers du death fraichement reformés est palpable. La seconde constatation est que Organic Hallusinosis, dernier album du groupe sorti en 2006, est le plus représenté, avec au moins quatre morceaux : "A Poem About An Old Prison Man", "Day 69", "Post-Organic" et "Invisible Control". Je ne me souviens pas très bien de la set-list, simplement de quelques morceaux par ci, par là. Pour la suite un ou deux morceaux sont piochés dans chaque album, le regret restera "The Fury", elle aurait largement mérité selon moi de faire partie de cette courte mais excellente set-list (objectivement, Decap ne possède pas de morceau faible !). Aucun nouveau titre est interprété, par contre on a pu y apprendre que le groupe se mettra à la composition en entrant de leur tournée américaine... on a bien hâte d'entendre ça.

La crainte sur le son de piètre qualité dans cette tente s'estompe quelque peu, la satisfaction de pouvoir profiter des morceaux sans avoir besoin de procéder à une analyse pour les reconnaître, fait fortement plaisir. De plus, malgré la complexité de leur musique, l'exécution est quasi-parfaite, chacun assurant son rôle avec une motivation communicative. Les nouveaux membres assurent parfaitement, Heinrich qui officie aussi notamment dans Vesania et... Unsun n'arrête pas de bouger, le nouveau batteur, Krimh Kerim, est malgré son jeune âge, une bête de scène, un batteur impressionnant capable de remplacer Vitek, il fallait tout de même aller le chercher celui-là. Et enfin, Rafal, possède une voix absolument hallucinante, donnant aux compositions une énergie et un second souffle inespéré. "Sphere Of Madness", clôt ce spectacle et achève le public, un véritable moment de folie dans la Rock Hard Tent. Vous pouvez d'ailleurs voir ici la foule filmée par Rafal, le chanteur.


Beaucoup sont venus afin de pouvoir se dire «J'ai vu Decapitated», mais prendre une claque à ce point, peu de gens l'imaginaient. Pour information, pour les avoir revu dans une toute petite salle à Marseille 10 jours après... La prestation du Hellfest n'était pas un coup d'éclat, mais bien le signe d'un groupe qui a su renaitre de ses cendres. Decapitated est revenu, mais surtout Decapitated est revenu en force, plus fort que jamais.




Crédit photo: http://www.myspace.com/decapitated


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7