EDITO


16 juin 2017


Juin, c'est juste l'enfer. Ce n'est déjà plus l'heure de la légèreté printanière, mais ce n'est pas non plus celle de l'écrasant bonheur des vacances d'été. On a beau se cramer déjà les pattes dès qu'on met le nez dehors, projets par ci, réunions par là, boulot par dessus les oreilles et rien a f*****. On ne nous lâche pas la grappe, à croire que l'été sonne le glas par avance et que tout doit être bouclé avant le solstice, de peur de voir tout se consumer ad vitam æternam ! Peut-être cette crainte est-elle fondée en vérité ? Car devant nous se profile bel et bien un horizon différent de celui que prétend offrir le morne carton pâte qui cercle nos recoins de pause café/clope/va mourir, j'en passe, chacun son refuge qui pue le renfermé ! Devant nous, se dévoile enfin le rouge tapis de charbons ardents, le seuil de l'enfer estival, celui où nous n'avons qu'envie de nous consumer : le Hellfest ! Alors, à cette heure, nous vous offrons avec frénésie une ultime livraison de chroniques avant de jeter au cœur de la forge de Clisson, notre équipe de reporters prête à tâter du metal en fusion et vous rapporter l'essence même du festival le plus attendu de l'année. See you in Hell ! Et à très vite dans nos pages pour le Report complet du Hellfest, frappe 2017 !


Tabris et les Eternels

COUPS DE COEUR


17717
Unchained
Chasing Shadows
17727
Comity
A Long, Eternal Fall
17725
The Night Flight Orchestra
Amber Galactic
17731
Sikth
The Future In Whose Eyes ?



JEU-CONCOURS


img de test absent


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2